pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Wu Ji La Légende Des Cavaliers Du Vent

WU JI LA LEGENDE DES CAVALIERS DU VENT

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Wu Ji / The Promise
Réalisé par Chen Kaige
Ecrit par Chen Kaige
Année : 2005
Pays : China
Durée : 128 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

La petite Qingcheng erre à la recherche de nourriture quand elle se retrouve face à la Déesse Manshen qui va l'aider mais lui imposer également un pacte qui la liera jusqu'à la mort : "Tu seras adorée par les hommes les plus puissants et leurs richesses seront à tes pieds. Mais tu n'obtiendras jamais l'amour vrai et si tu le rencontres, tu le perdras aussitôt"...

LA CRITIQUE

Est-il encore besoin de présenter Chen Kaige ? L'un des réalisateurs chinois de la "cinquième génération" les plus connus pour sa filmographie pleine de poésie, très remarqué en occident pour son chef d'œuvre ultime "ADIEU MA CONCUBINE" - qui a remporté la Palme d'or à Cannes en 1993 - et accessoirement celui qui a fait découvrir Gong Li au public international est de retour, trois ans après le magnifique "L'ENFANT AU VIOLON", avec "WU JI", un film ambitieux, visuellement impressionnant pour ne pas dire absolument somptueux, qui pourtant ne tiendra pas toutes ses promesses...

Lui qui nous avait habitué à des films profonds avec ses histoires et ses personnages bouleversants, change complètement son fusil d'épaule avec cette méga production, la plus chère de l'histoire du cinéma chinois, d'un budget de 282 572 490 Yuan (soit 35 millions de dollars). Bien sûr, l'aspect graphique a toujours été un élément particulièrement soigné dans le cinéma de Chen Kaige. Mais dans "WU JI", les décors et les costumes deviennent hyper sophistiqués, presque irréels, avec des combinaisons de couleurs improbables et exacerbées qui donnent l'illusion parfaite d'un univers féerique et mythologique. Les plumes, les tissus, les armures... autant de détails minutieux et raffinés qui font de ce film un pur chef d'œuvre visuel.
Si son esthétisme flamboyant fait sans nul doute la grande force de ce film, à mi chemin entre la fresque épique et le conte fantastique, le réalisateur a eu, pour la première fois, recours aux images de synthèse, parfois un peu trop maladroitement, comme cette scène de charge d'un troupeau de taureaux difficilement crédible...

Une réussite visuelle qui s'accompagne d'un casting prestigieux réunissant plusieurs stars du cinéma asiatique. D'abord les hongkongais Cecilia Cheung ("KING OF COMEDY", "FAILAN", "LEGEND OF ZU", "ONE NITE IN MONGKOK") et Nicholas Tse ("GEN X COPS", "TIME AND TIDE", "NEW POLICE STORY", "DRAGON TIGER GATE"), stars aujourd'hui confirmées, qui apportent fraîcheur et dynamisme ; mais également le japonais Hiroyuki Sanada ("LE DERNIER SAMOURAI", "THE YIN YANG MASTER", "RING") acteur doublement populaire dans son pays pour ses rôles au théâtre et au cinéma ; et la touche coréenne avec Jang Dong-gun ("FRERES DE SANG", "THE COAST GUARD", "SUR LA TRACE DU SERPENT") qui montre malheureusement quelques signes de faiblesse à travers ses expressions parfois trop académiques.

Malgré tous ses atouts indéniables, "WU JI" ne parvient pas à nous offrir autre chose qu'un film "plein les yeux" sans trop de saveur, clinquant et sans âme, dont le scénario se retrouve complètement étouffé sous la beauté des images.
Dans la lignée directe d'un "TIGRE ET GRAGON", d'un "HERO" ou d'un "HOUSE OF FLYING DAGGERS", Chen Kaige, à l'instar de Tsui Hark avec "SEVEN SWORDS", a tenté à son tour de réaliser son propre Wu Xia Pian Fantasy à gros budget, sans jamais arriver à la cheville des films HK des 80/90's comme "ZU, WARRIORS FROM THE MAGIC MOUNTAIN" ou "THE BRIDE WITH WHITE HAIR"...
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Wu Ji La Légende Des Cavaliers Du Vent
Wu Ji La Légende Des Cavaliers Du VentWu Ji La Légende Des Cavaliers Du VentWu Ji La Légende Des Cavaliers Du VentWu Ji La Légende Des Cavaliers Du VentWu Ji La Légende Des Cavaliers Du Vent

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
RE - 20/08/2009 à 15:42
# 1

56U64I5RU67RUT455EYGL§GTYYJTU U

Sa note: 3/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 2 = ?

Cette page a été vue 2555 fois.