pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Comedown

COMEDOWN

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (24) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : Comedown
Réalisé par Menhaj Huda
Ecrit par Steven Kendall
Année : 2012
Pays : UK
Durée : 90 min
Note du rédacteur : 3 / 10

L'HISTOIRE

Six amis s'introduisent par effraction dans un immeuble désaffecté de leur enfance pour y établir leur squat. Mais un psychopathe y a déjà élu domicile et ne laissera aucun d'entre eux lui voler sa place. Traqués, torturés et bloqués au dernier étage de l'immeuble, pour s'en sortir ils n'ont qu'une solution : descendre...

LA CRITIQUE

Suite aux succès de films de styles aussi variés que "CITADEL", "THE RAID", "ATTACK THE BLOCK" ou encore "LA HORDE", qui ont tous en commun leur décor urbain de tours de cité insalubres, "COMEDOWN" surfe sur la vague avec une affiche qui ne laisse aucun doute sur ses intentions.

Nous suivons donc une bande de jeunes banlieusards désœuvrés, qui s'aventurent dans un vieil immeuble désaffecté pour y installer une antenne destinée à diffuser une radio pirate (bizarre, mais pourquoi pas...).
Alors qu'ils pensent être tranquilles à picoler et à s'envoyer toutes sortes de drogues, ils s'aperçoivent rapidement que quelqu'un d'autre arpente les couloirs et les appartements abandonnés du HLM pour les tuer un à un... Mais qui ? Et pourquoi ?

Malheureusement, on s'ennuie ferme devant les déambulations nocturnes de ces personnages caricaturaux au langage fleuri "yo wesh wesh check cousin", qui meurent par ordre décroissant de bêtise, du plus insupportable (un ersatz british de Riberi) au moins crétin. Le sort des différents protagonistes laisse par conséquent totalement insensible, et ce n'est pas parce que l'une des héroïnes est enceinte de son ex-taulard de compagnon que le spectateur s'en retrouve plus attendri pour autant.
A ce titre d'ailleurs, toute l'introduction – bien confuse – du film semble totalement superflue, ne cherchant même pas à exploiter un contexte social qui aurait sans doute donné un peu de consistance à ce "COMEDOWN" d'une vacuité abyssale.

Lorsque démarre enfin le jeu de cache-cache avec un tueur qui connait parfaitement les lieux, là encore, les quelques effusions de sang perpétrées avec un attirail de bricoleur du dimanche se subissent dans la plus grande indifférence... On regrettera par ailleurs le manque d'ambition d'un scénario qui ne laisse guère planer le mystère quant à la nature des évènements et l'identité de son auteur, alors qu'une guerre de territoire timidement évoquée et que l'état comateux – propice à toutes sortes d'hallucinations – des jeunes auraient permis de brouiller les pistes et d'étoffer l'intrigue.

Bref, pas très glorieux...
Note de : 3 sur 10
Publiée le
Comedown
ComedownComedownComedownComedownComedown

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 1 = ?

Cette page a été vue 2176 fois.