pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Sweeney Todd: Le Diabolique Barbier de Fleet Street

SWEENEY TODD: LE DIABOLIQUE BARBIER DE FLEET STREET

Titre original : Sweeney Todd, The Diabolic Barber Of Fleet Street
Réalisé par Tim Burton
Année : 2008
Pays : USA / UK
Durée : 116 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s'évade et regagne Londres avec une seule idée en tête: se venger du Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, Lucy. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mrs. Lovett...

LA CRITIQUE

Le duo Burton/Depp se retrouve donc pour la sixième fois en 18 ans à l'occasion de l'adaptation à l'écran d'une comédie musicale de Stephen Sondheim datant de 1979, elle-même tirée d'une pièce écrite par Harold Prince au 19e siècle.
Inspiré d'une légende populaire qui fascine les esprits depuis plusieurs siècles, le personnage de Sweeney Todd avait déjà fait l'objet de nombreux romans, films et téléfilms... Malgré cela, Tim Burton semblait naturellement tout indiqué pour remettre au goût du jour ce conte macabre, dont la dernière transposition cinématographique date de 1936 !

Rongé par son désir de vengeance, Benjamin Barker (interprété par Johnny Depp) n'a qu'une idée en tête dès son retour à Londres : éliminer le Juge Turpin, l'homme qui l'a envoyé en prison pour lui voler sa femme !
Avec le concours de Mrs Lovett (Helena Bonham Carter, la compagne de Tim Burton), les plans funèbres du barbier déchu se dessinent... Alors qu'il assassine un par un les clients de son échoppe à coups de lames, leur chair sert de farce aux succulentes tourtes de sa maîtresse, qui obtiennent un franc succès dans toute la ville...

Avec l'aval du compositeur d'origine Stephen Sondheim, Tim Burton relève un pari d'autant plus ambitieux qu'il tenait à ce que ses acteurs utilisent leur propre voix pour les chansons de "SWEENEY TODD". C'est ainsi que nous découvrons avec surprise un Johnny Depp plutôt talentueux dans un registre musical qu'il n'avait jusqu'alors jamais expérimenté, autrement qu'en tant que guitariste au sein d'un groupe de Punk durant sa tendre jeunesse (qui fît tout de même la première partie d'Iggy Pop !). Pour l'occasion, les différents protagonistes ont donc du prendre des cours de chant, et le résultat s'avère assez réussi, malgré l'omniprésence de parties chantées qui pèse un peu sur l'ensemble du film.
Malgré cela, on appréciera particulièrement l'esthétisme des images ainsi que le soin apporté aux costumes et aux décors, reconstitution fantaisiste d'un Londres crasseux quelque part pendant l'époque victorienne. Comme dans "SLEEPY HOLLOW", Tim Burton semble avoir voulu rendre un certain hommage aux films de la Hammer des années 50/60, raison pour laquelle l'ambiance gothique qui y règne regorge des charmes d'une époque malheureusement révolue. Dans "SWEENEY TODD", peu de place pour les images de synthèse, le film laisse plutôt la part belle à d'authentiques décors et à de vrais maquillages, pour notre plus grand plaisir !

Nous apprécierons d'autant plus le long métrage en visionnant les suppléments du DVD, qui laissent à penser que Tim Burton et l'ensemble de son équipe croyait très fort en ce projet audacieux qui tenait particulièrement à cœur au réalisateur depuis longtemps déjà. Fasciné par le personnage mystérieux de Sweeney Todd, il en a fait l'histoire d'un homme torturé, rongé par une haine qui le conduira à la destruction de ce qui lui est le plus cher...

Lire la critique du Double DVD Collector
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Sweeney Todd: Le Diabolique Barbier de Fleet Street
Sweeney Todd: Le Diabolique Barbier de Fleet StreetSweeney Todd: Le Diabolique Barbier de Fleet StreetSweeney Todd: Le Diabolique Barbier de Fleet StreetSweeney Todd: Le Diabolique Barbier de Fleet Street

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Nic la niqueNic la nique - 11/09/2011 à 21:53
# 1

Une merveille pour les yeux, une infamie pour les oreilles.
Tout est gaché par le coté comédie musicale, c'est navrant, presque insupportable tellement c'est mal chanté parfois,ridicule.

Sa note: 3/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 6 = ?

Cette page a été vue 1744 fois.