pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film London Voodoo

LONDON VOODOO

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (14) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Réalisé par Robert Pratten
Ecrit par Robert Pratten
Année : 2003
Pays : UK
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

Un couple américain venant de New York s'installe à Londres pour le travail de Lincoln Mathers, un ambitieux analyste économique. Lors de l'emménagement dans leur nouvelle maison, Sarah découvre une tombe vaudou et par la même occasion libère l'esprit d'une princesse guerrière maudite. Lincoln va devoir se battre pour récupérer sa femme et pour le bien de leur fille...

LA CRITIQUE

Les films d'horreurs basés sur les croyances vaudous sont assez rares et, de part ce fait, le thème rend le film tout à fait original. Le thème du film est explicable par la forte population antillaise / jamaïcaine au Royaume-Uni et semble montrer ici un Londres que peu de personnes peuvent se vanter de connaître.

Le casting pour un film qui ne semble par avoir de gros budget, est tout de même impressionnant. En effet, Doug Cockle est un acteur britannique que l'on a déjà pu remarquer dans "LE REGNE DU FEU", et Sarah Stewart a elle récemment joué dans "BATMAN BEGINS". Avec de telles pointures, il n'est pas difficile d'avoir un jeu d'acteur convaincant et donc une histoire prenante, et je dirais même envoûtante, du début à la fin.

On peut distinguer, dans la manière dont le film est tourné, des références à des films tels de "EVIL DEAD" avec sa caméra qui tourne avec vivacité pour faire face à l'envoûtée, à "L'EXORCISTE" surtout en ce qui concerne l'histoire et son déroulement, ainsi que "LES POSSEDES".
On ressent bien que le scénariste a fait beaucoup de recherches sur le sujet car on ne retrouve pas que les fameuses poupées vaudous mais aussi des transes et des cérémonies reconstituées avec pas mal de détails.

Le film est intense tout du long et l'histoire principale est soutenue par celle de la nounou, Kelly, qui cherche à conquérir le mari, Lincoln, et enfonce Sarah dans sa folie, allant même jusqu'à essayer de la tuer.

Ce long métrage n'est pas gore et contient même peu de scènes sanglantes. Il s'agit plus ici d'un film agissant sur le psychisme du spectateur, jouant sur la perte de contrôle de l'être. On peut d'ailleurs remarquer la fabuleuse interprétation de Sara Stewart qui a le mérite de jouer aussi bien en anglais qu'en français... et si vous voulez savoir pourquoi, il va falloir regarder le film !!
Note de : 8 sur 10
Publiée le
London Voodoo
London VoodooLondon VoodooLondon VoodooLondon Voodoo

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 5 = ?

Cette page a été vue 3216 fois.