pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Splice

SPLICE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (44) | NEWS (6) | DVDS | VIDEOS (20)
Titre original : Splice
Réalisé par Vincenzo Natali
Année : 2009
Pays : Canada / France /USA
Durée : 107 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Clive et Elsa sont des superstars de la science : ils ont réussi à combiner l'ADN de différentes espèces animales pour obtenir de fantastiques hybrides. Ils veulent à présent passer à l'étape suivante : fusionner de l'ADN animal et de l'ADN humain. Lorsque le laboratoire pharmaceutique qui les finance refuse de les soutenir, ils décident de poursuivre leurs expériences en secret. Ils créent Dren, une créature étonnante dont la croissance rapide la fait devenir adulte en quelques mois...

LA CRITIQUE

Le couple de scientifiques émérites que forme Clive et Elsa parvient à créer une forme de vie hybride en combinant plusieurs gènes d'espèces animales. Pour aller plus loin dans leurs recherches, ils y incorporent de l'ADN humain à l'insu du laboratoire dans lequel ils sont tous deux employés. Une créature étonnante va naître de leurs expériences hasardeuses, Dren, à laquelle chacun s'attachera à sa manière...
L'élevant en secret comme leur propre enfant, le couple se retrouvera bientôt dépassé par le développement physique de leur propre création, contraints de la cacher dans la grange d'une maison reculée... Mais entre l'égoïsme dont fait preuve Elsa face à cette progéniture – tombée à pic pour assouvir ses envies de maternité – qui devient incontrôlable et les désirs charnels de Clive devant un être envoûtant qui porte en lui les gènes de sa compagne, les problèmes ne font que commencer...

Car malgré son comportement attachant et sa physionomie humanoïde de plus en plus troublante et marquée, Dren reste un animal... Dotée d'une force phénoménale, les instincts naturels de la créature sont sur le point de se réveiller, au grand désespoir de Clive et Elsa, à présent victimes de leur succès scientifique.
Traitée comme un rat de laboratoire, Dren représente à elle seule toute l'injustice dont sont victimes les animaux destinés à des expériences, relégués au rang de simples instruments au service d'une science qui sacrifie arbitrairement des vies pour en sauver d'autres, ou simplement redonner un peu de jeunesse à quelques visages à peine ridés (rappelons au passage l'existence de méthodes dites « substitutives » qui éviteraient de tels massacres).
C'est d'ailleurs en visionnant les images d'une souris sur laquelle on a greffé une oreille humaine synthétique, que Vincenzo Natali a eu l'idée de mettre en évidence la part de monstruosité qui règne chez ces êtres humains à l'origine d'une créature toute aussi effrayante.

Produit par Guillermo Del Toro, "SPLICE" succède à "CUBE" et "CYPHER" dans le palmarès très orienté du réalisateur, qui travaille depuis une dizaine d'année sur ce projet ambitieux, rattrapé par les progrès de la science sur le plan de la génétique. Si le film pose des questions éthiques assez pertinentes - bien que déjà explorées ailleurs - et renforce son propos par des effets spéciaux crédibles, le scénario présente des aspects laborieux et convenus qui conduisent à l'ennui et au trépignement...
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Splice
SpliceSpliceSpliceSplice

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
captain-spaulding - 18/07/2010 à 18:19
# 4

Vu a Gerardmer en 2009, assurément LE film fantastique à voir en 2010!

Sa note: 7/10
HorlodHorlod - 17/07/2010 à 16:01
# 3

Dur à démarrer, une histoire de famille pas comme les autres. Comme le dit sommeone, il est vrai que les aspects humains de Dren sont rares et éphémères, comme chez n'importe quel animal en fait. De ce point de vue, elle rappelle l'alien hybride d'Alien Resurection.

Mais un vrai film de SF intimiste, rare et précieux.

Sa note: 7/10
sommeone - 11/07/2010 à 16:22
# 2

Jamais Dren ne m'a parue attachante, elle est toujours menaçante - attention spoilers -
*

*

*

Ne s'apprête-t-elle pas à piquer Clive avec son dard alors qu'ils sont en pleins ébats ?

Elle est incontrôlable à tous les instants du film, la créature échappe complètement à ses créateurs (comme le laissait prévoir l'épisode sanglant de Ginger et Fred...)

La fin m'a parue un peu "trop"... est-ce pour montrer que l'être humain n'apprend jamais de ses erreurs et que l'appât du gain est plus fort que tout ?

Sa note: 6/10
ottoriversottorivers - 24/05/2010 à 11:48
# 1

Une sorte de revival génétique de E.T version sexy. Une histoire bien trop convenue et un acharnement à vouloir rendre la créature attachante avec de si grosses ficelles qu'on obtient l'effet inverse de celui voulu. On se fait chier et on à l'impression d'être devant un dessin animé pour pré ados à la puberté indécise.
Bien que la performance de l'actrice ne soit pas en cause, je préfère me taper la "Jennifer" d'Argento, bien plus bandante.

Sa note: 4/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 5 = ?

Cette page a été vue 3739 fois.