pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Sublime

SUBLIME

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (10) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Sublime
Réalisé par Tony Krantz
Ecrit par Erik Jendresen
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 108 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

George Grieves fête son anniversaire avec son épouse, sa fille, son fils et des amis...
Le tout se passe dans une atmosphère chaleureuse et bon enfant...
Le lendemain, il doit rentrer à l'hôpital pour une opération à priori banale, à savoir une anodine coloscopie...
Au préalable, il a ingurgité une potion pour le bon déroulement de l'intervention...
Très vite, il ressent une étrange sensation lors du début de son anesthésie ; sa femme, venue l'accompagner à la clinique, se sépare de lui, et ce n'est que le début d'un long cauchemar !
En effet, l'opération tourne mal et George, après une erreur nosocomiale se trouve avec une plaie purulente sur la jambe gauche...
Il sympathise avec son infirmière référente, la très sexy Zoé et sera témoin de choses douteuses dans les bas fonds de l'hôpital...
Un tueur rode, en effet, au sein du personnel médical !
Quelle pourra être l'issue de ce cauchemar sinon la survie ?
George, douloureusement handicapé par la maladie qui le ronge à vue d'œil, survivra t-il ?
Toutes les réponses à ces questions sont dans le film !

LA CRITIQUE

Soyons précis, "SUBLIME" est un film au scénario très travaillé et à la photographie impressionnante, le chef opérateur et le caméraman ont fait un boulot prodigieux et certains cadrages font preuve d'une imagination sidérante !
On est bluffés devant tant de maestria et malgré un rythme parfois lent, on ne peut que se captiver pour l'ensemble du métrage...
Le personnage de l'aide-soignant appelé « Mandingo » est glaçant de perversité et le passage où il commet ses forfaits est tout bonnement terrifiant !
L'émotion est également présente lors de scènes de toute beauté (notamment quand George, alité, voit venir ses proches s'asseoir près de lui).

Cependant, "SUBLIME" n'oublie pas d'être déroutant pour autant et la scène où George accède aux archives de l'hôpital est un moment glacial, glaçant et complexe car il relance de manière cynique l'intrigue du film...
Quant à Zoé, l'infirmière anesthésiste, elle apporte énormément de sensualité au film, ce qui est, ma foi, fort bienvenu !

Ce direct-to-DVD a de quoi rebuter par son côté maniéré et pudique (ici, pas de gore outrancier), il n'en reste pas moins d'une finesse constante et d'une grâce affichée du début à la fin, qui fait tout son intérêt...
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Sublime
SublimeSublimeSublimeSublime

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 1 = ?

Cette page a été vue 2363 fois.