pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Ténèbres

TENEBRES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (18) | NEWS | DVDS (2) | VIDEOS
Titre original : Tenebrae
Réalisé par Dario Argento
Ecrit par Dario Argento
Année : 1982
Pays : Italy
Durée : 110 min
Note du rédacteur : 10 / 10

L'HISTOIRE

Un fameux romancier américain, Peter Neal, spécialisé dans la série noire, se rend à Rome pour la sortie de son nouveau roman intitulé "Ténèbres". Dès son arrivée, plusieurs personnes l'ayant côtoyé sont sauvagement assassinées d'après le même schéma que l'intrigue se déroulant dans son roman. L'inspecteur Germani, chargé de l'affaire, essaye de résoudre l'énigme...

LA CRITIQUE

"TENEBRES" marque le grand retour au giallo (thriller transalpin) de la part de Dario Argento, après deux les deux œuvres résolument fantastiques que sont "SUSPIRIA" et "INFERNO". Ici, plus d'éclairages multicolores en guise d'esthétique, mais une ville de Rome sous un jour inédit, à l'architecture high-tech, où les façades, ruelles et résidences plus blanches que nature se succèdent avec obsession devant nos yeux.

Il s'agit là d'un Dario Argento à l'apogée de son art, qui pond avec "TENEBRES" une œuvre brillante de perfection technique.
La splendide et tonitruante musique "Discoïde" des Goblin se voit en quelque sorte utilisée afin de renforcer notamment la puissance de scènes de tueries au caractère par ailleurs particulièrement sadique et grand-guignolesque.

Le "maestro" fourni à sa mise en scène une teinte d'esthétisme raffiné toute typique du cinéma italien d'alors, portée par des mouvements de caméra littéralement acrobatiques, limite vertigineux (cf. l'incroyable séquence précédant un double-meurtre de lesbiennes).

Autre point fort du film: ses meurtres sanguinaires, où la violence graphique va - du rasoir à la hache - crescendo, titillés par une censure encore sévère, qui amputa fermement plusieurs séquences jugées trop « gore » (dont une main allègrement sectionnée à la hache en gros plan, arrosant un mur de gerbes de sang).

"TENEBRES" s'avère peut-être l'œuvre-clé de la carrière inégale de Dario Argento. Extrêmement riche en sensations fortes, emprunt d'une virtuosité technique inégalable, et soutenu par une intrigue aussi habile que menée tambour battant, nous voilà en face d'un modèle ultime de giallo « gore ».
Note de : 10 sur 10
Publiée le
Ténèbres
TénèbresTénèbresTénèbresTénèbres

[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/users3/o/ohmygore/www/displayreviews.php on line 299: include(/inc_commentsfr.php) [function.include]: failed to open stream: No such file or directory
[phpBB Debug] PHP Warning: in file /home/users3/o/ohmygore/www/displayreviews.php on line 299: include() [function.include]: Failed opening '/inc_commentsfr.php' for inclusion (include_path='.:/home/temporaire/upload:/usr/local/lib/php/:/usr/local/lib/ZFramework')

Cette page a été vue 6118 fois.