pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Thirst : Ceci Est Mon Sang

THIRST : CECI EST MON SANG

Titre original : Bakjwi
Réalisé par Chan-wook Park
Année : 2009
Pays : South Korea
Durée : 133 min
Note du rédacteur : 4 / 10

L'HISTOIRE

Sang-hyun est un jeune prêtre coréen, aimé et respecté. Contre l'avis de sa hiérarchie, il se porte volontaire pour tester en Afrique un vaccin expérimental contre un nouveau virus mortel. Comme les autres cobayes, il succombe à la maladie mais une transfusion sanguine d'origine inconnue le ramène à la vie. De retour en Corée, il commence à subir d'étranges mutations physiques et psychologiques : le prêtre est devenu vampire. Mais la nouvelle de sa guérison miraculeuse attire des pélerins malades qui espèrent bénéficier de sa grâce. Parmi eux, Sang-hyun retrouve un ami d'enfance qui vit avec sa mère et son épouse, Tae-Ju. Il succombe alors à la violente attirance charnelle qu'il éprouve pour la jeune femme...

LA CRITIQUE

"THIRST : CECI EST MON SANG" est la dernière péloche du coréen le plus apprécié dans nos verts pâturages : Park Chan Wook ("LADY VENGEANCE", "OLD BOY", "SYMPATHY FOR MR VENGEANCE"...).
Après avoir été accusé de délaisser les fans de ses vigilantes movies hardcore se sa trilogie au profit d'un ton beaucoup plus léger et personnel avec "JE SUIS UN CYBORG", Wook ressortit donc le projet vampirique "THIRST" qu'il nourrissait depuis un long moment.
Sang-Hyun (Song Kang-Ho), curé de son état, se porte volontaire en Afrique pour aider la recherche contre un virus mortel. A la suite d'une expérience ratée, celui est transfusé avec du sang d'origine inconnue qui le mue progressivement en vampire. De retour en Corée, celui çi est accueilli au sein de la famille d'un ami d'enfance et s'éprend de son épouse Tae-Jun (la sublime Kim Ok-Vin).

Mes attentes furent donc proportionnelles à la déception à la sortie de la séance, car ce n'est pas par l'enième recyclage du thème du vampire par le cinéma asiatique que "THIRST" pêche mais bien par sa volonté de développer une myriade de thèmes obsolètes, rendant le film bancal, creux et long à mourir. Que ce soit le problème moral de tuer pour survivre qui s'impose à Sang-Hyun, le sujet de la pression familiale ou de l'amour impossible, tous ces thèmes sont abordés puis lâchés en cours de route au profit d'allégories parfois réussies (le final à l'humour noir en forme d'hommage au "30 JOURS DE NUIT" de Steve Niles) parfois barbantes et galvaudées (Les scènes de cul mal filmées qui n'en finissent pas).

Les quelques éclairs de talent du film résident dans les scènes ou Park Chan Wook lâche sa mise en scène sage pour revenir au lyrisme bordélique qui le caractérise, constat assez triste pour ceux, comme moi, qui lui reprochaient d'en faire un peu trop au niveau des SFX quand il tenait un sujet suffisamment puissant et évocateur pour pouvoir s'en passer, notamment dans "OLD BOY" et le court "CUT".
Song Kang-Ho, l'acteur inoubliable de "MEMORIES OF MURDER" et "THE HOST" de Bong-Joon Ho se contente ici du strict minimum, au profit de la sublime Kim-Ok Vin qui sauve presque le film dans sa deuxième moitié avec une interprétation splendide et barrée.

En résumé, "THIRST" souffre du syndrome Takashi Miike : quelques éclairs de génie séparés par un océan de remplissage. Raté
Note de : 4 sur 10
Publiée le
Thirst : Ceci Est Mon Sang
Thirst : Ceci Est Mon SangThirst : Ceci Est Mon SangThirst : Ceci Est Mon SangThirst : Ceci Est Mon Sang

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
jaimelaviande - 12/10/2011 à 16:26
# 3

Un bon film malgré des longueurs et des effets spéciaux parfois limites. Une relecture originale du mythe du vampire et un final excellent, poétique, sobre et triste à pleurer.
On est quand même pas mal de crans en dessous de heu... au hasard: Old Boy.
A voir par curiosité mais ne pas s'attendre à une grosse claque.

Sa note: 6/10
MyrtleMyrtle - 13/08/2010 à 18:44
# 2

Aucune déception après le visionnage de "Thirst". Quelques longueurs certes mais des scènes totalement drôles et déjantées. Musique géniale également. Les fans de Park Chan Wook risquent de beaucoup aimer!

Sa note: 9/10
lirandellirandel - 08/10/2009 à 14:12
# 1

Park chan Wook ,avait ébloui avec "Old boy"une realisation superbe doté d'un scénario en béton.j'attends beaucoup de cette nouvelle realisation,le casting de son precedent film était parfait,et je me languis d'aller me vautrer dans un fauteuil de cinéma

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 1 = ?

Cette page a été vue 1728 fois.