pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Crimes De Snowtown, Les

CRIMES DE SNOWTOWN, LES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (6) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (2)
Titre original : Snowtown
Réalisé par Justin Kurzel
Année : 2011
Pays : Australie
Durée : 120 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Jamie, âgé de 16 ans, vit avec sa mère Elizabeth et ses deux jeunes frères, Alex et Nicholas, dans un logement de la banlieue nord d'Adelaïde. Leur maison ressemble à un vrai taudis. Les lieux sont une véritable zone de non-droit. Du fait de la violence et du désespoir causé par sa situation, Jamie voit une forme de salut en John, un individu charismatique, qui vient lui prêter secours. John dépense de plus en plus de temps avec la famille de Jamie et ramène de la sérénité et un surcroît de stabilité dans ce foyer défavorisé. John devient un protecteur et un mentor pour Jamie. C'est alors qu'il commence à l'endoctriner. Sans même s'en rendre compte, Jamie devient peu à peu à l'image de John, qui s'avère être un tueur en série....

LA CRITIQUE

Pour son premier long-métrage, Justin Kurzel a choisi de raconter le parcours du plus dangereux tueur en série d'Australie, John Bunting, en s'inspirant de deux livres écrits à son sujet, « Killing For Pleasure » de Debi Marshall et « The Snowtown Murders » d'Andrew McGarry.
"LES CRIMES DE SNOWTOWN" ressemble de prime abord à une chronique sociale, dressant le portrait d'une famille qui vit dans la plus grande précarité dans une banlieue pauvre d'Adelaïde. Le quartier, véritable dépotoir fait de taules ondulées et jonché d'ordures, est un terrain propice à la violence... Ainsi, lorsque Liz apprend que son voisin pédophile a abusé de ses fils, des réunions de quartiers s'organisent pour punir le coupable.
Dans le groupe, un personnage s'impose très vite comme le leader. Sous son air jovial, ses propos inquiétants remportent l'adhésion collective des habitants, ulcérés par la passivité des forces de l'ordre.
C'est comme ça que John entre dans la vie de la famille. A la fois attentionné et protecteur, il est la figure paternelle qui manque aux trois fils, mais aussi le compagnon idéal pour leur mère. Pourtant, quelque chose dans son regard en dit long sur le mal qui sommeille en lui...

Daniel Henshall, qui interprète ce tueur froid et méthodique, avait déjà une expérience au théâtre et à la télévision, contrairement à Lucas Pittaway ou Louise Harris qui ont été repérés dans la rue. Malgré ce contraste au casting, tous les acteurs du film s'avèrent excellents dans leurs rôles, rendant la relation entre l'adolescent en détresse et ce père de substitution, naturellement autoritaire et charismatique, si passionnante.
L'emprise exercée par John pour forger Jamie à son image et en faire un homme (mais aussi son instrument), entraîne ce dernier dans une spirale de violence, rarement montrée de manière brute à l'écran.
Les meurtres sont d'abord suggérés par un trou creusé dans le jardin, une baignoire ensanglantée, un chien qui semble attiré par quelque chose sous terre, des sacs poubelle ou encore un bandage à la main... Plus on avance dans le film, plus on découvre le mode opératoire de l'homme plein de contradictions, aussi bien animé d'une certaine empathie pour les victimes (à moins que ce ne soit qu'un prétexte pour assouvir ses pulsions meurtrières), que complètement dépourvu d'humanité lorsqu'il décide de sévir.
La scène de démembrement de kangourous morts (dont les restes sont réduits en bouillie pour être balancés sur la maison du pédophile) donne déjà un aperçu de l'esprit tordu du personnage, et n'est qu'un prélude au malaise que le spectateur pourra ressentir devant certaines scènes.

D'un réalisme souvent dérangeant, "LES CRIMES DE SNOWTOWN" prend le parti de ne mettre que certains faits en avant. Parfois un peu difficile à suivre avec sa narration dépourvue de repères temporels ou de transitions, le film de Justin Kurzel, malgré quelques longueurs, parvient à décrire toute l'horreur de ce fait divers à travers le personnage de Jamie Vlassakis, complice malgré lui d'une douzaine de meurtres.
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Crimes De Snowtown, Les
Crimes De Snowtown, LesCrimes De Snowtown, LesCrimes De Snowtown, LesCrimes De Snowtown, Les

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 2 = ?

Cette page a été vue 2566 fois.