pixel
Retour à l'accueil > Interviews >

Interview avec Alysson Paradis - Janvier 2008

Alysson Paradis - Janvier 2008

Oh My Gore : "Bonjour Alysson. Tout d'abord, je te souhaite une bonne année 2008 ! Pourrais-tu te présenter aux lecteurs d'Oh My Gore ! qui ne te connaissent pas encore ?"

Je m'appelle Alysson Paradis et je suis comédienne.

Oh My Gore : "Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur toi ? Pourquoi, quand et comment ta carrière s'est-elle orientée vers le cinéma ?"

Je ne sais pas, c'était un peu comme une évidence, j'ai toujours eu envie de faire çà. J'ai eu l'opportunité de le faire et j'ai essayé de le faire et voilà, ça c'est fait comme çà.

Oh My Gore : "Avant de parler de "SURVIVANT(S)", revenons un peu sur "A L'INTERIEUR". Comment expliques-tu que le film ait été un peu boudé en France alors qu'il cartonne à l'étranger ?"

Déjà il n'a pas été si boudé que ça en France, il a fait à peu près 100.000 entrées ce qui est très intéressant pour un film de ce genre.
C'est sûr que comparé à un blockbuster américain ce n'est pas du tout les mêmes entrées mais il a eu une jolie critique et une jolie vie. Après, je ne sais pas, peut-être que les français ne sont pas prêts à voir ce genre de film. On était un peu des précurseurs, on est arrivé comme ça en force, en masse, avoir autant de promotion pour un film de ce genre... J'espère qu'on aura réussi à ouvrir la voie à d'autres.


Oh My Gore : "Et le fait qu'il cartonne à l'étranger ?"

Ah bah on est super contents !

Oh My Gore : "Pendant le tournage du film, vous imaginiez avoir une telle reconnaissance ?"

Non tu ne peux jamais t'imaginer avoir une telle reconnaissance ou imaginer la vie future d'un film quand tu es en train de le faire parce que sinon tu perds ton objectif premier qui est de faire le film. C'est une super surprise d'avoir été sélectionnés à Cannes, d'avoir fait tous ces festivals à droite à gauche, d'avoir eu la promotion qu'on a eue et la sortie qu'on a eue, c'était un truc en plus. Quoiqu'il arrive on était contents du film. C'était une belle expérience de l'avoir fait.

Oh My Gore : "Tu n'as pas eu peur d'être cataloguée en enchaînant aussi rapidement un deuxième film d'horreur avec "SURVIVANT(S)" ?"

Non parce que "SURVIVANT(S)" ça n'est pas du tout le même genre de film d'horreur. "A L'INTERIEUR" c'était un thriller plutôt réaliste qui allait jusqu'au bout. "SURVIVANT(S)" c'est un film de zombies, on sait très bien que ça n'existe pas donc ce n'est pas du tout la même chose. Après en France quoiqu'il arrive t'es étiqueté dans tout. On m'en a proposé un autre j'ai refusé. C'est sûr que l'erreur que je ne ferai pas c'est de faire que ça en revanche.
Mais quoiqu'il arrive, tu fais une comédie, t'es catalogué en comédie. C'est à toi de t'en sortir et d'essayer de ne pas rester enfermé là dedans.

Oh My Gore : "Et quand tu choisis ton genre de films, sur quoi tu te bases au départ ?"

Je fais attention au scénario, je fais attention au réalisateur que je rencontre. Si demain on me proposait un film de genre sanguinolent mais avec un scénario génial et une équipe géniale, je le ferais. En revanche là ça n'était pas le cas. Parce que je trouve que souvent, ce qui se passe dans le cinéma de genre en France, puisque c'est que des français que j'ai lus, c'est que le scénario ça ne va pas du tout.
Là c'était plus parce que j'avais envie de suivre Vincent, car il a une belle énergie, ça m'avait donné envie de le faire, que les gens qui jouaient dedans étaient des gens que j'aimais beaucoup. Maintenant je pense que si ça avait été un long métrage je pense que je ne l'aurais pas fait. Et encore je ne sais pas.

Oh My Gore : "Quels souvenirs garderas-tu du tournage d'"A L'INTERIEUR"?"

Que du bonheur ! C'est complètement contradictoire de dire ça mais on n'a jamais autant rigolé de notre vie que sur ce tournage.

Oh My Gore : "Ca ne se voit pas !"

Non c'est clair, mais sur le making-of ça se voit bien je crois !
Il y avait une équipe assez dingue. On était tous très unis dans le même but de faire que ce film soit le mieux possible. Il a y eu une vraie entente, c'était assez joli, c'est-à-dire que sur les films il y a souvent des jolies ententes mais là c'était plus ça ! D'ailleurs, là je fais une comédie avec la même maquilleuse que dans "A L'INTERIEUR" et on était super contentes parce que l'on sait qu'il y a un truc un peu dingue comme ça qui s'est passé.

Oh My Gore : "Bon, revenons sur ton actualité maintenant, "SURVIVANT(S)". Peux-tu nous en dire un peu plus ? Comment as-tu atterri sur ce projet ?"

Je crois que Vincent avait vu "A L'INTERIEUR" et au début du projet il me suivait un peu comme ça mais il n'osait pas vraiment venir me demander pensant que je ne voulais plus faire de courts-métrages ou des choses comme ça. Et en fait c'est lui qui m'a touchée avant son histoire. J'ai aimé son énergie et j'ai eu envie de suivre ce garçon.

Oh My Gore : "Comment s'est passé le tournage ?"

C'était dur mais ça valait le coup.

Oh My Gore : "Par rapport à celui d'"A L'INTERIEUR", le tournage est-il aussi éprouvant ?"

Ca n'avait rien à voir. Ici c'était plus des conditions physiques. Il faisait froid, très froid, il n'y avait pas vraiment d'endroit pour se poser, c'était plus des conditions de confort donc à la limite tu les oublies très vite. Pour "A L'INTERIEUR", c'était plus les choses psychologiques qui étaient plus difficiles à gérer. Fallait être assez équilibrée pour gérer ce truc là.

Oh My Gore : "Que penses-tu de ce projet "TERROR PROJECT 6" ?"

C'est intéressant parce qu'il y a une vraie case à attraper en France. Mais je pense qu'il faudrait qu'il y ait plus de ce genre de collections même dans les comédies, les films dramatiques. Il faut plus ce genre de choses là, des collections comme ça pour laisser la place aux jeunes réalisateurs parce que le court-métrage c'est un vrai support à part entière. Il ne faut pas le dénigrer car c'est un vrai truc et on n'a pas vraiment d'endroit où les exploiter en France. Y'a pas vraiment de chaîne, s'ils passent à la télé, c'est à 4h du matin, personne n'en a rien à foutre.
Donc de le sortir comme ça en DVD je trouve ça intéressant parce que d'un coup tu te dis au lieu d'acheter un DVD à 20 euros et avoir un film, je vais acheter 6 petits films et je vais voir ce que ça donne, et tu découvres des choses. Et ça je trouve ça intéressant.

Oh My Gore : "En tant que citoyenne française, quelle est ton opinion à propos du cinéma de chez nous ?"

Je trouve que là on a eu un joli truc il y a quelques temps, une sorte de renaissance un peu du cinéma français avec des prises de risques, des jeunes réalisateurs qui arrivaient, qui cartonnaient en étant un peu innovateurs. Je trouve que là, on est un peu en train de s'endormir. Le cinéma allemand est en train de prendre une envolée complètement incroyable avec des vraies prises de risques et des vrais films jolis, comme le cinéma espagnol ou italien où il se passe de vraies jolies choses. Nous en France, on est un peu à la ramasse. Donc nous on a trouvé le filon, on fait des comédies sentimentales pour les trentenaires qui ne savent pas trop s'ils doivent se marier ou pas, mais c'est chiant quoi. En tant que comédien mais même en tant que spectateur, le dernier en date que j'ai été voir c'est celui avec Jean-Paul Rouves et Mélanie Doutey (ndlr : "CE SOIR, JE DORS CHEZ TOI"), j'adore ces comédiens, mais à un moment donné, tu vas voir le film et tu te dis, ok j'ai l'impression de l'avoir vu il y a un mois.

Oh My Gore : "Et au niveau cinéma d'horreur français?"

Je trouve qu'il y a, j'ai pas envie de dire un problème de moyen parce que nous "A L'INTERIEUR" on l'a vraiment tourné sans argent et ça ne se voit pas je trouve, mais on n'y crois pas en France et du coup on fait des films qui ne sont pas cohérents. En général moi je n'y crois pas. C'est en ça que j'ai aimé "A L'INTERIEUR" car pour moi c'est un vrai thriller avant tout. Nous on a été jusqu'au bout et on a essayé de vraiment montrer ce qu'il se passait. Sinon c'est plus des choses ou il y a des créatures un peu étranges qui vont apparaître ou l'héroïne forcément va tomber la main sur un couteau qu'elle va attraper et qu'elle va tuer tout le monde avec une happy-end complètement dingue où elle se marie avec son meurtrier... Enfin un truc où tu te dis « ok super mais il n'y a pas de cohérence »...C'est chiant et ça ne m'intéresse pas.

Oh My Gore : "Tu préfères les trucs plus réalistes comme "A L'INTERIEUR" ?"

Moi quand j'ai lu "A L'INTERIEUR" j'ai flippé. Et quand je l'ai vu, que mes amis l'on vu, je prends l'exemple de ma sœur qui l'a vu et qui m'a dit « Putain j'ai vraiment l'impression que tout était réel, que l'on allait vraiment te faire du mal », c'était cohérent. La seule chose qui n'était pas très cohérente, et encore, c'est le réveil de Nicolas Duvauchelle en zombie. C'est un trip, c'est un clin d'œil à autre chose, mais sinon tout le reste, c'est des choses qui peuvent être possibles. C'est-à-dire à aucun moment, même quand on a réglé les cascades ou des choses comme ça on a fait des trucs impossibles.
A un moment Nicolas Duvauchelle devait m'attraper par le cou et me soulever, on s'est alors regardés avec le régleur des cascades et on s'est dit que c'était quelque chose qui n'était pas physiquement possible, si il fait ça je meurs, ça n'est pas possible, on a alors fait autrement pour qu'a aucun moment on puisse nous dire « Non, ça ça n'était pas possible vous ne pouviez pas le faire ». Tout était super plausible et c'est ça qui était intéressant, de se dire merde, je suis toute seule chez moi et il pourrait y avoir n'importe quoi... . C'est une femme qui vient m'attaquer, au départ ça n'était pas une femme mais ils ont réécrit en se disant « non il faut que ce soit une femme, c'est plus cohérent ».

Oh My Gore : "Donc ton ventre va mieux depuis "A L'INTERIEUR" ?"

Ouais mais je ne suis toujours pas enceinte. En plus dans ce film là je suis censée avoir perdu mon bébé, donc c'est quand même le 4ème film où il arrive un truc bizarre avec mes enfants. Je vais donc essayer de ne pas avoir d'enfant tout de suite et d'attendre un petit peu.

Oh My Gore : "D'une manière générale, quels sont tes films d'horreur favoris? Et ceux qui t'ont le plus effrayée ?"

J'ai bien aimé "ROSEMARY'S BABY", donc encore une histoire de femme enceinte, j'ai revu "SHINING" il n'y a pas longtemps et ça m'a vraiment fait, j'allais dire marrer parce qu'en fait j'ai pas très peur de ce genre de film. Sinon, j'ai beaucoup aimé "HAUTE TENSION" aussi, même s'il y a des choses que je ne trouve pas cohérente pour le coup et qui m'ont fait chier, c'est-à-dire que la fin, je suis vraiment restée sur ma faim. Sur tout le truc, je me suis dit, c'est génial, c'est dingue, Cécile de France elle déchire et à la fin je me suis dit, mais non, mais non, je me suis énervée contre ma télé en me disant qu'est-ce qu'il se passe...

Oh My Gore : "Et tu aimerais bien tourner justement avec Alexandre Aja ?"

Oui mais pas un film d'horreur ! (rires) Ouais, j'adore ce garçon, enfin cet homme.

Oh My Gore : "Quels sont tes projets futurs ?"

Je vais tourner un film qui s'appelle "OURCQ", vous pouvez aller voir sur Myspace, il y a une page dédiée à ce truc là, un projet comme ça un peu dingue. Une comédie aussi qu'on a commencée qui s'appelle "NUITS CANNOISES". Un film qui s'appelle "LA FILLE QUI TRAVERSE LA VILLE", qui n'est pas du tout non plus un film d'horreur, mais sinon je vais tourner un film angoissant en Hongrie, un film Hongrois qui s'appelle "FROM THE DEEP". Un réalisateur hongrois, tourné en hongrie pour le cinéma hongrois mais qui sortira en France aussi. C'est un film angoissant mais qui n'est pas
sanguinolent.

Oh My Gore : "Qu'est ce que l'on peut te souhaiter pour 2008 ?"

Des films, de l'amour, de la santé, que mes amis aillent bien, que ma famille aille bien, que vous alliez bien ! Du bonheur quoi !

Oh My Gore : "Merci énormément pour cette interview !, je te laisse le mot de la fin."

Oh My Gore !

Merci à Tequila pour son aide sur cette interview
- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
cendrillon is deadcendrillon is dead - 18/01/2008 à 14:21
# 2

Merci à toute la tema d'OMG d'avoir répondu présent sur le tournage.

Zombicalement, Michael

Oh My Gore !Oh My Gore ! - 18/01/2008 à 13:20
# 1

Merci encore pour l'interview !

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 4 = ?

Cette page a été vue 15978 fois.