pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Dame En Noir, La

DAME EN NOIR, LA

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (25) | NEWS (5) | DVDS | VIDEOS (16)
Titre original : The Woman In Black
Réalisé par James Watkins
Année : 2012
Pays : UK | Canada | Sweden
Durée : 95 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Arthur Kipps, jeune notaire à Londres, est obligé de se rendre dans le petit village perdu de Crythin Gifford pour régler la succession d'une cliente récemment décédée.
Dans l'impressionnant manoir de la défunte, il ne va pas tarder à découvrir d'étranges signes qui semblent renvoyer à de très sombres secrets. Face au passé enfoui des villageois, face à la mystérieuse femme en noir qui hante les lieux et s'approche chaque jour davantage, Arthur va basculer dans le plus épouvantable des cauchemars...

LA CRITIQUE

Succédant à "LA LOCATAIRE", "LAISSE-MOI ENTRER" (le remake de "MORSE") et l'excellent "WAKE WOOD", "LA DAME EN NOIR", affublé de son ambiance gothique, semblait tout indiqué pour célébrer dignement le grand retour de la Hammer, jusqu'à présent plus ou moins persuasif.
Adaptée d'un roman de Susan Hill, déjà porté à l'écran en 1989 avec le téléfilm d'Herbert Wise, cette histoire de fantôme réalisée par James Watkins ("EDEN LAKE") s'annonçait fort prometteuse, bien que résolument classique.

Pour interpréter le héros torturé de l'ouvrage, Daniel Radcliffe, que l'on a vu grandir avec la saga "HARRY POTTER", avait la lourde tâche de faire oublier au spectateur le rôle qu'il a incarné une dizaine d'année durant. Malgré les appréhensions que l'on était en droit de ressentir devant un tel challenge, le jeune acteur anglais ne s'en sort pas si mal, bien que son jeu et ses expressions ne dégagent pas suffisamment d'intensité pour retranscrire pleinement la charge émotionnelle du récit.
Pourtant, les thèmes tragiques du deuil et du suicide prennent une place prépondérante dans "LA DAME EN NOIR" (contrairement au téléfilm), le personnage du malheureux veuf Arthur Kipps faisant échos à la tristesse de tout un village, frappé par une étrange malédiction...

Si l'on saisit aisément les grandes lignes du scénario, un certain nombre de partis pris en altèrent la fluidité : les enjeux professionnels qui amènent le héros en mission dans le village restent un peu flous, tout comme les circonstances de la mort de la dernière propriétaire de la demeure ou encore le rôle de Daily, que l'on aurait aimé plus ambigu...
Le dosage entre la part d'action et la part de mystère est d'autant plus bancal lorsque l'on considère le film dans son ensemble. Alors que les deux tiers s'emploient à installer un climat énigmatique autour du secret que renferme le manoir (qui fonctionne assez bien malgré son caractère convenu), le film prend une tournure expéditive aussitôt la vérité découverte, enchaînant gaucheries et jump-scares faciles, assortis d'une série de lieux communs, à l'image des mimiques du spectre et des multiples signes de sa présence sur les lieux.

Si le suspens – déjà relatif – retombe comme un soufflé (avec, de surcroit, un final qui laissera passablement perplexe), les décors, quant à eux, sont à la hauteur de l'héritage laissé par l'âge d'or des productions Hammer. Ainsi, on aura droit à un condensé de tous les ingrédients gothico-victoriens possibles et imaginables, des paysages brumeux aux éléments décoratifs du manoir, lui-même entouré d'un jardin en friche et de quelques tombes. Dommage toutefois de voir sous-exploité tout le potentiel de cette demeure isolée par les caprices de la marée.

En définitive, "LA DAME EN NOIR" a beau afficher une esthétique élégante et séduisante, on en ressort plus déçu que réellement conquis.
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Dame En Noir, La
Dame En Noir, LaDame En Noir, LaDame En Noir, LaDame En Noir, La

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Cannibal - 18/05/2012 à 11:07
# 1

J'ai apprécié le film pour son ambiance, ses acteurs, ses décors et contrairement à d'autres, pour son final qui ne ressemble pas à tant d'autres, l'histoire est conventionnelle, heureusement le final moins.

La tension est bien présente et le côté macabre est excellent.

Ce n'est pas le film de la décennie, mais il faut le voir au moins une fois.

Sa note: 7/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 3 = ?

Cette page a été vue 2501 fois.