pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Village Des Ombres, Le

VILLAGE DES OMBRES, LE

Titre original : Le Village Des Ombres
Réalisé par Fouad Benhammou
Année : 2010
Pays : France
Durée : 103 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Un groupe d'amis prend la route pour passer le weekend dans le village de Ruiflec. Arrivés sur place, certains disparaissent mystérieusement, sans explication. Les autres, tout en essayant de les retrouver, vont tout faire pour rester en vie et s'échapper du Village des Ombres...

LA CRITIQUE

Premier long métrage du réalisateur français Fouad Benhammou, "LE VILLAGE DES OMBRES" s'éloigne de la tendance hexagonale actuelle qui consiste à verser dans le « torture porn » sans saveur à la sauce américaine. Au lieu de s'insinuer dans la course au gore extrême, le film mise avec bon sens sur une atmosphère forte, très inspirée par le cinéma fantastique espagnol, à l'mage de "L'ORPHELINAT" ou du "LABYRINTHE DE PAN".

Alors qu'un groupe d'amis se rend dans le village de Ruiflec pour le week-end, l'une de leurs deux voitures est victime d'un accident de la route aux abords de leur destination finale. Les passagers du premier véhicule ont mystérieusement disparu, comme évaporés en l'espace de quelques secondes... Les autres se lancent à leur recherche dans le village désert, qui semble figé dans une autre époque...

Avec ses allures de conte fantastique illustré de dessins prémonitoires au fusain, "LE VILLAGE DES OMBRES" nous balade d'un manoir inquiétant à une forêt tortueuse environnant le village de vieilles pierres typiquement français, que n'aurait pas renié Jean-Pierre Pernaut dans son journal télévisé. Une vision du terroir bienvenue, baignant dans des décors réalistes et soignés auxquels se greffe une dimension historique et métaphysique.
A travers les pérégrinations de nos jeunes héros (dont la jolie Bárbara Goenaga, actrice espagnole vue notamment dans "TIMECRIMES"), le spectateur s'apprête à percer la malédiction qui frappe les malheureux visiteurs depuis des siècles, dans ce village de Ruiflec qui prend littéralement vie à l'écran, comme le véritable personnage principal du film.

Doté d'une intensité tant visuelle qu'au niveau du récit, "LE VILLAGE DES OMBRES" revisite avec conviction le thème des légendes rurales françaises à la manière du "PACTE DES LOUPS", bien que dans le cas présent, l'histoire soit vraisemblablement inventée de toute pièce. Un bon exemple à suivre tant notre patrimoine est riche d'une mythologie injustement sous-représentée dans le cinéma contemporain.
Pourtant, malgré toutes ces bonnes volontés, quelques imperfections viennent émailler l'enthousiasme des débuts, un trop plein d'éléments qui semblent mal canalisés, faisant écho à un aspect démonstratif constant qui finit par laisser une impression de « fouillis ».
Pour autant, voilà enfin un film qui change de l'ordinaire, à l'instar de "DJINNS" tout récemment, et qui offre un certain vent de fraicheur parmi les nombreuses déceptions du cinéma horreur/fantastique à la française.
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Village Des Ombres, Le
Village Des Ombres, LeVillage Des Ombres, LeVillage Des Ombres, LeVillage Des Ombres, Le

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 4 = ?

Cette page a été vue 3379 fois.