pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Scott Pilgrim VS. The World

SCOTT PILGRIM VS. THE WORLD

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (52) | NEWS (2) | DVDS | VIDEOS (9)
Titre original : Scott Pilgrim Vs. The World
Réalisé par Edgar Wright
Année : 2010
Pays : USA | UK | Canada
Durée : 112 min
Note du rédacteur : 10 / 10

L'HISTOIRE

Scott Pilgrim, un dragueur invétéré de 22 ans, sans autre occupation que jouer de la basse avec les Sex Bob-omb, un groupe de garage rock on ne peut plus ordinaire, se retrouve soudain nez à nez avec la fille de ses rêves... littéralement. Un seul problème se pose : pour conquérir le cœur de Ramona Flowers, Scott doit d'abord combattre ses 7 ex maléfiques qui ont pour mission de le supprimer.

LA CRITIQUE

Edward Wright connu pour ses comédies hybrides "HOT FUZZ" et surtout "SHAWN OF THE DEAD", est de retour avec une adaptation cinéma du comic book de Bryan Lee O'Malley déclinée en six volumes.
Fidèle à la bande dessinée, le film réunit toutes les aventures de Scott Pilgrim, qui doit combattre les 7 ex maléfiques de Ramona Flowers pour pouvoir sortir avec elle. A priori ça n'avait rien de très engageant et pour ceux qui ne connaissent pas l'œuvre originale (pour l'instant seulement 3 volumes sortis en France), difficile de savoir à quoi s'attendre réellement.

"SCOTT PILGRIM", c'est une sorte d'hommage à la pop – et geek – culture, à l'univers des jeux-vidéos et aux teenagers plus globalement. Un concentré de fraîcheur, rythmé et plein d'humour, qui contient d'innombrables références générationnelles de Rock Band à Pacman, en passant par Street Fighter, Mario, Final Fantasy 2, Soul Calibur, Zelda ou encore les Smashing Pumpkins, Seinfield, Amazon et Astro Boy...
Entre les répètes avec son groupe de Rock, l'appartement qu'il partage avec son colocataire gay et ses sorties dans tous les lieux branchés de la ville de Toronto, Scott mène une existence ordinaire de post-ado un peu loser, fan de mangas, de musique et de jeux vidéos. Une petite vie tranquille, bientôt chamboulée par sa rencontre avec la jolie Ramona et son passé sentimental.

Ses affrontements avec les ex-maléfiques ressemblent étrangement à des levels de jeux-vidéos (avant le big boss de fin), enrichis de tout l'univers qui leur est propre (sons, typographies, barres d'énergie, pièces, points, scores...), à grands renforts d'effets visuels fantastiques délirants et particulièrement appropriés, conférant au film un dynamisme communicatif et exagéré qui n'est pas sans rappeler la série "PARKER LEWIS".

Les onomatopées sorties de la BD prennent littéralement vie à l'écran, de même que les péripéties amoureuses des protagonistes, toujours de manière excessive et très colorée à l'instar de battles musicales, de fights dansants ou de défis sportifs... tout cela sous une bande son toute aussi énergique, dont plusieurs morceaux originaux ont été écrits par le musicien et compositeur Beck !
Une imagination foisonnante qui se retrouve également dans le traitement des personnages malfaisants, caricaturés à l'extrême, qu'ils soient skateur star de cinéma, musicien super-héros végétalien, ou producteur de disques instigateur d'une ligue à la fois singulière et absurde...

Les rebondissements incessants et l'humour décapant rendent "SCOTT PILGRIM" tellement plaisant qu'on en oublierait presque de mentionner le talent des acteurs, tous absolument excellents dans leurs rôles respectifs !
Il y aurait tellement à dire que la surprise en serait fatalement gâchée... Espérons que ce génial dernier film d'Edward Wright obtiendra plus de succès qu'au box office US !
Note de : 10 sur 10
Publiée le
Scott Pilgrim VS. The World
Scott Pilgrim VS. The WorldScott Pilgrim VS. The WorldScott Pilgrim VS. The WorldScott Pilgrim VS. The World

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
samael666 - 05/01/2011 à 18:12
# 3

ottorivers ,Alors on doit être plusieurs a avoir 12 ans d'âge mentale,
pour un type qui fait l'éloge d'un film tel que
la Horde ,ça la fout mal ;)

Sa note: 9/10
ottoriversottorivers - 27/12/2010 à 12:02
# 2

Cruelle déception pour ce retour tant attendu d'Edgar Wright, que j'adore depuis les premiers épisodes de la série "SPACED".
La bande annonce est pourtant bien fun mais hélas elle annonce également les limites du métrage.
Une succession de combats sans âmes ni but (et encore moins de logique) et des personnages vides et creux.
Au bout de 30 minutes on a déjà compris ou on va, et aucune surprises (sauf mauvaises) ne viendra titiller l'ennui profond qui m'a étreint.
Les soit disant clin d'œils geeks sont destinés à un public tellement large qu'ils perdent tout leur intérêt et ne nécessitent pas une bien grande culture.
Pas un film Geek, mais plutôt Pop, simple jusqu'à la niaiserie, à peine émaillé de quelques vannes potables de temps en temps, ce qui est bien peu pour me tenir éveillé.
La réalisation est pourtant cool, avec de bonnes trouvailles de ci de là, des couleurs vives et un montage rapide durant les combats, mais le reste est redondant et on se lasse vite des onomatopées sur l'écran, des rapports basiques des protagonistes et des fins de combats sans queues ni têtes.
Un gâchis total et c'est rare que je me fasse chier autant au cinéma.
Si vous avez donc plus de 12 ans (d'âge mental) et que vous aimez et connaissez vraiment la culture vidéoludique, bande dessinée ou cinéma, fuyez ce film.
Je suis sûr cependant que son apparat de film branchouille suffira amplement à contenter ceux qui se plaisent à croire qu'il ont une culture de Geek (mot bien galvaudé de nos jours) alors que des millions de gens connaissent Mario Bros et Sonic, sans pour autant avoir une culture décalé ou étendue.
Brrr, ça fout les boules tous ces gens trop cools.

Sa note: 3/10
samael666 - 02/12/2010 à 01:23
# 1

Je ne m'attendais a pas grand chose de ce film, ne connaissant
pas la B.D., mais vraiment un vent de fraicheur ce petit film,
drôle, original, avec une année plutôt décevante coté cinéma,
ça fait du bien de voir ce genre de film, on en redemande...

Sa note: 9/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 3 = ?

Cette page a été vue 3692 fois.