pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Bienvenue Au Cottage

BIENVENUE AU COTTAGE

Titre original : The Cottage
Réalisé par Paul Andrew Williams
Année : 2008
Pays : UK
Durée : 92 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

Deux frères, apprentis gangster, font capoter le kidnapping d'une jeune fille. Cachés dans un cottage d'un village de campagne, ils seront harcelés par un fermier psychopate.

LA CRITIQUE

Cela fait maintenant quelque temps que l'Angleterre renaît de ses cendres d'un point de vue cinématographique de genre via des œuvres tant hilarantes qu'effrayantes que sont "SHAUN OF THE DEAD", "CREEP", "HOT FUZZ", "THE DESCENT", et j'en passe.
"THE COTTAGE", dernier né de cette mouvance made in U K n'a pas à rougir face à ses « cultes » aînés.
Le réalisateur Paul Andrew Williams, drôle et sympathique, a mis le feu dans la salle avant la projection de son film au BIFF 2008 (Festival DU Film Fantastique De Bruxelles) ce qui laissait à présager que "THE COTTAGE" soit aussi déjanté que lui. Ce fut le cas.
Le film narre l'histoire de trois apprentis gangsters, David (Andy Serkis) Peter (Reece Shearsmith) et Andrew (Steve O'Donnel), ayant kidnappé Tracey (Jennifer Ellison) la fille d'un mafieux local. Ceux-ci la séquestrent dans une ferme située non loin d'un village qui cache un lourd secret.
Mêlant humour, slasher et film de monstre, "THE COTTAGE" est un cocktail détonant.
Les acteurs jouent formidablement juste, mention spéciale à Andy Serkis (Gollum du "SEIGNEUR DES ANNEAUX"), qui doit gardé son sang froid face aux gaffes à répétition de son frère complice de l'enlèvement.

"THE COTTAGE" est une comédie toute en nuances et fine dans la présentation des personnages. Les dialogues sont croustillants et les gags sont horripilants sans tomber dans le piège du lourd dingue à la "SCARY MOVIE".

Le réalisateur s'amuse à jouer avec les codes du cinéma de genre. La musique est parfois en décalage par rapport à l'action qu'elle accompagne, les moments de trouille arrivent quand on ne les attend pas (ou presque), les scènes gores le sont vraiment et font mal (assez surprenant, quand on sait que l'on visionne une comédie) grâce à des maquillages et effets sacrément bien réussis et les personnages haut en couleurs sont eux aussi en décalage par rapport à ce qu'ils représentent. Les gangsters sensés être des durs à cuirs sont , en fait, des poules mouillées gaffeuses et la jeune et jolie jeune fille blonde kidnappée s'avère être en fait une caractérielle qui n'a pas peur de donner des coups de boule et qui prends le dessus face à ses kidnappeurs.

Là où Williams ne joue pas à parodier le genre, c'est dans le traitement du personnage du tueur. Il s'en est d'ailleurs expliqué au BIFFF en avançant l'argument que le fermier psychopathe a été vu maintes fois au cinéma et fonctionne toujours. Alors pourquoi réinventer ce genre de personnage ?

"THE COTTAGE" est donc un film à voir absolument .

Site internet du rédacteur : http://fantasticmovies.skynetblogs.be/
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Bienvenue Au Cottage
Bienvenue Au CottageBienvenue Au CottageBienvenue Au CottageBienvenue Au Cottage

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
CannibalorCannibalor - 09/05/2011 à 18:24
# 7

Un humour parfois difficile à cerner. Sur la pochette, Jennifer Elison expose ses attributs, guère utilisés dans le film. Une scène jouissive pourtant: l'arrachage de la colonne vertébrale. Moyen très moyen.

Sa note: 4/10
HorlodHorlod - 03/02/2010 à 10:38
# 6

J'ai bien rigolé, mais après, on sait plus sur quel pied danser. Mais c'est bien foutrarque, alors la moyenne !^^

Sa note: 5/10
marvin - 13/12/2009 à 11:25
# 5

Beaucoup de bruit pour rien, malgrès l'ambiance humoristique ca reste très loin de Shaun of the dead ou Severance
, tout le coté horreur n'est que le remake du remake du survival de base et le " méchant" a son costume qui part en sucette...Et puis l'humour burlesque laisse à désirer ...
Sinon , point positif , les effets gores sont assez bien réalisés.


Sa note: 4/10
minidouminidou - 19/10/2008 à 19:48
# 4

Je suis assez d'accord avec Cosmocats , tout ça sent le réchauffé , la critique du MAD MOVIE ne m'avais pas l'air trop mal mais je suis pas fort emballé surtout quand je vois la caricature type de la bimbo blonde sans cervelle , ça m'agace plus qu'autre chose

Metal99 - 12/08/2008 à 11:57
# 3

C'est vraiment un bon film, je l'ai vu sans m'attandre au dérrapage gore et je me suis poilé tout au long, bien plus que pour Severance.

Pour répondre à Cosmocats, l'aspect survivial en forêt n'est pas l'essentiel du film, on passe plus de temps dans la ferme ou dans le village qu'en forêt.

Enfin pour moi l'humour très décalé, et les scènes volontairement absurdes en font très bon film.

Il y a aussi un tas de cleins d'oeils à d'autres films (prédator, massacre à la tronçoneuse etc) qui sont bienvenus et bien faits.

Bref n'hesitez pas.

Sin - 17/07/2008 à 15:09
# 2

Un super bon film, avec de super dialogue. Pas aussi bon que Shaun of the dead ou Severance mais vraiment pas mal quand même!

Sa note: 7/10
CosmocatsCosmocats - 22/05/2008 à 21:08
# 1

Je suis moins enthousiaste. Disons que le film est plaisant pour qu'un peu on souhaite voir un énième ersatz de survival en forêt. Détour Mortel et co sont déjà passé par là. Ca sent pleinement le réchauffé même si la fin vire dans le gore "traditionnel" et donne au film un aspect plaisant. Loin d'être recommandable. Par contre, la sortie salle Française c'est un peu abusé.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 1 = ?

Cette page a été vue 2605 fois.