pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Vacuum Killer, The

VACUUM KILLER, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (29) | NEWS (4) | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : The Vacuum Killer
Réalisé par Christophe Lamot
Année : 2006
Pays : Belgium
Durée : 74 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Une femme de ménage travaillant dans une major de l'industrie du disque se fait virer. Désespérée, elle se suicide.
Chris, son fils assistant de laboratoire, tente de la ressusciter mais l'expérience tourne au drame.
Blessé gravement au bras droit, il se réfugie alors chez Jim l'alien, un ami dealer, où il se drogue pour atténuer la douleur.
Dans un moment de folie, il se greffe un aspirateur à l'avant-bras et se transforme en un justicier vengeur : le Vacuum Killer.
Il est maintenant prêt à entamer un grand nettoyage de la société !
Ca va aspirer dans les chaumières !

LA CRITIQUE

Christophe Lamot (alias Doctor Chris), réalisateur belge de 26 ans, sort enfin son très attendu "VACUUM KILLER", premier long métrage qui vient d'être diffusé au BIFFF (Brussels International Fantastic Film Festival) après plusieurs mois/années de préparation, suivant les disponibilités des bénévoles et amateurs qui l'ont entourés sur ce projet.

Basé sur un scénario complètement dingue que n'aurait pas renié la Troma, "VACUUM KILLER" mélange humour noir et scènes gores pour un enchevêtrement de situations plus grotesques les unes que les autres..

Le film entre tout de suite dans le vif du sujet avec la présentation d'un jeu télé que l'on rêverait de voir sur nos écrans : imaginez une roulette russe en direct, avec la réaction de la femme du "perdant" à chaud et de superbes lots de consolation... tel est le principe de "Tuer c'est gagné" !

L'on découvre ensuite l'univers dans lequel évolue le "héros", à travers les portraits de personnages plus qu'atypiques, comme son père immonde et répugnant, un facteur peu consciencieux, un patron obsédé par sa secrétaire ou encore un dealer qui mérite bien son pseudo d'Alien...

Malheureusement, "VACUUM KILLER" s'essouffle un peu au fur et à mesure, même si quelques situations loufoques parviennent à lui redonner un peu de dynamisme en milieu de course, comme la scène hilarante du facteur, interprété par Aldo Palucci.
Cela ne suffira cependant pas à faire oublier les longueurs du scénario, les problèmes de sons et les accents parfois difficilement compréhensibles qui parsèment le film.

Tourné intégralement en numérique, "VACUUM KILLER" ne s'en sort pas trop mal niveau production, et la musique très inspirée de Shaper est de bonne qualité.
Mais ici encore, même si la réalisation n'est pas trop mauvaise, le jeu de certains acteurs se révèle très (trop ?) approximatif, à l'instar du casting du film : pratiquement que des amateurs entourent le Doctor Chris (notons cependant la présence de Jacques Verbist aperçu notamment dans "AFTERMAN 1 & 2" et "PARTS OF THE FAMILY"), qui s'est octroyé le rôle principal du tueur à l'aspirateur !

Ni assez pro pour faire partie des références belges que sont l'indétrônable "C'EST ARRIVE PRES DE CHEZ VOUS" ou le récent "CALVAIRE", ni assez sanglant pour figurer au rayon gore aux côtés de "RABID GRANNIES" et "PARTS OF THE FAMILY", "VACUUM KILLER" reste tout de même un film à voir, ne serait-ce que pour son ton décalé et son humour noir ! Souhaitons lui bonne chance dans les festivals...
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Vacuum Killer, The
Vacuum Killer, TheVacuum Killer, TheVacuum Killer, TheVacuum Killer, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 4 = ?

Cette page a été vue 7734 fois.