pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Wolfman

WOLFMAN

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (72) | NEWS (24) | DVDS | VIDEOS (14)
Titre original : The Wolfman
Réalisé par Joe Johnston
Année : 2010
Pays : UK / USA
Durée : 99 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Lawrence Talbot, un aristocrate anglais, revient dans le manoir familial qu'il a quitté après la mort de sa mère. Son père, Sir John est toujours en vie, mais son retour a une toute autre raison : son frère a disparu, laissant une fiancée éplorée, Gwen, que Lawrence va aider dans ses recherches. Il apprend alors que des villageois ont été dévorés par une mystérieuse "bête" que traque Abberline, un inspecteur de Scotland Yard, et qu'une malédiction lycanthrope hante la région. Tombé amoureux de Gwen et suspectant que la créature qui rôde dans les bois les nuits de pleine lune n'est autre que son frère, Lawrence comprend qu'il doit lui-même le chasser. Au risque de réveiller l'animal qui se tapit en lui sans qu'il le sache...

LA CRITIQUE

De retour à Blackmoor après des années d'exil, Lawrence Talbot retrouve son père, qui s'est toujours montré distant envers lui, ainsi que la belle Gwen, la fiancée de son frère récemment disparu.
C'est d'ailleurs l'objet de sa présence dans la demeure familiale, partir à la recherche de Ben, alors qu'une créature effrayante sème la terreur dans le village les nuits de pleine lune...

A la fois hommage aux Universal Monsters et remake du film éponyme original de 1941 dans lequel Lon Chaney Jr partageait l'affiche aux côtés de Bela Lugosi et Claude Rains, "THE WOLFMAN" tente de remettre au goût du jour le mythe universel du loup-garou à travers un long-métrage mêlant tradition et modernité.
A la manière du "DRACULA" de Francis Ford Coppola ou des "SLEEPY HOLLOW" et "SWEENEY TODD" de Tim Burton, Joe Johnston ("JURASSIK PARK 3", "JUMANJI") plonge le spectateur dans une atmosphère gothique et sombre bien ancrée au coeur de l'ère victorienne, époque particulièrement riche en histoires macabres.

Dans les décors nocturnes et brumeux d'une Angleterre aux manoirs lugubres, aux forêts ténébreuses et aux asiles austères, Benicio Del Toro (également producteur du film et grand aficionados de l'original réalisé par George Waggner) incarne Lawrence Talbot, un homme en quête d'identité, qui à travers ses recherches pour retrouver de son frère, s'apprête à découvrir l'horrible vérité sur son passé...
Frappé à son tour par une malédiction ancestrale, ce dernier est sur le point de goûter à l'existence solitaire et tourmentée du lycanthrope, dont la sauvagerie est sans limites et les métamorphoses physiques guidées par le cycle de la lune. Oscillant entre ses nouveaux instincts primaires et sa volonté de protéger Gwen, dont il est tombé amoureux, Lawrence explore malgré lui le côté le plus obscur de son être, symbole du monstre qui sommeille en chacun de nous...

Entre la technologie des images de synthèses et l'art des prothèses et des maquillages, les effets visuels s'avèrent particulièrement réussis et crédibles. Les amateurs de tripailles seront aussi agréablement servis par une série de massacres sanglants assez crus et bien réalisés, tout comme la créature elle-même ainsi que ses différentes intéractions, qui ne versent heureusement jamais trop dans l'excès.
Pourtant, malgré toutes ses indéniables qualités esthétiques, "THE WOLFMAN" parvient difficilement à susciter une vive émotion. Les performances techniques spectaculaires semblent sciemment (?) éclipser les faiblesses scénaristiques du récit. Ou peut-être que le trouble de ce personnage principal au destin tragique manque tout simplement de profondeur... Quoiqu'il en soit le déroulement des évènements est prévisible, en particulier pour les fans des classiques de l'horreur, et ne laisse malheureusement pas un souvenir impérissable malgré les meilleures volontés du monde.
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Wolfman
WolfmanWolfmanWolfmanWolfman

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 4 = ?

Cette page a été vue 2548 fois.