pixel
Retour à l'accueil > Interviews >

Interview avec Xavier Gens - Mai 2008

Xavier Gens - Mai 2008

Avec seulement deux films sortis pratiquement en même temps, le réalisateur Xavier Gens à réussi à se faire un nom, notamment dans le milieu du cinéma de genre avec "FRONTIERE(S)", un film aussi bien adulé que détesté. A l'occasion de la sortie de ce dernier en salle aux Etats-Unis, où il est d'ailleurs plutôt bien accueilli, nous avons voulu en savoir un peu plus sur ce réalisateur. Rencontre avec Xavier Gens :
Oh My Gore ! : "Bonjour. Pourrais-tu te présenter aux lecteurs d'Oh My Gore ! qui ne te connaissent pas encore?"

Je suis Xavier Gens, J'ai 33 ans, j'aime beaucoup le cinéma, la bd et les jeux vidéo. J'ai réalisé deux longs métrages "FRONTIERE(S)" et "HITMAN", et j'espère enchainer rapidement sur le troisième.

Oh My Gore ! : "Avant de citer ton parcours cinématographique, pourrais-tu nous en dire un peu plus sur toi? Pourquoi, quand et comment ta carrière s'est-elle orientée vers le cinéma?"

Disons qu'à l'école je n'étais pas un très bon élève, que je dessinais beaucoup dans mon coin des bande dessinées horrifiques. J'avais très peur des films d'horreur et je les regardais quand même tout seul en rentrent de l'école. Mes parents travaillaient donc je pouvais voir "L'EXORCISTE" et "CONAN" en boucle avant qu'ils ne rentrent. C'est au lycée que j'ai fait des films amateurs avec des potes et de là je n'ai pas arrêté de travailler pour pouvoir faire des films.

Oh My Gore ! : "Quels sont les films et/ou les réalisateurs qui t'ont influencé?"

Je dirai que les réalisateurs qui m'ont le plus influencé sont tous ceux du nouvel Hollywood, la génération Spielberg, Lucas, Scorcese... Mais j'ai vraiment découvert le cinéma via John Carpenter, William Friedkin, Sam Raimi et Peter Jackson. Je regardais leur film en voulant faire la même chose. Les films qui m'ont influencés seraient plutôt "MAD MAX", "CONAN LE BARBARE", et surtout "LES DENTS DE LA MER" et "TERMINATOR" deux grosses claques que je regardais en boucle. J'ai eu aussi une période "ROBOCOP" de Verhoeven et Mc T...
Aujourd'hui je suis en admiration devant des mec comme Del Toro, Aronofsky et Cuaron.

Oh My Gore ! : "Comment est né le projet "FRONTIERE(S)" ?"

Le projet est né d'une envie de faire un remake non officiel de "TEXAS CHAINSAW MASSACRE" et des élections présidentielles de 2002. L'envie aussi de faire une déclaration d'amour au cinéma qui m'a donné envie d'en faire.

Oh My Gore ! : "Pourquoi as-t-il mis tant de temps à sortir?"

Par ce que j'ai fait "HITMAN" dans la foulée et que la post-production n'était pas terminée. Donc il a pris du temps mais il a fait plein de festival avant et c'est important pour la vie d'un film comme celui là.

Oh My Gore ! : "Le film a eu un accueil plutôt mitigé, notamment à Gerardmer, quels retours as-tu eu du film?"

Je ne dirai pas mitigé mais Partagé. Il y a des gens qui le déteste et d'autre qui adorent donc après moi je ne me souci pas vraiment de la critique, au final c'est le plaisir de voir un film en salle qui est important. Et moi je fais les films qui me plaisent.

Oh My Gore ! : ""FRONTIERE(S)" se veut un peu un hommage à "MASSACRE A LA TRONCONNEUSE", tu te sens plus proche des films des années 70 que des contemporains?"

Complètement c'est une période que j'affectionne énormément il y avait une vraie liberté à cette époque et artistiquement on pouvait dire ce que l'on veut aujourd'hui c'est très compliqué.

Oh My Gore ! : "Le film est assez gore, que penses-tu du gore et de la violence dans les films actuels?"

Si vous me parlez de "SAW" et "HOSTEL", pour moi ces films font beaucoup de mal et beaucoup de bien. Beaucoup de mal par ce que ce sont des films vides, ce n'est qu'un étalage de scène gore sans personnage fort. Beaucoup de bien par ce qu'ils poussent les prods a faire des films de genre en espérant faire les même score que ces franchises, enfin surtout "SAW", mais ce n'est pas ma came. J'aime quand la violence est réaliste comme dans "NO COUNTRY FOR OLD MAN".

Oh My Gore ! : "Des petites anecdotes de tournage à nous raconter?"

Que pendant le tournage le producteur ne voulait plus que l'on fasse un film d'horreur alors il ne voulait plus qu'on tourne les scènes Gore. On a fini par les tourner en cachette avec une deuxième équipe la nuit.

Oh My Gore ! : "Pourquoi avec choisi ce contexte de l'extrême droite? Les élections françaises de 2002 t'ont fais peur ? Es-tu engagé politiquement?"

Je suis citoyen et suis scandalisé quand je vois un parti d'extrême droite arriver au deuxième tour dans mon pays alors que nous avons vécu l'occupation. J'avais l'impression d'un come-back en arrière de 50 ans du temps de Vichy c'était un sentiment horrible. D'un coup toutes les valeurs de la république sont remise en cause et la question des droits de l'homme également.

Oh My Gore ! : ""FRONTIERE(S)" vient de sortir aux USA, as-tu déjà les premiers retour?"

Je sais qu'il est mieux accueilli là bas par la presse qu'en France. On a eu de super critiques, notamment dans le New-York Times. Nul n'est prophète dans son pays.

Oh My Gore ! : ""HITMAN", ton second long métrage, est sorti avant "FRONTIERE(S)", tu voulais surfer sur "l'effet Gens" avec ton second long métrage plus accessible?"

Alors pas du tout. Ce sont les hasards de la distribution qui on voulu ça. Sortir un film est une science et un travail de longue haleine. Il y a une équipe qui bosse dure pour décider des meilleurs dates, du meilleur créneau pour offrir au film la meilleure visibilité, chaque film s'est pensé indépendamment de l'autre.

Oh My Gore ! : "Peux-tu nous parler un peu de ce qu'il s'est passé avec ton éviction du projet "HITMAN"?"

J'ai fait un montage trop violent donc Fox nous a donné des directives bien précises pour orienter le film vers ce qu'ils voulaient.

Oh My Gore ! : "Quels sont tes futurs projets?"

Je travail sur un film qui s'appelle "VANIKORO", qui traite du naufrage de l'expédition LAPEROUSE en 1788...

Oh My Gore ! : "Que penses-tu du cinéma de genre français actuel? Penses-tu qu'il y a un phénomène "french touch" qui est en train de se créer (notamment avec des réalisateurs comme Aja, Palud, Moreau, Vestiel, Bustillo, Maury... et toi également)?"

Et Fabrice du Welz et Pascal Laugier, et Julien Leclercq, oui je pense qu'il y a une vrai nouvelle vague de jeunes réals actuellement, qui sont tous passé par la case french frayeur ou qui ont fait un film " différent " de ce que l'on voit chez nous. Espérons qu'avec les problèmes d'exploitation que l'on subit on va pouvoir continuer à faire les films de genre que l'on aime par ce que ce n'est pas gagné... Les exploitants, le CNC et la commission de classification devraient regarder en Espagne comment ça se passe pour aider le jeune cinéma français à s'épanouir.

Oh My Gore ! : "D'une manière générale, quels sont tes films d'horreur favoris? Et ceux qui t'ont le plus effrayé ?"

Dernièrement je dirait "REC" et "L'ORPHELINAT", deux film que j'ai adoré et celui qui reste au dessus de tout "L'EXORCISTE" de Friedkin.

Oh My Gore ! : "Quel film aurais-tu aimé ou aimerais-tu réaliser?"

"LES FILS DE L'HOMME" de Alfonso Cuaron c'est tellement virtuose... Et l'adaptation de "THE ROAD" de Cormack Mc Carthy mais c'est trop tard...

Oh My Gore ! : "Merci pour cette interview, je te laisse le mot de la fin."

Allez voir les films de genre français en salle quand ils sortent ils n'ont qu'une ou deux semaine d'exploitation possible avant de se faire jeter et ARRETEZ DE LES TELECHARGER !!!
- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
jalila - 01/11/2008 à 15:08
# 4

moi comme je l'ai encore dit jai vrament adorée frontiere cé le meilleurs film de cette annee 2008 et franchement les gens ki critique et ben kil ailles se faire voir ils ne conaissent rien aux cinema un point cé tout!!!!!
félicitation a Xavier Gens moi jsuis tres fan

Charles VI - 12/06/2008 à 21:35
# 3

Toi aussi t'es fan de Xavier Gens.
Alors regarde les photos prises au Bifff 2008 lors de la présentation de Frontière(s) :[url] ou [url]

ManiakManiak - 04/06/2008 à 19:48
# 2

Bé Gens fait des films pour lui évidemment, c'est une attitude de "fan boy", mais bon de là à dire que c'est égoïste comme démarche... et quand bien même, ça n'influe pas sur la qualité (ou l'absence de qualité huhu) du film, donc on s'en fout un peu de pour qui il fait le film, non? L'important c'est juste de faire en sorte qu'il soit bon...

Gama08Gama08 - 30/05/2008 à 16:22
# 1

"Je ne dirai pas mitigé mais Partagé. Il y a des gens qui le déteste et d'autre qui adorent donc après moi je ne me souci pas vraiment de la critique, au final c'est le plaisir de voir un film en salle qui est important. Et moi je fais les films qui me plaisent."
Un peu égoïste, non ?

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 1 = ?

Cette page a été vue 4405 fois.