pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Godzilla Vs Megalon

GODZILLA VS MEGALON

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (16) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Gojira Tai Megaro
Réalisé par Jun Fukuda
Année : 1973
Pays : Japan
Durée : 82 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Une bande de malfaiteurs a dérobé Jet Jaguar, un robot qu'ils veulent utiliser comme appât pour le monstre Megalon et ainsi détruire la ville de Tokyo...

LA CRITIQUE

Jun Fukuda signe ici son quatrième volet de la série Godzilla (il en a réalisé cinq au total) un an après son "OBJECTIF TERRE, MISSION APOCALYPSE" ("GODZILLA VS GIGAN" - "CHIKYU KOGEKI MEIREI: GOJIRA TAI GAIGAN").

On retrouve au générique de ce film, des habitués tels que Katsuhiko Sasaki que l'on peut voir également dans "GODZILLA CONTRE MECANIK MONSTER" ("MECHADODZILLA VS GODZILLA" - "MEKAGOJIRA NO GYAKUSHU"), "GODZILLA CONTRE BIOLLANTE" ("GODZILLA VS BIOLLANTE" - "GOJIRA TAI BIORANTE") et "GODZILLA VS KING GHIDORAH" ("GOJIRA VS KINGUGIDORA"), Hiroyuki Kawase dans "GODZILLA CONTRE HEDORA" ("GODZILLA VS THE SMOG MONSTER" - "GOJIRA TAI HEDORA") ou encore Kotaro Tomita dans "GHIDORAH, THE THREE-HEADED MONSTER" ("SAN DAIKAIJU: CHIKYU SAIDAI NO KESSEN") et "LES MONSTRES DU CONTINENT PERDU" ("MECHAGODZILLA RAIDS AGAIN", "MEKAGOJIRA NO GYAKUSHU").

Un peuple vivant sous la terre subit les conséquences des essais nucléaires sous-marins réalisés par le Japon et cherche donc à se venger en envoyant Megalon détruire la terre. Pour guider Megalon, ils veulent voler un robot (Jet Jaguar) que construisent deux scientifiques.

Basé sur un scénario très léger, ce treizième opus fût réalisé durant la période la moins glorieuse de la série. Pour lui donner un peu plus d'élan, la Toho décide donc de surfer sur l'élément très en vogue à l'époque, les super-héros et autres robots. C'est ainsi que Jet Jaguar, robot créé par deux scientifiques, fera son apparition dans "GODZILLA VS MEGALON" (plus connu en France sous le titre "GODZILLA 80"). On peut également souligner l'arrivée d'une nouvelle créature qui vient compléter la section animalière de la firme nippone : Megalon, sorte de cafard géant muni de foreuses géantes en guise de pattes et capable de lancer des rayons à partir de ses antennes. Malheureusement pour eux, cet épisode sera le seul et unique où ils prendront part à la bataille car, tout comme Gigan (dont c'est ici le dernier combat), on ne les reverra plus jamais à l'écran.

Après une demi-heure de semi-espionnage et de courses poursuites sur fond de musique très seventies (pas vraiment adéquate), l'action peut véritablement commencer avec le début de la destruction du monde par Megalon...

Mais les humains arrivent à reprendre le contrôle de Jet Jaguar et celui-ci cours chercher Godzilla, le seul à pouvoir stopper Megalon. Les méchants, quand à eux, n'ont pas dis leur dernier mot et appellent Gigan (venu d'on ne sait où) à la rescousse !

Commence alors ce qui ressemble plus à un match de catch qu'à un combat de monstres géants, avec Megalon et Gigan d'un coté, et Jet Jaguar seul de l'autre, qui lutte en attendant le soutien de son ami radioactif.

Alors que le film restait à peu près sérieux jusque là, ce combat à quatre donne carrément dans le burlesque, voire le très ridicule, à l'instar de "EBIRAH CONTRE GODZILLA", avec son match de tennis ! Mais ici, ça va plus loin, on peut apercevoir des poses de Godzilla en karatéka, Megalon sautant comme un lapin, Godzilla sautant les deux pieds en avant, Jet Jaguar qui sert la main à Godzilla, Godzilla qui entame une danse de la victoire...

Du grand n'importe quoi signé Jun Fukuda, qui permet au spectateur de s'offrir une franche partie de rigolade ! Le fan de Godzilla et de sa première série appréciera moins cependant.
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Godzilla Vs Megalon
Godzilla Vs MegalonGodzilla Vs MegalonGodzilla Vs MegalonGodzilla Vs MegalonGodzilla Vs MegalonGodzilla Vs MegalonGodzilla Vs MegalonGodzilla Vs Megalon

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 5 = ?

Cette page a été vue 6548 fois.