pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Undertow, The

UNDERTOW, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (10) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : The Undertow
Réalisé par Jeremy Wallace
Ecrit par Jeremy Wallace
Année : 2008
Pays : USA
Durée : 79 min
Note du rédacteur : 3 / 10

L'HISTOIRE

Un groupe de jeunes gens sillonne les routes des Etats-Unis afin d'aller effectuer du canyoning et du camping dans une forêt sauvage.
Pendant leur périple, ils se font arrêter par un policier névrosé qui les humilie et les insulte.
En dépit d'une outrance de la part du représentant de l'Etat, les jeunes ne tiquent pas et le laissent repartir, non sans mal !
Derrière le caractère psychotique du flic se cache en fait un lourd secret, défiant toute imagination, même la plus logique !
Un tueur monstre, des meurtres sanglants et des situations plus barges les unes que les autres attendent nos protagonistes, qui ne sont pas au bout de leur peine !
Jusqu'où la perversité trouvera t-elle exutoire ?
Une malédiction s'est abattue sur cette contrée, sournoise, tapie dans le moindre recoin de cette forêt, hostile et funeste...

LA CRITIQUE

"THE UNDERTOW" est un mix pourrave entre "LA COLLINE A DES YEUX", "VENDREDI 13" et "DELIVRANCE" mais il est loin de détenir la qualité de ses prédécesseurs, souffrant d'un manque cruel d'ambition et d'une piteuse réalisation.
Des plans-séquences interminables sillonnent le métrage, véritable voyage au bout de l'enfer aussi bien pour ses malheureux héros que pour le spectateur, pris à maintes reprises de bâillements et se demandant où Wallace, le réalisateur, veut en venir...
Certes, tout n'est pas à jeter dans le film mais on a vraiment l'impression d'assister à des scènes de remplissages (la scène de la descente dans les rapides, très pesante et qui dure dix minutes, ressassant les mêmes cadrages, totalement inutile !), certaines « trouvailles » -tout est relatif- tombent à plat (la porte qui explose sous le choc dans le final) par manque d'audace et le film respire la précarité, malgré une bonne volonté indéniable de la part des comédiens, qui se démènent comme ils peuvent !

Postulat hyper basique (une forêt, des jeunes, un tueur, des flics corrompus, une malédiction), cadrages pratiquement tous filmés à « l'oblique » sensés faire croire à une maîtrise technique alors que la caméra est souvent « branlante », tout ceci fleure bon l'amateurisme de bas étage !
Auréolé de bonnes critiques dans les sites de cinéma indépendant outre-Atlantique, sans doute parce que ces derniers possèdent la culture « slasherienne » bien plus que les francophones (et encore cela reste à démontrer) "THE UNDERTOW" ne laissera pas d'empreinte indélébile parmi les œuvres de sa catégorie, souffrant d'un potentiel maintes fois vu et revu mais totalement inexploité ici, en outre un film maladroit et vite oublié...
Mieux vaut se remater les premiers "VENDREDI 13" ou même les slashers des années 80 auquel "THE UNDERTOW" cherche à s'apparenter vainement...
Une tentative qui a échoué !
Note de : 3 sur 10
Publiée le
Undertow, The
Undertow, TheUndertow, TheUndertow, TheUndertow, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 2 = ?

Cette page a été vue 2097 fois.