pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Stay Alive

STAY ALIVE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (35) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Stay Alive
Réalisé par William Brent Bell
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 88 min
Note du rédacteur : 4 / 10

L'HISTOIRE

La Nouvelle-Orléans.
Après la mystérieuse et brutale disparition d'un de leurs amis, un groupe d'adolescents se trouvent en possession de Stay Alive, un jeu vidéo d'horreur non commercialisé, violent et obsédant, inspiré de la véritable et glaciale histoire d'une femme de la noblesse du 17e siècle, la Comtesse Bathory, qui sacrifia à sa beauté plus de 600 vierges de Transylvanie.
Les gamers ne savent rien de ce jeu, mais ils meurent d'envie d'être les premiers à le découvrir...
La frontière entre le monde virtuel et le monde réel disparaît alors. Et chacun leur tour, ils vont devenir la proie de l'impitoyable Comtesse Sanglante...

LA CRITIQUE

Après avoir fait ses classes aux côtés de Roger Corman et travaillé comme assistant réalisateur sur quelques films indépendants, William Brent Bell s'attaque à son premier long métrage, dont il co-signe également le scénario avec Matthew Peterman.
Contrairement à "RESIDENT EVIL", "SILENT HILL", "DOOM", ou encore l'ignoble "ALONE IN THE DARK", "STAY ALIVE" n'est aucunement l'adaptation cinéma d'un jeu vidéo existant mais le fruit de l'imagination des deux comparses, qui souhaitaient faire partager leur attirance pour l'univers des "hardcore gamers".

Un univers dans lequel évoluent Hutch, Swink, October et les autres, une bande de teenagers stéréotypés - la "touche afro" en moins - qui va découvrir l'existence d'un jeu vidéo pour le moins spécial...
Des acteurs dont la prestation passe du correct pour certains au très moyen pour d'autres (notamment l'agaçant Jimmi Simpson/Phineus). Notons tout de même la présence de Frankie Muniz, héro de la série "MALCOLM", parmi toutes ces jeunes recrues aperçues ça et là dans divers films et séries TV.
Il faut bien avouer que le scénario ne met pas spécialement en lumière les éventuels talents des comédiens. Malgré d'indéniables atouts, "STAY ALIVE" manque cruellement d'audace, sombrant dans le slasher pour ado passe partout où tout est un peu trop convenu.

Le point fort du film réside surtout dans les séquences en images de synthèse du jeu vidéo vedette, dont les décors et l'ambiance lugubres s'avèrent particulièrement réussis, à l'instar des meilleurs représentants du genre "survival horror" comme "ALONE IN THE DARK", et ce grâce au travail minutieux de deux studios d'animation réputés.

Et c'est dans ce cadre digne d'un film d'épouvante que se joue la véritable intrigue... La "résurrection" de la tristement célèbre comtesse Bathory, dont l'esprit a investi le jeu vidéo pour assouvir sa vengeance macabre.
Une manière de faire du neuf avec du vieux sans trop se creuser la cervelle... Et quand bien même le recyclage du mythe de la comtesse sanglante pourrait sembler attrayant de prime abord, encore aurait-il fallu que le scénario se montre à la hauteur de son potentiel, avec quelque chose d'un peu plus ambitieux, véhiculant d'avantage de mystère autour de ce personnage maléfique trop peu approfondi...

Si "STAY ALIVE" fait parfois penser à "RING" ou "EXISTENZ", regardez plutôt "ST JOHN'S WORT" ("OTOGIRISO") film japonais de Ten Shimoyama, les points communs sont encore plus nombreux et plus troublants (la recherche graphique et scénaristique exceptée)...
Jonglant entre le réel et le virtuel, voilà en somme un long métrage divertissant mais très vite oublié après son visionnage à cause de son arrière goût de "réchauffé" et de son scénario sous-exploité.
Note de : 4 sur 10
Publiée le
Stay Alive
Stay AliveStay AliveStay AliveStay AliveStay Alive

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Hugues - 10/07/2008 à 15:43
# 3

Honnêtement, j'ai regretté mon achat avant même la fin du film. Comme déjà dit, c'est du sous exploité malgré un potentiel assez fort. Bon, un bon plus pour les scènes où les personnages du jeu font des apparitions éclairs dans le dos des personnages, qui sont efficaces.

Mais sinon, je ne dirai qu'une chose : dommage.


Et oui xxdark Bathory a réellement existé.

xxdark_gothikx - 15/11/2007 à 15:11
# 2

Z'ai i bEn aIme LE FilM !!
BonnE CoNtInUatIoN
Ce kE Je vOuDrAi SaVoIr c'eSt !
EsT-ce quE eLiZaBeTh exiStaIt ou c'Est unE SiMplE lEgEnDe?

Sa note: 9/10
Mitchthe - 08/03/2007 à 14:36
# 1

Un film voulant exploiter la voie des dérives des objets et des lubies modernes mais qui se plante lamentablement...

Sa note: 3/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 2 = ?

Cette page a été vue 4633 fois.