pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Lockjaw

LOCKJAW

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (12) | NEWS (2) | DVDS (2) | VIDEOS
Titre original : Lockjaw: Rise Of The Kulev Serpent
Réalisé par Amir Valinia
Ecrit par Evan Scott
Année : 2008
Pays : USA
Durée : 70 min
Note du rédacteur : 3 / 10

L'HISTOIRE

Alan et Becky, deux enfants, dérobent un ancien artefact vaudou permettant d'invoquer une créature destinée à assouvir les moindres vengeances de la personne l'ayant appelée. Des années plus tard, Becky est renversée et tuée par la voiture d'une bande de jeunes en vacances.
Alan devenu son mari et assoiffé de vengeance, va se servir du talisman pour lancer la créature à leur trousses.

LA CRITIQUE

Un seul mot semble résumer l'intégralité de ce petit produit destiné à l'exploitation vidéo: Catastrophe.
Mais pour nous notre bonheur, et tout aussi désastreux soit il, ce "LOCKJAW" peut se révéler drôle à regarder, tant la déconfiture sur tous les plans nous tient éveillé. Ce qui n'est pas tous les jours le cas.
Commençons par ce que l'on est venu voir, c'est à dire l'attraction nombeure ouane: La Bête.
Un mélange de serpent à tête de crocodile, assez rigolo et finalement beaucoup mieux foutu que dans la plupart des productions du même calibre. Le problème c'est qu'il fera de trop brèves apparitions et qu'il faudra se manger un paquet de dialogues et de scènes inutiles pour quelques secondes de carnage.
Mais bon, c'est hélas souvent le cas et l'amateur éclairé s'y attend toujours un petit peu.
Mais abordons maintenant le reste du métrage, c'est à dire soixante cinq de ses soixante dix petites minutes de durée totale, qui semblent en compter le double.
C'est là que le bas blesse et que le délire commence.
Si les prises de vues sont d'une platitude digne de Joséphine Ange gardien, c'est surtout le jeu des acteurs et la débilité des dialogues qui seront déterminants et qui feront du spectateur un complice ou un ennemi de cette pantalonnade. Un grand merci aux distributeurs du DVD français d'ailleurs, qui ne nous laisseront pas le choix du langage, avec juste une version française absolument innommable. Les voix sont atroces, le jeu est à coté de la plaque à chaque fois, et pire, comme au bon vieux temps des séries télé, les doubleurs en rajoutent dès qu'un personnage sort de l'écran ou tourne la tête. Je n'avais pas vu ça depuis "AMICALEMENT VOTRE" ou "BENNY HILL" (ou presque).
Petite mention spéciale à la voix de l'héroïne, enfantine et particulièrement énervante.
On ne comptera pas non plus les invraisemblances et incohérences qui se succèdent à vitesse grand V. Quelques exemples :
- Comment fait-on pour écraser une femme au bord d'une route droite, avec une visibilité parfaite et surtout sans même s'en apercevoir ?
-Comment Alan sait il se servir du Talisman ?
-Pourquoi change-t-il d'avis ?
-Comment le nouveau sait il que le disparu ne se sépare jamais de sa casquette ?
-Pourquoi fabriquer une lance avec le talisman, des fourchettes et une lampe de chevet ?
J'en passe, la liste serait trop longue.
Il semble que ce film soit un véhicule pour le rappeur DMX, qui joue et co-produit ce navet, comme il le fit avec le même réalisateur pour le tout aussi pourri "LORD OF THE STREET", qui comptait pourtant le sympa Kris Kristofferson dans son casting. Un nouveau candidat pour la descente dans l'enfer du « Z ». Ceci dit, ils n'ont pas lieu de se plaindre, certaines comme Karyn Shubert (la jolie princesse de "LA FOLIE DES GRANDEURS" avec Louis de Funès, ont connu la glissade vers l'enfer du « X » ce qui est sans doutes moins drôle. Même si je suppose que pour beaucoup d'entre vous ce serait un paradis, bande de canaillous.
Bref, ne vous attendez pas au nanar du siècle non plus, mais si vous aimez rire aux dépens des mauvais films, celui-ci vous occupera quelques minutes, mais pour les autres : Passez votre chemin.
Note de : 3 sur 10
Publiée le
Lockjaw
LockjawLockjawLockjawLockjawLockjaw

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 5 = ?

Cette page a été vue 2904 fois.