Version Anglaise Flux RSS d'Oh My Gore  Suivez Oh My Gore ! sur Facebook Suivez Oh My Gore ! sur Twitter Suivez Oh My Gore ! sur Google Plus Suivez Oh My Gore ! sur Dailymotion 
pixel
Retour à l'accueil FlecheCritiquesFleche

Critique du film Willard

WILLARD

FICHE  |  CRITIQUE(S)  |  PHOTOS (10)  |  NEWS  |  DVDS  |  VIDEOS
  •  
  • Share
Willard
Titre original : Willard
Réalisé par
Ecrit par Gilbert Ralson
Année : 2003
Pays : USA
Durée : 96 min
Note du rédacteur : 9.5 / 10

 

L'HISTOIRE

Solitaire, timide et mal dans sa peau, Willard partage sa vie entre un travail inintéressant, où il est sans cesse humilié par son patron, et une vie misérable dans la grande demeure familiale en compagnie de sa mère malade qui, elle aussi, le rabaisse. Tout cela change lorsqu'il rencontre Socrate, un rat blanc gentil et pacifique. Il se rend alors compte de son don de séduction sur ces rongeurs et sa vie change : il a enfin des amis ! Il va alors pouvoir accomplir sa vengeance contre les gens qui lui gâchent la vie...



LA CRITIQUE

Après avoir visionné ce long métrage (le premier en tant que réalisateur pour Glen Morgan), une seule et unique question m'est venue à l'esprit : Pourquoi diable ce film n'a-t-il pas été un succès ? !
L'ambiance générale de ce film est très sombre, ce qui est renforcé par l'aspect des décors. En effet, la demeure dans laquelle vit Willard est très imposante, austère et la lumière y pénètre à peine. L'éclairage n'y est pas très flatteur pour les personnages, surtout pour la mère à qui elle donne presque un aspect de morte vivante, et semble révéler leur personnalité intérieure. En ce qui concerne son cadre de travail, là aussi il paraît très inhospitalier, sans aucun confort personnel et est d'une couleur vert pâle sale : c'est le pire cadre dans lequel on puisse travailler ! Tout ce qui entoure Willard donne l'impression d'une vie sans issue, il semble condamné à rester ainsi toute sa vie ce qui semble peu réjouissant.
On sent tout au long du film que le réalisateur a voulu rendre hommage au grand M. Hitchcock. En effet, on retrouve beaucoup de références à "PSYCHOSE" (la maison imposante et rétro, la mère acariâtre qui rabaisse son fils, la personnalité changeante du protagoniste...) mais aussi à "LES OISEAUX" (attaque d'animaux contre les humains, l'ambiance stressante...).
En ce qui concerne le rythme du film, il est un peu lent au début, lors de la présentation des personnages, pour s'accélérer de plus en plus, ce qui sert très bien la montée de la colère et de la folie de Willard.
Maintenant parlons du personnage principal ! Il est interprété à la perfection par Crispin Glover dont le jeu d'acteur est digne de celui d'Anthony Perkins dans "PSYCHOSE". Il interprète avec facilité tantôt la timidité, tantôt la rancœur ou bien la folie meurtrière. Physiquement, il y a une volonté de lui donner un style rétro dans la façon de s'habiller ainsi que dans les couleurs sombres qu'il porte ce qui renforce son côté paria. Beaucoup d'émotions passent dans le jeu d'acteur de Crispin Glover et l'on se sent très vite proche de ce personnage atypique, ce sentiment étant accentué par les plans en grand angle qui rapproche Willard du spectateur qui s'apitoiera vite sur son sort.

Tout du long, on sent une volonté de rendre les rats très menaçants, à l'exception de Socrate, le petit rat blanc à la volonté pacifique. Le choix des couleurs des rats semble refléter leur personnalité : le blanc représentant la gentillesse et les autres, étant d'aspect plutôt noir / marron sale, sont ceux qui tuent. Leurs éclairages sont assez sombres afin de les rendre plus dangereux. De plus, ils sont plus aperçus que vus clairement ce qui tend à augmenter le stress de celui qui regarde le film. Ces rats semblent être le symbole de la colère grandissante et qui se transforme en folie par leur nombre croissant dans la maison.
La mère est très semblable à celle de "PSYCHOSE" bien que dans "WILLARD" elle soit vivante (du moins pendant une partie...). Depuis la mort de son mari, elle rabaisse son fils autant qu'elle le peut, allant même jusqu'à lui changer de nom, et lui reproche beaucoup de choses... Ne quittant pas sa chambre, où très peu, on peut l'entendre parler à son fils souvent sans que l'on puisse la voir, ce qui renforce la référence au film mythique d'Alfred Hitchcock.
Le personnage du patron, bien que méchant, semble avoir de l'esprit puisqu'il sait comment arriver à ses fins et a même un petit côté sadique. C'est surtout lui qui pousse Willard à bout jusqu'à la folie en tuant son ami et en le virant de l'entreprise que son père avait fondée. Cependant, lorsqu'il meurt (non ! non ! Je ne vous dirais pas comment !) le spectateur peut sentir sa stupidité ce qui souligne la victoire de Willard sur lui.
L'horreur semble s'instaurer tout à fait naturellement, entre autre à cause des personnages qui mène la vie dure à ce pauvre Willard. Les effets spéciaux sont très réussis en particulier grâce à l'utilisation d'animatroniques, ce qui ne se voit pas du tout lorsque l'on ne le sait pas. De plus, bien que non gore, l'expression d'agressivité est très bien montrée par de belle giclées de sang lors des attaques des rongeurs qui semblent très vraisemblables.
L'une des belles scènes de ce film en est une où les rôles sont inversés dans le jeu du chat et de la souris et où l'on voit des rats, très nombreux, dévorer un chat. Ceci semble être le symbole que même la personne la plus insignifiante, en groupe, peut devenir plus forte que ses prédateurs.
En dehors de Socrate, le seul élément positif semble être Catherine. En effet, il s'agit du seul élément de séduction, bien qu'il ne s'agisse que d'amitié, et hospitalier dans la vie de Willard. Celle-ci est la seule à essayer de le comprendre et de le soutenir mais, n'ayant pas l'habitude, il est très maladroit avec Catherine et rate à tous les coups les occasions de mains tendues qui lui sont offertes.
Pour finir, la musique accompagne très bien ce magnifique film dans ses moments les plus cruciaux. L'utilisation d'un accordéon dans l'orchestre dans le thème principal renforce le côté paria de Willard, ceci n'étant pas fréquent dans un thriller à tendances horrifiques.
Pour résumer, il s'agit là d'un film dans la plus pure lignée des films hitchcockien tout en y ajoutant des touches d'horreur qui s'intègre parfaitement bien. Malgré les lenteurs du début, il est très facile de se plonger dans ce film jusqu'à ressentir les sentiments du protagoniste hors du commun. Bien que méconnu, ce film reste un CHEF-D'OEUVRE du genre !
Willard Solitaire, timide et mal dans sa peau, Willard partage sa vie entre un travail inintéressant, où il est sans cesse humilié par son patron, et une vie misérable dans la grande demeure familiale en compagnie de sa mère malade qui, elle aussi, le rabaisse. Tout cela change lorsqu'il rencontre Socrate, un rat blanc gentil et pacifique. Il se rend alors compte de son don de séduction sur ces rongeurs et sa vie change : il a enfin des amis ! Il va alors pouvoir accomplir sa vengeance contre les gens qui lui gâchent la vie...
Note de Purgatory : 9.5 sur 10
Publiée le




- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
# 2
Nic la niqueNic la nique - 11/07/2011 à 02:00
Il est pourtant excellent ce film, a voir absolument!
L'acteur est excellent et sa vengeance est originale!
a voir.
Sa note: 6/10
.:..:..:.
# 1
woody - 15/06/2007 à 15:38
Purgatory, je vais répondre à ta question. Si "Willard" n'a pas été un succès, c'est parce que ce film n'a pas bénéficié d'un gros budget, et a donc forcément attiré moins de personnes ( même si il existe quelques exceptions); de plus l'histoire d'une attaque animale est un scénario épuré et les gens voient venir le navet ce qui est, je te l'accorde, dommage.
Sa note: 8/10
.:..:..:.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 3 = ?

Cette page a été vue 8187 fois.




© 2001-2015 Oh My Gore ! - Mentions Légales
Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs et ne sont diffusés que dans un but informatif.

- Liens - Contacts - OMG Army -

SciFi-Universe.com | Halluciner.fr


Oh My Gore !
Cinéma / Films Gore, Horreur, Trash, Splatter & Fantastique

-|- In Gore We Trust -|-

Visitez le site de Ear Visitez le site de Peta France