pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film True Blood - Saison 2

TRUE BLOOD - SAISON 2

Titre original : True Blood
Année : 2009
Pays : USA
Durée : 634 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

Un meurtre choquant sur le parking du Merlotte's fait chanceler Bon Temps. En même temps, la relation de Sookie avec Bill est mise à l'épreuve. Sam se rappelle de sa rencontre avec Maryann lorsqu'il avait 17 ans. Jason a une soudaine rentrée d'argent qui lui permet de se payer une retraite à la Communauté du Soleil...

LA CRITIQUE

Une fois la surprise passée, nous retrouvons les personnages de Bon Temps pour de nouvelles aventures, dont les prémices nous faisaient déjà saliver dans les derniers épisodes de la première saison.
Alors que Bill assume la sentence du tribunal des vampires en prenant à sa charge la fougueuse Jessica, Sookie se prépare une fois de plus à déjouer les plans de créatures (humaines ou non) peu recommandables et particulièrement mal intentionnées vis-à-vis de son entourage...

Ces douze nouveaux épisodes, moins marqués par le message social omniprésent dans la première saison, se concentrent davantage sur les déboires de chaque personnage autour de l'emprise exercée et subie : Jason et son enrôlement au sein de la Communauté du Soleil, Maryann et ses étranges rituels païens qui semblent envoûter les habitants de la bourgade de Louisiane, mais également les liens mystérieux et fusionnels qui unissent les créateurs à leurs progénitures vampires...
Dans cette deuxième saison, il est également question d'extrémisme religieux, à travers l'intrigue qui se joue sur la disparition de Godric (le créateur du séduisant Eric), pendant qu'une nouvelle vague de crimes atroces frappe Bon Temps, qui s'apprête à sombrer dans le chaos et la décadence la plus totale sous les yeux effarés de l'inspecteur Andy Bellefleur...

Si toute la partie qui se déroule à Dallas se montre parfois un peu laborieuse, certainement parce que c'est celle où l'on subit le plus les élans de générosité de l'héroïne nunuche et moralisatrice, il faut bien avouer que l'ascension de Jason au sein de l'église anti-vampire aux allures de camp d'entrainement terroriste est un pur moment de bonheur !
Le couple Sarah/Steve Newlin, sous son apparence excessivement angélique de scouts pleins de bons sentiments, mène un dangereux combat contre ceux qu'ils considèrent comme des aberrations de la nature.
Les rapports père-fille qui s'installent entre Bill et Jessica ne sont pas moins amusants, caricaturant les pires moments de l'adolescence tout en mettant la jeune Sookie, fraichement déflorée, dans une position embarrassante de marâtre. Et dans le même ordre d'idée, on assiste à la confrontation savoureuse entre la mère possessive de Hoyt avec cette même Jessica, qui devient sa petite-amie officielle et... une apprentie vampire encore incontrôlable.
Puis il y a Eric et les raisons plutôt cocasses qui expliquent sa nouvelle coupe de cheveux...

Bien sûr "TRUE BLOOD" comporte toujours son lot de gore et de sexe, surtout avec la présence récurrente en ville de la troublante Maryann qui génère une série d'orgies assez crues à l'écran, faisant ressortir les pires instincts primaires des habitants de Bon Temps. Au programme, luxure exacerbée, ivresse, violence, sacrifices humains, cannibalisme... Alors que le mythe antique des ménades devient réalité, on en découvre un peu plus sur le passé de Sam, le propriétaire du bar le Merlotte, et sur le mystère qui entoure ses relations avec la prêtresse de Dionysos.
Par une série de flashbacks, certes très académiques, nous en apprendrons également un peu plus sur les antécédents des deux vampires qui se disputent les attentions de Sookie, Bill et Eric, mais aussi sur le fonctionnement de la société hiérarchisée des « buveurs de sang », qui savent vivre avec leur temps !

Bref, une nouvelle saison qui au-delà de ses défauts, procure un plaisir addictif et quelques moments bien fun. De nouveaux couples (mixtes ou non), des personnages secondaires toujours plus emblématiques que l'on découvre davantage au fil des épisodes et une quête d'identité, notamment pour Sookie et Sam, qui annonce les thèmes de la saison suivante... la preuve que "TRUE BLOOD" peut encore nous surprendre !

Note de : 8 sur 10
Publiée le
True Blood - Saison 2
True Blood - Saison 2True Blood - Saison 2True Blood - Saison 2True Blood - Saison 2

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
3lena - 12/09/2011 à 13:33
# 3

Ma série !! <3

Da Godfather - 11/01/2010 à 16:31
# 2

Géniale !!!

Il y a vraiment de tout dans cette série.

Tout d'abord le générique, que je n'hésiterai pas à traiter d'oeuvre d'art et que j'ai mit dans mon mp3 à peine le premier épisode terminé.
Les personnages sont variés et intéressants et les acteurs qui les interprètent sont bons.
Les épisodes qui se terminent en pleine action sont frustrants et addictifs.
Je regarde le série en V.O. et je dois dire que j'ai eu du mal dans les premières 20min avec l'accent de la Louisiane, mais on s'y fait vite et ça ajoute même du charme. Charme qui disparaitra certainement avec le doublage en français.

Sookie est délicieuse à tous les points d vues, je dis bien tous, ce qui m'amène à ce qui sont pour moi les gros défauts de la série.

Sookie et la nudité. Non pas que ça me déplaise, bien au contraire, mais la série commence à être plus connue pour les scènes de nue de Sookie que pour son scénario et ça, ça me dérange.
Malgré de belles innovations, le personnage de Bill reste l'éternelle caricature du beau vampire plein de mystères et avec un coeur en or. Tout comme Sookie qui est elle aussi la caricature de l'amoureuse un brin couillon. Un peu plus de noirceur pour les 2 aurait été la bienvenue.

J'en suis à la saison 2 et le personnage de Jason commence à me souler, mais d'une force. Son personnage passe sans cesse d'un extrême à l'autre en étant extrême dans chacune des étapes et sans jamais vraiment apprendre quoi que ce soit de ses expériences passées.

C'est ce que je reproche à la série, les personnages sont un peu (trop) cons.

Sa note: 9/10
Oh My Gore !Oh My Gore ! - 10/01/2010 à 22:50
# 1

Ca donne envie de regarder la série en tout cas !

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 1 = ?

Cette page a été vue 1985 fois.