pixel
Retour à l'accueil > Interviews >

OMG Présente Patrice Gablin

Patrice Gablin

Après ses deux courts-métrages "ASCENSION" et "LUMIERES PERDUES", Patrice Gablin commence à se faire un nom avec le troisième, "LE CHASSEUR DE REVES", critiqué sur nos pages.
Il a bien gentillement accepté de se prêter au jeu du "OMG Present".
Oh My Gore ! : "Peux-tu te présenter et décrire ton parcours ?"
34 ans ce mois-ci (put... !), autodidacte, j'ai commencé la vidéo lorsque j'ai reçu par erreur une caméra numérique à la place d'un appareil photo il y a quelques années. Mais l'envie de faire des films remonte sans doute à mon enfance, lorsque j'étais émerveillé voir terrifié par les petites bébêtes de Ray Harryhausen.
Mon premier court-métrage "ASCENSION" est un fourre-tout sans véritable scénario que j'ai fait tout seul dans mon coin pour apprendre les rudiments à l'aide d'internet.
"LUMIERES PERDUES" est ma première histoire que j'ai vraiment mise en images avec quelques bénévoles.
"LE CHASSEUR DE REVES" est mon court le plus abouti, même s'il reste encore très perfectible. Mais c'était un projet impossible à faire sur le papier et je suis quand même allé au bout avec toujours quelques bénévoles et très peu de moyens.
Bon sinon je ne suis pas réalisateur mais Géologue. Tout le monde me dit que je devrais quitter mon job pour me lancer à cœur perdu dans le ciné...pas si facile. On vit dans une société ou l'absence d'un job « normal » et donc d'un salaire tous les mois nous marginalise. Et lorsqu'on sort de la norme, on peut dire adieu à la maison, le vie de famille, ce à quoi j'aspire aussi et dans quoi je suis d'ailleurs déjà engagé. Mais « la crise » risque de changer la donne cette année...
Oh My Gore ! : "Qu’est-ce qui t’attire dans le fantastique et l’horreur ?"
Et bien le fantastique ne connaît aucunes frontières, rien n'est impossible. Un alien peut très bien débarquer dans mon salon et ce sera normal. La seule limite est celle de l'imagination. Et puis il se dégage souvent du fantastique une atmosphère, une âme qu'on a du mal à retrouver chez "BIENVENUE CHEZ LES CH'TIS" (ce n'est qu'un exemple évidemment...).
Et l'horreur...et bien pouvoir avoir peur en pleine sécurité devant mon écran, c'est une sensation qui me plait. Certains ne trouvent pas ça normal...mais c'est quoi être normal ?
Oh My Gore ! : "Ton plus grand moment d’effroi devant un film c’était ?"
Y-en a eu pas mal...Je me souviens d'un film qui m'avait impressionné, "JACK LE TUEUR DE GEANT". C'était une scène ou un bateau était attaqué par des sorcières. Bon, j'ai revu le film dernièrement en DVD, et c'est vraiment très très kitsch...mais j'étais petit.
Dans un autre registre, "LE LOCATAIRE" de Polanski m'avait bien retourné aussi...
Oh My Gore ! : "Un projet fou sur lequel tu aimerais bien t’essayer ?"
Un film d'anticipation, une odyssée dans l'espace dont j'ai déjà écrit le scénario. En fait un projet pas si fou que ça car à mon avis réalisable avec peu de moyens...mais les boîtes de prod ne veulent pas se lancer dans un film de SF en France. J'attendrai d'avoir un peu plus de bouteille et je le proposerai aux ricains (ou aux espagnols, ils sont plus près de chez moi).
Oh My Gore ! : "Ton ou tes films cultes ?"
"EXCALIBUR" (John Boorman) est le film qui a vraiment déclenché chez moi l'envie de faire des films.
"LA NUIT DU CHASSEUR" est celui qui m'influence peut-être le plus inconsciemment.
Et puis tous les films de Terrence Malick...Un génie cet homme là !
Oh My Gore ! : "Dans l’immédiat, quels sont tes nouveaux projets ?"
J'ai écrit un court-métrage, "MON PERE". Je reste dans le conte, un mix entre l'horreur et le merveilleux, mais sous un angle très réaliste et adulte. Je suis en plein dans le storyboard et je recherche en parallèle une équipe. J'attends d'avancer un peu dans la préparation pour contacter les boîtes de prod. Mais je ne me fais pas trop d'illusions, le sujet est sensible et c'est un court d'horreur, même si cette horreur est plus cérébrale qu'autre chose. Comme je veux réaliser un court-métrage pro, je vais essayer de bien m'entourer...et trouver des gens intéressés par le projet à défaut de pognon.
Oh My Gore ! : "Un message à faire passer ?"
Et bien...laissez-nous rêver. J'ai l'impression que le monde va à sa perte et nous avec, alors laissez-nous au moins ça.
Oh My Gore ! : "Que penses-tu d'Oh My Gore ! ?"
Je n'ai pas encore fait le tour du site, mais les critiques me semblent juste et les interviews sont très intéressantes. Et puis les sites traitant du ciné fantastique ne sont pas si nombreux, alors j'apprécie.
- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 1 = ?

Cette page a été vue 4911 fois.