pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Surviving Evil

SURVIVING EVIL

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (23) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Surviving Evil
Réalisé par Terence Daw
Ecrit par Terence Daw
Année : 2009
Pays : UK / South Africa
Durée : 90 min
Note du rédacteur : 5.5 / 10

L'HISTOIRE

Une équipe télé arrive sur une île isolée des Philippines pour filmer un documentaire consacré à la survie. Leur aventure dans cet endroit sauvage va se révéler plus terrifiante qu'ils n'auraient jamais pu l'imaginer...

LA CRITIQUE

Une équipe débarque sur une île isolée de l'archipel des Philippines pour préparer le tournage d'un documentaire sur les conditions de survie en contrée « hostile ». Une expédition prévue sur une semaine dans un endroit paradisiaque le jour mais plus inquiétant à la nuit tombée, lorsque les membres de la troupe commencent à entendre des bruits terrifiants au beau milieu d'une jungle qui semble les observer...
Outre la faune exotique peu engageante, une menace bien plus dangereuse plane sur eux, comme en témoignent les morceaux de cadavres putréfiés qui tombent des arbres... Qu'à cela ne tienne, le voyage se poursuit sans affolement, et en dépit du bon sens, bien que deux des protagonistes s'apprêtent à découvrir un village abandonné grouillant de corps en décomposition, qui selon toute vraisemblance a été sauvagement décimé par une espèce inconnue mais malheureusement bien réelle..

Plutôt familier des épisodes de séries télé, Terence Daw signe ici son premier long métrage. Si "SURVIVING EVIL" n'est certes pas le film de l'année, il offre néanmoins un divertissement honorable, et ce malgré un – apparemment – faible budget qui permit tout de même la création de maquillages de relativement bonne facture.
Le scénario reste crédible, enrichi par des croyances animistes (qui ont résisté à la colonisation espagnole et à la propagation de la religion chrétienne) à propos des Aswang, créatures légendaires à l'apparence effrayante qui se nourrissent de sang humain, avec un goût particulièrement prononcé pour celui des fœtus... Autrement dit une histoire de « vampires » philippins qui nous change un peu des sempiternels clichés de romantiques aux canines acérées qui font en ce moment fureur auprès des teenagers !

Bien sûr, les personnages n'échapperont pas à quelques stéréotypes, aussi bien dans l'évocation de leur passé que dans les rapports qu'ils entretiennent... Et comme souvent dans les films d'aventures, la cupidité est un vilain défaut !
A la croisée de "MAN VS WILD", "LOST", "INDIANA JONES" et "CANNIBAL HOLOCAUST", voilà ce qui arrivera peut être aux équipes techniques du prochain KOH LANTA ! En attendant, savourez donc les élans héroïques de Billy Zane ("TITANIC") et les découvertes dignes des MYSTERIEUSES CITES D'OR de Natalie Mendoza ("THE DESCENT"), tout en vous laissant bercer par une bande son incroyablement has been qui ne manquera pas d'accompagner les moindres incursions des personnages dans la jungle profonde.
Note de : 5.5 sur 10
Publiée le
Surviving Evil
Surviving EvilSurviving EvilSurviving EvilSurviving Evil

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 2 = ?

Cette page a été vue 2912 fois.