pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film ABCs of Death, The

ABCS OF DEATH, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (24) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (1)
Titre original : The Abcs Of Death
Année : 2012
Pays : USA | Chile | Canada | Belgium
Durée : 123 min
Note du rédacteur : 4.5 / 10

L'HISTOIRE

26 lettres. 26 réalisateurs. 26 façons de mourir. Un abécédaire de la Mort frénétique et extrême.

LA CRITIQUE

A l'initiative de Drafthouse Films, Timpson Films et Magnet Releasing, "ABCS OF DEATH" est une anthologie macabre constituée de 26 courts métrages imaginés par des réalisateurs venus du monde entier, chacun s'étant vu confier une lettre de l'alphabet comme point de départ pour créer un mini-film sur le thème de la mort à partir d'un seul mot.
Parmi eux : Ben Weathley ("KILL LIST"), Jason Eisener ("HOBO WITH A SHOTGUN"), Adrián García Bogliano ("I'LL NEVER DIE ALONE"), Nacho Vigalondo ("TIMECRIMES"), Jorge Michel Grau ("NOUS SOMMES CE QUE NOUS SOMMES"), Noboru Iguchi ("MACHINE GIRL"), Ti West ("HOUSE OF THE DEVIL"), Thomas Malling ("NORWEGIAN NINJA"), Xavier Gens ("THE DIVIDE"), Srdjan Spasojevic ("SERBIAN FILM"), Yoshihrio Nishimura ("TOKYO GORE POLICE"), Banjong Pisathanakun ("SHUTTER"), Timo Tjahjanto ("MACABRE"), Bruno Forzani & Héléne Cattet ("AMER"), Adam Wingard ("V/H/S"), Marcel Sarmiento ("DEADGIRL"), Andrew Traucki ("THE REEF"), Yudai Yamaguchi ("YAKUZA WEAPON")...

Avec un line-up de cette trempe et une idée à priori unique en son genre, le projet semblait extrêmement prometteur. Pourtant il montrera bien vite ses limites, car, hélas, la teneur des sketches étant rarement à la hauteur de nos attentes (et éventuellement du talent respectif des réalisateurs), le résultat de l'entreprise peine à convaincre...
Avec un tel champ d'action et une telle liberté créative (selon toute vraisemblance, chacun avait carte blanche), difficile de ne pas être déçu devant le manque général de consistance des différents segments, en particulier si l'on considère la multitude de courts absolument géniaux que l'on peut voir un peu partout (d'ailleurs, ne serait-ce que les premières minutes de l'excellent "HAPPY BIRTHDAY MR ZOMBIE", diffusé hors compétition au PIFFF, aurait fait un segment "B" mémorable !).
Bien que diverses contraintes (temps imparti, budget alloué, durée imposée...) n'aient peut-être pas rendu l'exercice si évident, il n'y a qu'à se pencher sur le cas des Kino Kabarets – mouvements dédiés à la réalisation de courts en un temps limité (généralement 48h) et très bel exemple d'inventivité avec peu de moyens – pour constater qu'avec de l'enthousiasme et de la passion tout est possible !

Dans "ABCS OF DEATH", il y en a évidement pour tous les goûts, de la simple fable morbide à la parodie Tex-Averyesque, en passant par des délires scato, de l'animation, du Grindhouse, de la SF... Mais finalement au bout des deux interminables heures de ce défilé – sans surprise – assez inégal, très peu de courts auront su retenir positivement notre attention, le reste donnant parfois l'impression d'être face à un concours de mauvais goût.
Tandis que les segments de Marcel Sarmiento et Bruno Forzani/Héléne Cattet présentent d'indéniables qualités visuelles, quelques autres sortiront du lot à l'instar du caustique "X" de Xavier Gens ou du sympathique "T" réalisé en stop motion et pâte à modeler de Lee Hardcastle, grand gagnant du concours visant à sélectionner le 26ème réalisateur, concours qui nous avait notamment gratifié du fameux "T IS FOR TURBO" du collectif québécois RKSS (les courts des participants sont visionnables sur le site : http://26th.theabcsofdeath.com/).

Un fil conducteur aussi généraliste (26 réalisateurs, 26 façons de mourir) laissait forcément la porte ouverte à tout et n'importe quoi. Tantôt provocateurs, gores ou carrément malsains, tantôt peu inspirés, trop expérimentaux ou trop minimalistes, parfois étranges ou amusants, souvent anecdotiques... les courts qui constituent "ABCS OF DEATH" ont au moins le mérite de ne révéler leur titre qu'en fin de parcours, permettant ainsi au spectateur de rester un minimum attentif, ce qui n'est pas toujours évident...
Note de : 4.5 sur 10
Publiée le
ABCs of Death, The
ABCs of Death, TheABCs of Death, TheABCs of Death, TheABCs of Death, TheABCs of Death, TheABCs of Death, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
jbapt555 - 16/07/2013 à 19:26
# 1

Il y a du bon et du moins bon... difficile de noter ce film même si on peut se dire "pourquoi pas". Il reste un bon divertissement cependant (T is for toilet forever :)

Sa note: 6/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 2 = ?

Cette page a été vue 2685 fois.