pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Womens Prison Massacre

WOMENS PRISON MASSACRE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (1) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Emanuelle Fuga Dall'inferno
Réalisé par Bruno Mattei
Année : 1983
Pays : Italy
Durée : 89 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

La première partie du film narre le quotidien d'un établissement pénitentiaire pour femmes avec son lot d'humiliations et de tortures infligées sans vergogne par des geôlières sans scrupules et totalement désaxées...
Mais la suite réserve des surprises toutes plus inattendues les unes que les autres puisqu'un convoi de prisonniers masculins détourné de manière inopiné et par la force fait atterrir quatre gaillards au sein de la prison..
Après avoir abusé sexuellement des mignonnettes, les bougres vont s'adonner à des jeux de massacre et les agents du GIGN local auront du mal à en découdre avec ces taulards, complètement enragés...
Beaucoup de cadavres après (y compris au niveau des prisonniers), une sortie du pénitentier est organisée avec deux otages, mais la fin réserve une issue favorable aux policiers, malgré un bain de sang inévitable...

LA CRITIQUE

Réalisé par l'inénarrable Bruno Mattei sous le pseudonyme de Gilbert Roussel, soyons clair d'emblée, ce "MASSACRE A LA PRISON DE FEMMES" tient la route, malgré quelques clichés et une première demie heure très molassonne.
Dès la scène d'ouverture complètement baroque et surréaliste, le spectateur a du mal à s'intéresser au propos du film, très limité car complètement délirant...
Mais après...
... Mattei a su intégrer du piment dans son film avec l'arrivée des quatre gugusses taulards qui mettent de l'ambiance et relancent brillamment le film, qui était très mal parti... L'action est omniprésente avec une poursuite en bagnoles/gunfights au fusil à pompe et l'anarchie la plus déjantée règne dans la prison...
Le père Mattei se déchaine avec des passages bien trash (la scène de la copulation avec le bouchon - rasoir dans le pubis de la fille, mais où va t-il chercher tout ça ?), une séquence de roulette russe avec une issue sadique très gore, un assaut qui tourne à l'hécatombe : tout ceci relance le film et rajoute de l'intérêt, c'est indéniable !
Et puis côté distribution, que du bon ! La formidable Laura Gemser dans l'un de ses meilleurs rôles et surtout Carlo de Mejo (l'inoubliable acolyte de Catriona Mac Coll dans "LA PAURA" de Fulci) en texas ranger, et la sublime Franca Stoppi et son regard de braise (vue précédemment dans "THE HOUSE ON THE EDGE OF THE PARK" de Ruggero Deodato et "BLUE HOLOCAUST" de D'Amato) .
Bref, ce film est à réserver aux aficionados du cinéma extrême car il demeure quand même pas facile à regarder, au vu de passages très durs à supporter, surtout pour le public féminin...
Cependant, c'est un des films de Mattei les plus réussis et je vous conseille vivement de le voir pour effectuer une plongée dans le film bis de genre (ici les films de prisons de femmes), il vaut le coup d'oeil et (sauf au début) on ne s'ennuie pas !
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Womens Prison Massacre
Womens Prison MassacreWomens Prison MassacreWomens Prison Massacre

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 3 = ?

Cette page a été vue 4614 fois.