pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Cottage, The

COTTAGE, THE

Titre original : The Cottage
Réalisé par Paul Andrew Williams
Année : 2008
Pays : UK
Durée : 92 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

Deux frères font capoter le kidnapping d'une jeune fille organisé par un gangster, et se retrouvent avec un terrible secret sur les bras. Les ennuis ne font que commencer lorsqu'ils croisent sur leur chemin un fermier psychopathe...

LA CRITIQUE

Le mois de juillet 2008 sera le mois de la comédie d'horreur ou ne sera pas ! Et oui le 9 juillet sort sur les écrans français le terrible « "THE COTTAGE"» (en Français « Bienvenue au cottage »). Et on peut dors et déjà vous dire que ça va être du lourd ! Avec un petit budget, un scénario à première vue plutôt basique, des acteurs peu connus du grand public, Paul Andrew Williams frappe très fort et réalise un métrage rythmé, efficace, frais et novateur ! Le réalisateur de « "LONDON TO BRIGHTON"» et de « "IT'S OKAY TO DRINK WISKEY" » est bien parti pour renouveler le genre !
Bien que le casting ne soit pas très évocateur, le jeu des acteurs est exceptionnel et le travail sur les personnages est impressionnant ! On retrouve Andy Serkis dans le rôle de David, le frère aîné, personnage charismatique dans un monde d'escrocs amateurs. Andy Serkis, ça vous dit rien ? Mais si, c'est Gollum dans "THE LORD OF THE RINGS" et King Kong dans "KING KONG" 2005! C'est un pote à Peter Jackson quoi! Mais rassurez vous, il a joué dans beaucoup d'autres films, notamment "THE PRESTIGE" ou encore "ALEX RIDER : STORMBREAKER", c'est même lui qui interprétera le Capitaine Haddock dans le "TINTIN" de Steven Spielberg l'année prochaine. A ses côtés Reece Shearsmith joue le rôle de Peter, le petit frère, père de famille froussard, bavard, terrifié par les insectes et qui subira un véritable enfer tout au long du film, pour notre plus grand plaisir. On se rappellera surtout de lui pour sa petite présence dans "SHAUN OF THE DEAD" et sa grande présence dans "THE COTTAGE". Les deux individus, apprentis criminels, devront faire face au fort caractère de la très « décontenancente » Jennifer Ellison ("THE PHANTOM OF THE OPERA"), la kidnappée blonde, grande gueule et agressive, et à la bêtise de son demi frère, Andrew, leur complice corpulent et totalement incompétent qui finira par se faire traîner par la moelle épinière !

Les personnages principaux vont se retrouver embarqués dans une galère totale : fuite, escroqueries, arnaque avec la rançon, sans oublier qu'ils sont pris en chasse par un duo de tueurs professionnels asiatiques, adeptes du hachoir et de l'arme blanche ! Vous l'aurez compris, il faut garder la cadence car les évènements s'enchaînent vite, très vite, le tout filmé à l'anglaise avec une photographie froide et « humide », des dialogues franchement drôles et des situations de crises très sympathiques ! Le réalisateur se complaît dans la « UK touch » sans se prendre au sérieux (on remarquera les nombreuses apparitions de sachets de thé tout au long du film, notamment le sachet volant, au milieu des papillons dans les toilettes) pour notre plus grand plaisir !

Alors, vous allez me dire, « c'est British, c'est dynamique, c'est drôle, mais il est où le gore dans tout ça ? ». C'est bien simple, à la moitié du film, une trappe s'ouvre et le métrage se transforme alors en un pur survival comique comme on n'en a jamais vu ! Et attention, les effets spéciaux sont au rendez vous... On en prend plein la vue ! Transpercement de ventre, main dans le congélo, coupage de pied en deux, pelle plantée dans la bouche, collection de têtes et de photos, éternels pièges à loup et bien d'autres ! La scène où Peter voit sa paire de lunettes se faire couper en deux sur son nez par une lame de machette qui traverse la porte est anthologique ! On se rappellera également de la rencontre des personnages avec les riverains peu accueillants et le fermier freak, leatherface local au visage déformé, en chemise de bûcheron et salopette, véritable cliché du boogeyman survival. On sent alors un véritable amour du genre chez Paul Andrew Williams qui a lui-même écrit le screenplay et qui assume totalement le look de son fermier dégénéré et les effusions de sang dans ses scènes de violence qu'on pourraient qualifier de « super hardcore ».

Préparez vous donc à subir un survival horror movie dans les règles avec la touche d'humour anglais en plus et rien que ça, ça fait la différence ! Sans oublier que la score classique de Laura Rossi est prenante, fun et stressante, rappelant les musiques de Danny Elfman dans les films de Tim Burton. Vous aurez même le droit à une surprise à la fin du générique. Un sans faute, donc, pour cette comédie saignante qui relève le niveau et dont on entendra parler pendant longtemps. Vous avez aimé "SHAUN OF THE DEAD", "HOT FUZZ" et "SEVERANCE"? Vous préférerez "THE COTTAGE". Vous n'avez aimé aucun de ces trois films, vous adorerez "THE COTTAGE". Moi je vous le dis, ça sent le culte à plein nez ! Bon allez, je vous laisse, c'est l'heure du thé.
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Cottage, The
Cottage, TheCottage, TheCottage, TheCottage, TheCottage, TheCottage, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
CannibalorCannibalor - 09/05/2011 à 18:24
# 7

Un humour parfois difficile à cerner. Sur la pochette, Jennifer Elison expose ses attributs, guère utilisés dans le film. Une scène jouissive pourtant: l'arrachage de la colonne vertébrale. Moyen très moyen.

Sa note: 4/10
HorlodHorlod - 03/02/2010 à 10:38
# 6

J'ai bien rigolé, mais après, on sait plus sur quel pied danser. Mais c'est bien foutrarque, alors la moyenne !^^

Sa note: 5/10
marvin - 13/12/2009 à 11:25
# 5

Beaucoup de bruit pour rien, malgrès l'ambiance humoristique ca reste très loin de Shaun of the dead ou Severance
, tout le coté horreur n'est que le remake du remake du survival de base et le " méchant" a son costume qui part en sucette...Et puis l'humour burlesque laisse à désirer ...
Sinon , point positif , les effets gores sont assez bien réalisés.


Sa note: 4/10
minidouminidou - 19/10/2008 à 19:48
# 4

Je suis assez d'accord avec Cosmocats , tout ça sent le réchauffé , la critique du MAD MOVIE ne m'avais pas l'air trop mal mais je suis pas fort emballé surtout quand je vois la caricature type de la bimbo blonde sans cervelle , ça m'agace plus qu'autre chose

Metal99 - 12/08/2008 à 11:57
# 3

C'est vraiment un bon film, je l'ai vu sans m'attandre au dérrapage gore et je me suis poilé tout au long, bien plus que pour Severance.

Pour répondre à Cosmocats, l'aspect survivial en forêt n'est pas l'essentiel du film, on passe plus de temps dans la ferme ou dans le village qu'en forêt.

Enfin pour moi l'humour très décalé, et les scènes volontairement absurdes en font très bon film.

Il y a aussi un tas de cleins d'oeils à d'autres films (prédator, massacre à la tronçoneuse etc) qui sont bienvenus et bien faits.

Bref n'hesitez pas.

Sin - 17/07/2008 à 15:09
# 2

Un super bon film, avec de super dialogue. Pas aussi bon que Shaun of the dead ou Severance mais vraiment pas mal quand même!

Sa note: 7/10
CosmocatsCosmocats - 22/05/2008 à 21:08
# 1

Je suis moins enthousiaste. Disons que le film est plaisant pour qu'un peu on souhaite voir un énième ersatz de survival en forêt. Détour Mortel et co sont déjà passé par là. Ca sent pleinement le réchauffé même si la fin vire dans le gore "traditionnel" et donne au film un aspect plaisant. Loin d'être recommandable. Par contre, la sortie salle Française c'est un peu abusé.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 6 = ?

Cette page a été vue 3742 fois.