pixel
Retour à l'accueil > Interviews >

OMG Présente Rodolphe Bonnet

Rodolphe Bonnet

D'origine lyonnaise, Rodolphe Bonnet est connu pour ses parodies déjantées de VENDREDI 13 réintitulé pour l'occasion FRIDAY 12TH CHAPTER 1 et FRIDAY 12TH CHAPTER 2. Avec une dizaine de réalisations courtes et longues au compteur, ce passionné de l'horreur s'essaie désormais à un genre plus radical, le survival. ROCHES ROUGES, titre du méfait, ne lésinera pas sur les séquences chocs. 17 août 1997. Quatre amis quittent Grenoble pour se rendre au lac des Roches Rouges. Ils ne parviendront jamais à destination. Encore aujourd'hui, leur disparition reste un mystère pour les autorités et leurs proches. A la vue des premières images, ça risque de charcler sévère.
Oh My Gore ! : "Peux-tu te présenter et décrire ton parcours ?"
Rodolphe BONNET. 30 ans. Ingénieur. J'ai commencé la réalisation il y a cinq ans avec un long métrage amateur tourné entre potes. Le résultat était tellement nul que je me suis juré de ne plus tourner un long métrage tant que je n'aurais pas réalisé au moins un bon court métrage... Le Cinéma n'est pas mon métier, c'est une passion qui me bouffe un maximum d'énergie et accessoirement d'argent. Sinon que dire à part que ce n'est pas facile d'essayer de tenir la distance face à des réalisateurs qui ne font que ça de leur temps, même si ça reste bien souvent pour eux de l'alimentaire à 90%.
Oh My Gore ! : "Qu’est-ce qui t’attire dans le fantastique et l’horreur ?"
Peut être l'illimité des possibilités narratives et visuelles, du fait justement qu'il n'y pas de règles à respecter. Quand on va voir un film fantastique, on est à l'abri de rien, on peut s'attendre à tout.

Oh My Gore ! : "Ton plus grand moment d’effroi devant un film c’était ?"
Difficile à dire... Ca doit bien faire quinze ans que je n'ai plus eu peur au Cinéma. Mes plus grandes trouilles je les ai eues tout petit, chez moi, devant des films comme "PRINCE DES TENEBRES" ou "L'INVASION DES PROFANATEURS"... Et puis je me rappelle de ce plan traumatisant (à l'époque)... Un plan final qui me semblerait absolument grotesque si j'étais amené à le revoir aujourd'hui, celui de "MASSACRE AU CAMP D'ETE" (lire notre critique sur le site) ou on voit le tueur brandir un couteau de boucher : une fille nue avec une bite. Peut être un plan qui a inspiré "THE CRYING GAME" !!!
Oh My Gore ! : "Un projet fou sur lequel tu aimerais bien t’essayer ?"
Je n'ai pas la folie des grandeurs. Plus un projet fantasme qu'un projet fou à mes yeux : réaliser un court métrage (même pas un long !) que je n'aurais pas à auto produire avec mes propres deniers. Ca, ça serait vraiment le pied !
Oh My Gore ! : "Ton ou tes films cultes ?"
Dans le Genre, j'ai vraiment une préférence pour les « survival » ... Des films comme "LA COLLINE DES YEUX" d'Aja et Levasseur, "APOCALYPTO", "THE DESCENT" m'ont vraiment scotché... Sinon, j'apprécie aussi beaucoup le style de mise en scène initié par Paul Greengrass : ces derniers films, "VOL 93" et "LA VENGEANCE DANS LA PEAU" sont des petits chefs d'œuvre... A mon très modeste niveau, j'ai essayé de mixer tout ça dans mon dernier court métrage "ROCHES ROUGES", un survival, tourné caméra à l'épaule, qui de tous mes films est sans doute celui qui me ressemble le plus. Accessoirement, c'est amusant d'observer ce qui se passe en France dans le monde du court métrage fantastique. Avec Internet et le numérique, j'ai vraiment l'impression que l'offre est en train d'exploser ces dernières années... Je n'ai jamais vu autant de films mis en chantier... C'est d'ailleurs très stimulant car ça crée une émulation. Maintenant, faire un court métrage techniquement correct et qui rend hommage au Genre ne suffit plus (et pourtant rien que ça c'est dur à faire, sans argent), il faut apporter quelque chose de plus si on souhaite marquer les esprits. Je suis vraiment impatient de zyeuter tous les autres courts de genre et voir comment d'autres réalisateurs certainement aussi fauchés que moi ont abordé les mêmes thèmes... Rob Zombie a dit que réaliser un mauvais film, mais un film quand même (pas de problème de son, d'image, de faux raccord), était déjà très dur. C'est vrai. Pour ma part, j'ai pris le train en marche mais j'ai malheureusement plusieurs wagons de retard. Je me suis mis à la réalisation à 25 ans, j'ai au moins dix ans à rattraper !

Oh My Gore ! : "Dans l’immédiat, quels sont tes nouveaux projets ?"
Un seul projet en date : terminer la postproduction de mon dernier court métrage "ROCHES ROUGES" et essayer de le faire vivre, chose que je n'ai pas vraiment faite pour mon avant dernier ("LIBRE ECHANGE ?").
Oh My Gore ! : "Un message à faire passer ?"
Réalisateur. Stop. Films de genre. Stop. Cherche producteur. Stop.
Oh My Gore ! : "Que penses-tu d'Oh My Gore ! ?"
Ce que je préfère chez OMG, et ce qui fait son intérêt, pour moi, ce sont les interviews... Et le fait d'accorder autant de place (et d'importance ?) à des personnes qui ont fait leur preuve et qu'à des illustres inconnus comme moi ... Et puis ça me fait bien marrer de revoir la trogne de certains potes ou connaissances avec qui j'ai déjà discuté ou travaillé (David Scherer, Romain Basset, etc.). On a l'impression de faire partie de la même famille... Même si évidemment y en a qui sont assis plus en bout de table que d'autres...

A noter que tous mes films à part le dernier (en cours de montage) sont dispos sur mon site Internet, notamment les "FRIDAY 12TH" qui sont des parodies loufoques des "VENDREDI 13".

FILMOGRAPHIE :
2008 : ROCHES ROUGES
2007 : LIBRE ECHANGE ?
2006 : FRIDAY 12TH, CHAPTER 2
2005 : JE ME SOUHAITE UN JOYEUX NOËL
2005 : J'AI CHIER SUR MES BASKETS
2005 : FRIDAY 12TH, CHAPTER 1
2005 : FAIT CHIER !
2005 : UNE THEORIE
2005 : JE SAIS QUI TU ES
2004 : NE TE RETOURNE PAS (Long métrage)

Retrouvez certains courts dans leur intégralité et des bandes annonces des films de Rodolphe Bonnet sur le lien suivant :

http://gerbilles-productions.fr/GerbillesProductionsCinemaFilmographie.html

Liens internet :

http://www.gerbilles-productions.fr
http://www.myspace.com/rodolphebonnet
http://www.dailymotion.com/gerbilles-productions
- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 1 = ?

Cette page a été vue 6808 fois.