pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Laisse-Moi Entrer

LAISSE-MOI ENTRER

Titre original : Let Me In
Réalisé par Matt Reeves
Année : 2010
Pays : UK | USA
Durée : 115 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

Abby, une mystérieuse fille de 12 ans, vient d'emménager dans l'appartement à côté de celui où vit Owen.
Lui est marginal, il vit seul avec sa mère et est constamment martyrisé par les garçons de sa classe. Dans son isolement, il s'attache à sa nouvelle voisine qu'il trouve si différente des autres personnes qu'il connaît.
Alors que l'arrivée d'Abby dans le quartier coïncide avec une série de meurtres inexplicables et de disparitions mystérieuses, Owen comprend que l'innocente jeune fille est un vampire.

LA CRITIQUE

Peu de temps après la sortie de "MORSE" début 2009, un remake était déjà annoncé par les studios américains... A l'instar de "EN QUARANTAINE", le double de "REC", c'est maintenant au tour de "LAISSE-MOI ENTRER" de tenter d'éclipser l'œuvre cinématographique originale.
Si dans l'absolu, le film de Matt Reeves reste valable (essentiellement grâce au roman dont il est tiré ainsi qu'à sa première adaptation au cinéma), impossible de ne pas le comparer au sublime "MORSE", et c'est bien là que le bât blesse !

Copie carbone du film de Tomas Alfredson, "LAISSE-MOI ENTRER" n'est qu'un produit marketing de plus, destiné sans doute à atteindre un public plus large, que "MORSE" aurait rendu frileux par sa provenance scandinave, lui ayant peut-être conféré un statut trop intellectualisant ou trop exotique.
Il n'empêche que "LAISSE-MOI ENTRER" n'arrive à aucun moment à la cheville de son homologue suédois, se contentant de réitérer chaque scène presque trait pour trait, juste en en changeant les personnages et le lieu de l'action. Et en effet, on passe d'un hiver suédois à un Nouveau Mexique enneigé, avec une Eli brune remplacée par une Abby blonde, et un Oskar bond par un Owen brun...

Mais quel intérêt au fond ? Car quand "MORSE" s'aventurait bien au-delà d'une simple histoire de vampire, décrivant si bien à l'écran l'ambiance des 80's et le climat social prolo essentiels dans le contexte du film ; ici, tout cela est aseptisé, voire littéralement balayé du scénario ! C'est le cas par exemple des relations familiales du garçon, notamment avec son père, allègrement simplifiées pour focaliser sur les meurtres commis sur les habitants afin d'apaiser la soif de la fillette, à grands renforts de maquillages et effets spéciaux pour les scènes de transformation.

« Ecrit » et dirigé par le réalisateur de "CLOVERFIELD", qui ne pouvait décemment pas refuser une telle opportunité, ce remake semble inutile et surtout beaucoup moins profond que l'original, avec des acteurs en herbes certes loin d'être mauvais ("LA ROUTE" pour Kodi Smit-McPhee, "KICK ASS" pour Chloe Moretz) mais qui ne supportent jamais vraiment la comparaison avec Kåre Hedebrant et Lina Leandersson, pourtant débutants à l'époque.

Voilà qui n'est pas très glorieux pour le grand retour de la Hammer après trente ans. Et, bien que l'histoire et le thème du film soient toujours aussi séduisants, l'effet de surprise et l'intensité émotionnelle ne sont définitivement pas au rendez-vous cette fois-ci.
On n'a qu'une envie après ça, revoir "MORSE" !
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Laisse-Moi Entrer
Laisse-Moi EntrerLaisse-Moi EntrerLaisse-Moi EntrerLaisse-Moi EntrerLaisse-Moi Entrer

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
jepasse - 05/03/2011 à 14:43
# 2

Encore une preuve supplémentaire pour ne pas écouter l'avis des "critiques".....J'ai vu les 2 et, pour une fois, je préfère le remake (je suis moi-même étonnée d'ailleurs, après l'encensement inutile de "morse").
Je trouve la relation entre les enfants plus profondes et plus vraies. Lina Leandersson est une bonne actrice mais Chloé Moretz la surpasse....

Sa note: 9/10
Bastien G - 04/10/2010 à 23:54
# 1

Fallait s'y attendre...
Par contre, je dois dire que je n'ai jamais aimé le titre français de "Morse", qui est d'un ridicule par rapport au titre original "Låt den rätte komma in'

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 6 = ?

Cette page a été vue 4029 fois.