pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Unknown, The

UNKNOWN, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (10) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : The Unknown
Ecrit par S. Hellerstedt
Année : 2007
Pays : Sweden
Durée : 76 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Trois amis assistent à un accident de la route et décident de s'arrêter pour appeler les secours. Ils découvrent une maison abandonnée où ils se retrouvent forcés de passer la nuit. Comportements étranges, apparitions, il semblerait que nos trois héros se trouvent sous l'emprise de la maison...

LA CRITIQUE

En découvrant "THE UNKNOWN", on pense immédiatement à "EVIL DEAD" : des amis qui se retrouvent dans une maison lugubre, immense et comme on s'y attend, maléfique.
Rien de nouveau sous le soleil donc ? Non pas vraiment, mais un film qui se laisse regarder... avec plaisir ! Les amateurs du genre retrouvent les grands classiques : la folie qui envahit peu à peu les « habitants » de la demeure, le crescendo dans les scènes gores... Mais rassurez-vous, quelques scènes valent le coup d'œil.

Premier bon point : le côté amateur de ce film passé complètement inaperçu. Amateur, dans le bon sens du terme ! On a l'impression de matter un Uncut Movie : l'image est crado et les images nous sont balancées sans fioritures : tiens, une main coupée ! Ah ? Pourquoi il est en train de manger une conserve pleine de vers ?

Quelques idées surgissent de ce film au thème très classique. Dans cette maison à la base inhabitée surgit un homme, salement amoché. Sourd et muet, il tend un petit papier à nos trois héros, visiblement pour leur dire de se carapater au plus vite. Ces messages ne sont guère rassurants : "Soon dead", "I'm afraid", puis il décide de se faire sauter la tête. Plus tard, réfugié dans le grenier, notre héros tombe sur un homme mutilé, enchaîné... et pas content du tout! Les jeux de lumière et le visage arraché de la victime font leur petit effet. De plus, un des trois personnages, lorsqu'il devient fou, manie la hâche d'une manière... radicale. Niveau gore, donc, vous ne serez pas déçu.

Les visions qu'ont les personnages nous sont balancées de manière aléatoire, sans explication. On apprécie également l'image sale lors des visions : la «neige» et des gribouillis envahissent l'écran, tout ça sur fond d'une petite musique malsaine.

Le huit-clos oppressant entre ces trois amis nous rappellent l'ambiance de "CABIN FEVER", sans le virus, mais on pense surtout au "PROJET BLAIR WITCH" : une course-poursuite dans une forêt avec des signes étranges disposés partout et la découverte de restes humains, ça ne vous rappelle rien?

Impossible de s'échapper de cette maison indemne. Le texte que tape le héros, en guise de confession, en est la preuve. Ainsi que la scène finale, bien dégueu, mais ça, je vous le laisse découvrir...
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Unknown, The
Unknown, TheUnknown, TheUnknown, TheUnknown, TheUnknown, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 2 = ?

Cette page a été vue 1717 fois.