pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Texas Chainsaw 3D

TEXAS CHAINSAW 3D

Titre original : Texas Chainsaw 3d
Réalisé par John Luessenhop
Année : 2013
Pays : USA
Durée : 92 min
Note du rédacteur : 3 / 10

L'HISTOIRE

Après le massacre de ses quatre amis, Sally était parvenue à échapper à l'épouvantable famille Sawyer. Les habitants de la petite ville de Newt, au Texas, avaient décidé de faire justice eux-mêmes, brûlant la maison de cette famille maudite et tuant tous ses membres. C'est du moins ce qu'ils crurent à l'époque...
Bien des années plus tard, à des centaines de kilomètres de là, une jeune femme, Heather, apprend qu'elle vient d'hériter d'un somptueux manoir victorien, léguée par une grand-mère dont elle n'avait jamais entendu parler. Accompagnée de ses meilleurs amis, elle part découvrir la magnifique propriété isolée dont elle est désormais propriétaire. Heather va vite comprendre que du fond des caves, l'horreur n'attend qu'une occasion pour surgir...

LA CRITIQUE

"MASSACRE A LA TRONCONNEUSE", chef d'œuvre cultissime du cinéma d'épouvante dont la hargne, la moiteur et l'ambiance malsaine ont traumatisé bon nombre de spectateurs, n'a pas pris une ride malgré son âge presque canonique. Sorti en 1973 et tourné en 16 mm le film de Tobe Hooper gravait sur sa pellicule une vision cauchemardesque de l'être humain, dépeignant un sud des Etats-Unis consanguin et dégénéré. Un film dont on ne sort pas indemne après visionnage.
13 ans plus tard, le métrage subit l'affront d'une suite ridicule ("MASSACRE A LA TRONCONNEUSE 2"), réalisée par Hooper lui-même (et encensée bizarrement par la critique) et devient une franchise bancale mais bankable. S'ensuit donc, dans l'ordre : "MASSACRE A LA TRONCONNEUSE 3" de Jeff Burr (1990), une bisserie insipide ; "MASSACCRE A LA TRONCONNEUSE : LA NOUVELLE GENERATION" de Kim Henkel (1994), un remake déguisé de l'original dans lequel cachetonnent Renée Zellweger et Matthew McConaughey ; "MASSACRE A LA TRONCONNEUSE" de Marcus Nispel (2003), un remake lui aussi mais franchement honnête et respectueux du travail de Hooper ; "MASSACRE A LA TRONCONNEUSE : LE COMMENCEMENT" de Jonathan Liebesman, une préquelle pas nécessaire ; et enfin le film qui fait l'objet de cette critique, "TEXAS CHAINSAW 3D" de John Luessenhop.

Se présentant comme une suite directe du film original, faisant fi des remakes, suites et autres reboots de la série, le métrage de Luessenhop s'inscrit dans la droite lignée des navets mercantiles insipides. Pourtant, sa scène d'intro, faisant habilement la jonction avec la fin du film de Hooper tant stylistiquement que scénaristiquement, laissait présager du meilleur. On y voit le massacre de la famille Sawyer par la police et une milice privée.
Le film fait alors un bon dans le temps en situant son action, de nos jours. On y fait la connaissance de Heather (Alexandra Daddario), une jeune fille qui vient d'hériter de la maison de sa grand-mère dont elle ignorait l'existence. Elle apprend donc par la même occasion qu'elle a été adoptée. Pas contente, elle se casse de chez elle et accompagnée d'une bande de potes, va prendre possession de sa nouvelle demeure. Hélas la bâtisse cache un lourd passé et des secrets pour le moins pesants, notamment, celui de cacher dans ses soubassements Leatherface qui n'est autre que son grand cousin (vous suivez ?).

Visuellement convenu, "TEXAS CHAINSAW 3D" nous offre son lot de scènes gores craspecs inutiles pour palier à une histoire sans fond et surtout à un formatage ultra lisse. Même Leatherface a l'air propre sur lui, c'est dire.
Le casting donne vie à des personnages caricaturaux et sans profondeur tant et si bien que l'on attend qu'une seule chose : qu'ils goutent tous à la chaine de la fameuse tronçonneuse (qui soit dit en passant est de très bonne qualité). Ce n'est pas l'apparition de Gunnar Hansen (Leatherface original) qui sauvera l'entreprise du naufrage.
Luessenhop tue dans l'œuf tout le potentiel narratif d'un film qui n'est, en fin de compte, qu'un simple slasher movie dans lequel Leatherface tient le rôle du boogeyman indestructible et le reste des personnages, les potentielles victimes.
Bref, "TEXAS CHAINSAW 3D" est une vraie déception, une insulte au film original. A éviter.

Note de : 3 sur 10
Publiée le
Texas Chainsaw 3D
Texas Chainsaw 3DTexas Chainsaw 3DTexas Chainsaw 3DTexas Chainsaw 3DTexas Chainsaw 3DTexas Chainsaw 3D

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 2 = ?

Cette page a été vue 2831 fois.