pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Special Dead

SPECIAL DEAD

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (12) | NEWS | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Special Dead
Ecrit par Jared Tweedie
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 90 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Un centre de vacances pour handicapés tente de lutter contre une horde de zombies affamés...

LA CRITIQUE

« Sometimes heroes ride the short bus », "SPECIAL DEAD" vaut son pesant d'or à celui ou celle (n'oublions les dames qui nous lisent) qui souhaite se divertir et seulement se divertir devant l'une des crétineries zombiesques les plus immatures et pourtant sympathiques qui nous a été donné à voir.
Aussi décomplexé que "BRAINDEAD" de Peter Jackson ou même "EVIL DEAD 2" de Sam Raimi, "SPECIAL DEAD" s'adresse avant tout à un public où la nature transgressive du sujet ne dérange pas.
Outrepassons donc notre bonne morale qui dit « non, ce n'est pas bien de se moquer des handicapés » puisque le film surjoue sur le principe des légumes. Les déficients, ces personnes qu'on qualifie souvent de zombies vivants confrontés ici à une variation bien plus connue de la zombie attitude, celle des morts vivants. Une vision trash et décalée d'une société américaine sortie de l'imagination de deux jeunes cinéastes Thomas L. Phillips et Sean Simmons. Pourtant le spectacle qui suit est hautement jouissif.
L'histoire se résume en fight de zombies, bien plus hilarant qu'un combat de tecktonik, dès la prémisse nous y suivons deux jeunes handicapés dont un victime du syndrome de Gilles de la Tourette qui découvrent une grotte où une eau abondante réside. Une eau opaque aux effets irrémédiables puisqu'à l'instar de "CABIN FEVER" d'Eli Roth, celle-ci est contaminée par un poison mortel qui trouble les comportements de ces deux jeunes à la première gorgée. Le titre s'installe alors et nous retrouvons toute une bande de jeunes attardés dans un centre de vacances accompagnés par deux jolies monitrices en shorty très sexy (on retiendra la présence d'une Cassie, petite tigresse au joli minois) et d'autres surveillants bœufs qui vont tenter de profiter du cadre pour se ressourcer et proposer une somme d'activités folles à nos futurs héros handicapés.
Oui mais, le spectacle tourne vite au massacre avec l'arrivée du virus au sein du campement. La seule solution étant pour les moniteurs et les quelques handicapés non touchés, de courir (pour ceux qui peuvent) et de s'armer de tout ce qui peut être utile pour taper sur leur ex camarades zombifiés cette fois-ci pour de bon. Tronçonneuse, pelles, râteau, corde, truelle, etc. tout est bon pour se protéger et le pire dans tout ça c'est que nos personnages y croient dur comme fer.
"SPECIAL DEAD" est avant tout une petite production faite par deux geeks passionnés par le cinéma fantastique et notamment celui du zombie. Leur intention première n'est autre que de divertir au sens large un public formaté aux remakes et autres concepts appauvris qui fleurissent les rangs du marché DVD. Bien qu'original par le choix de ses personnages, "SPECIAL DEAD" adopte la même direction scénaristique qu'un slasher comme "VENDREDI 13", les situations sont toutes convenues, les traits des personnages sont stéréotypés à mort, et la musique lente soit-elle donne une tonalité hilarante là où dans d'autres productions elle symboliserait le suspense.
Défauts qui plombent la bonne intention des réalisateurs. Toutefois le film étonne, il surprend même par ses effets gores et ses situations cocasses. Des intérêts tout de même bien plus attrayants car en effet dans "SPECIAL DEAD" il y'a assez de sang et de foutraque gorasse pour repeindre les meubles d'un SAW 4 par exemple. Les zombies y sont increvables. On a beau les tordre, leur scier la tête ou encore les décapiter rien ni fait, ils sont toujours prêt à rebondir pour tenter de nous agresser.
Les maquillages signés Mark Fenlason ("VOODOO MOON", "976 EVIL II" et même "TITANIC") sont forts réussis, mention spéciale au zombie bouffeur de poule qui n'est qu'un vibrant hommage à la firme Troma, tout comme la chanson du feu de camp qui accompagne le film. "SPECIAL DEAD" propose en sus de l'érotisme, une dose de fraîcheur convenue par l'ajout de séquences potaches entre filles (bien évidemment) à découvrir dans la seconde partie du récit.
Peut être par moment répétitif, "SPECIAL DEAD" ravira les amateurs d'hémoglines à low budget. Le film a été réalisé avec un peu moins de 300 mille dollars. Depuis "SHAUN OF THE DEAD", de nombreux films voient le jour zombiquement parlant, celui-ci en est un de plus certes, mais il remplit honnêtement sa mission, celle de divertir et de faire profiter un maximum du spectacle déluré qui nous est conté.
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Special Dead
Special DeadSpecial DeadSpecial DeadSpecial DeadSpecial DeadSpecial Dead

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
ottoriversottorivers - 13/08/2009 à 23:57
# 1

J'avais bien aimé aussi, le film arrive à être souvent drôle en dépit de ses visibles limitations.

Sa note: 6/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 6 = ?

Cette page a été vue 2458 fois.