pixel
Retour à l'accueil > Interviews >

Interview avec Emily Blunt - Janvier 2008

Emily Blunt - Janvier 2008

Actrice britannique révélée par l'excellent "LE DIABLE S'HABILLE EN PRADA", Emily Blunt nous accorde une entrevue sous le sigle des sueurs froides à l'occasion de la sortie récente du DVD de "WIND CHILL" dans lequel l'actrice y tient le premier rôle.
Pour retourner passer les fêtes de fin d'année dans sa famille, une jeune étudiante (Emily Blunt) fait du co-voiturage avec un de ses camarades de classe. Alors qu'ils décident d'emprunter un raccourci, ils sont soudainement pris dans une terrible et dangereuse tempête de neige. Terrorisés par les fantômes des victimes de cette route maudite, ils vont très vite se rendre compte que le froid n'est rien à côté de la terreur.
Oh My Gore ! :""WIND CHILL" est un thriller horrifique, c'est votre première insertion dans ce genre. Avant de vous questionner sur son sujet, êtes-vous une amatrice de film fantastique ?

Emily Blunt : Merci tout d'abord de m'avoir sollicité pour cette interview. J'aime beaucoup votre pays, et j'aime aussi tout ce que dégage le cinéma français. Je parle d'ailleurs un peu le français. Pour en revenir à votre question, oui, j'aime le cinéma fantastique. Mais le fantastique des années 70. Je garde en mémoire comme beaucoup d'enfants, je pense, les souvenirs effrayants de film comme "ROSEMARY'S BABY" ou encore "LA MALEDICTION". C'est un genre que j'apprécie mais qui aujourd'hui, je le suis de moins en moins.

Oh My Gore ! :"Qu'est-ce qui vous a motivé à participer à "WIND CHILL" ?"

Je n'ai pas poussé mes études universitaires assez loin. De plus, j'ai grandit avec ma famille dispatchée aux quatre coins de l'Angleterre, quand "WIND CHILL" m'a été proposé, j'ai trouvé tout d'abord le sujet très intéressant. Mais aussi un moyen d'exorciser mon envie de rendre fière mes parents (rires), ils auraient sincèrement aimé que je poursuive mes études mais le destin en aura été tout autre.

Oh My Gore ! :"Quel souvenir gardez-vous du tournage ?"

C'était épique (rires). Plus sérieusement, j'ai adoré travailler avec l'acteur Ashton Holmes, c'est une personne admirable. Le réalisateur Grégory Jacobs est vraiment quelqu'un d'attentionné mais je reconnais que de travailler de nuit dans des décors de neige a été pour moi très dur. Je reconnais qu'on a vraiment pris du plaisir à tourner certaines séquences. D'ailleurs souvent on me demandait pendant la promotion aux États Unis, si le fait de rester dans la voiture ne m'a pas rendu folle. "WIND CHILL" a été un tournage très intense, il y'a de nombreuses scènes où le réalisateur souhaitait nous mettre dans les réelles conditions de tombée de neige.

Oh My Gore ! :"Comment décririez-vous la jeune femme ? "

C'est une dure à cuire. C'est une jeune fille entêtée, elle n'a franchement pas sa langue dans sa poche. Ce qui est intéressant c'est qu'au fur et à mesure que le film avance, son fort caractère s'estompe et laisse découvrir une jeune femme sensible.

Oh My Gore ! :"Ca ne vous a pas dérangé que le réalisateur Grégory Jacobs réfute l'idée de donner des noms à ses personnages ?"

En fait, non, j'ai trouvé ça original.

Oh My Gore ! :"Que diriez-vous du personnage interprété par Ashton Holmes ?"

C'est un garçon maladroit. Il essaie d'impressionner la jeune femme, il veut montrer que c'est un gars bien. Mais en même temps, il fait des gaffes ce qui inquiète la jeune femme et rend l'atmosphère à bord de la voiture très froide.

Oh My Gore ! :"Le film n'a pas eu un grand succès en salles aux États Unis, en France, le film est sorti directement en DVD, comprenez-vous ce choix ? Et si oui, malgré ce demi-succès pensez-vous poursuivre dans le fantastique ?"

A vrai dire, je vais répondre à votre deuxième question. Bien sûr, j'ai un nouveau film en cours dans lequel je serais dirigé par Francis Lawrence. Jusqu'ici on m'a souvent sollicité même en Angleterre pour jouer, vous savez, ces idiotes qui hurlent à tout bout de champ. Ce qui m'intéresse dans le cinéma fantastique c'est de pouvoir interpréter des personnages forts et dotés d'une vraie personnalité.
"WIND CHILL" est un film qui a quand même très bien marché en DVD. Il n'a pas reçu un succès grand en salles mais ça se comprend aussi sur le fait qu'il soit sorti au milieu du printemps de l'année 2007. Le choix aurait été sans doute plus judicieux d'avancer sa date de sortie. Mais nous avons déjà tourné le film très tard.

Oh My Gore ! :"Le cinéma de genre britannique renaît, que pensez-vous de cette nouvelle vague de films forts sympathique qui pullulent dans votre pays natal ?"

J'ai vu "CREEP" il y'a peu de temps, je n'ai pas osé aller jusqu'au bout. C'est effrayant. J'aime beaucoup ce qui se fait, j'espère que ces réalisateurs auront la chance d'être suivi par des productions anglaises.

Oh My Gore ! :"Le mot de la fin ?"

Regardez "WIND CHILL", c'est un film vraiment plaisant. Merci encore pour tes mots sincères Michael. Je ne manquerais pas de consulter le site d'Oh My Gore ! Longue vie.
- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 5 = ?

Cette page a été vue 4944 fois.