Version Anglaise Flux RSS d'Oh My Gore  Suivez Oh My Gore ! sur Facebook Suivez Oh My Gore ! sur Twitter Suivez Oh My Gore ! sur Google Plus Suivez Oh My Gore ! sur Dailymotion 
pixel
Retour à l'accueil FlecheCritiquesFleche

Critique du film Watch Me

WATCH ME

FICHE  |  CRITIQUE(S)  |  PHOTOS (10)  |  NEWS  |  DVDS (1)  |  VIDEOS
  •  
  • Share
Watch Me
Titre original : Watch Me
Réalisé par
Année : 2006
Pays : Australia
Durée : 78 min
Divers : Trailer : http://www.watchmemovie.com/trailer.htm
Note du rédacteur : 8 / 10

 

L'HISTOIRE

Tess Hooper est une étudiante en cinéma, hantée par un incident honteux de son passé.

Un de ses amis a été brutalement assassiné après avoir ouvert l'email "Watch Me", un fichier qui se propage par les carnets d'adresses pour chercher sa prochaine victime. Tous les meurtres suivent le même schéma : une femme rousse dans une robe jaune, un accès Internet, les yeux des victimes cousus.

Alors que Tess devient la prochaine cible, elle cherche des réponses auprès de Taku, un revendeur de vidéos underground surnommé "freak boy" et à l'intégrité morale d'un serpent à sonnettes. Mais en se rendant chez Taku, Tess se trouve bien plus en danger que lorsqu'elle était chez elle.

Le temps passe et le nombre de corps se multiplie... Tess et Taku doivent résoudre l'énigme au plus vite pour arrêter la propagation de "Watch Me".




LA CRITIQUE

Bon nombre de films indépendants sont déjà passés entre mes mains de cinéphile, et le niveau vogue habituellement entre le bon et le très mauvais, le très bon faisant malheureusement office de véritable perle rare. C'est pourtant dans ce dernier registre que se classe "WATCH ME", le premier film de Melanie Ansley !
La productrice attitrée de Sam Voutas refait donc une nouvelle fois équipe avec son réalisateur fétiche, en co-signant le scénario d'un film et en en prenant, pour la première fois, les commandes.

Et pour une première, Mélanie Ansley place la barre très haut ! Avec un budget de seulement 7.000 AUD (un peu plus de 4000 Euros), la jeune réalisatrice dirige ici un métrage de grande qualité, même si l'originalité pourrait lui faire un peu défaut.

Après la mort de son amie Jill, victime d'un étrange email, Tess Hooper fait équipe avec Taku, un jeune revendeur de vidéos underground, pour retrouver la source de ce mal matérialisé par une jeune femme aux cheveux longs et en robe jaune.

Avec un scénario pareil, on ne peut s'empêcher de penser aux films de fantômes japonais tels que "RING" de Hideo Nakata, "THE GRUDGE" de Takashi Shimizu et consorts... Après la K7 vidéo tueuse, la perruque, le violoncelle, la chaussure, voici donc le spam meurtrier (d'ordinaire plutôt habitué à détruire nos boites email) !
Là où la réalisatrice fait fort, c'est en utilisant des ambiances propres aux films asiatiques contemporains, tout en y ajoutant une atmosphère encore plus pesante, et en débarrassant le métrage des longueurs que nous, occidentaux, avons parfois du mal à supporter.
"WATCH ME" possède donc un rythme assez régulier pour se laisser regarder sans éprouver la moindre lassitude.

L'autre grande qualité faisant de "WATCH ME" une pièce qui sort du lot, c'est l'esthétisme de l'image, comme par exemple dans l'excellente scène dans l'appartement de Taku avec cette alternance de caméra couleur/infrarouge/effet loupe. Doté d'une mise en scène judicieuse, d'un jeu de lumière adéquat, et de décors de très bonne facture, le film (tourné à Melbourne et Pékin) jouit également d'une bande son omniprésente, collant parfaitement à son esprit, et apportant la bonne dose de tension au moment voulu.
Le peu d'effets gores, quant à lui, se voit compensé par la conviction et le soin apportés à leur réalisation.

Malheureusement, le jeu d'acteurs demeure assez inégal. Un petit bémol vite pardonné au vu du faible degré d'expérience de l'équipe, d'autant que les performances convaincantes de Frances Marrington / Tess (dont c'est le premier film) et de Sam Voutas (encore lui !) dans le rôle de l'immonde Taku suffisent à relever le niveau général.

Vous l'aurez compris, "WATCH ME" constitue le genre de film amateur que l'on aimerait recevoir plus souvent. Espérons que Melanie et Sam se penchent à présent sur un scénario un peu plus personnel et que les producteurs mettent la main à la poche car on n'a pas fini d'entendre parler d'eux...
Watch Me Tess Hooper est une étudiante en cinéma, hantée par un incident honteux de son passé.

Un de ses amis a été brutalement assassiné après avoir ouvert l'email "Watch Me", un fichier qui se propage par les carnets d'adresses pour chercher sa prochaine victime. Tous les meurtres suivent le même schéma : une femme rousse dans une robe jaune, un accès Internet, les yeux des victimes cousus.

Alors que Tess devient la prochaine cible, elle cherche des réponses auprès de Taku, un revendeur de vidéos underground surnommé "freak boy" et à l'intégrité morale d'un serpent à sonnettes. Mais en se rendant chez Taku, Tess se trouve bien plus en danger que lorsqu'elle était chez elle.

Le temps passe et le nombre de corps se multiplie... Tess et Taku doivent résoudre l'énigme au plus vite pour arrêter la propagation de "Watch Me".
Note de Oh My Gore ! : 8 sur 10
Publiée le




- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 4 = ?

Cette page a été vue 3446 fois.




© 2001-2015 Oh My Gore ! - Mentions Légales
Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs et ne sont diffusés que dans un but informatif.

- Liens - Contacts - OMG Army -

SciFi-Universe.com | Halluciner.fr


Oh My Gore !
Cinéma / Films Gore, Horreur, Trash, Splatter & Fantastique

-|- In Gore We Trust -|-

Visitez le site de Ear Visitez le site de Peta France