pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Spirit, The

SPIRIT, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (158) | NEWS (9) | DVDS | VIDEOS (29)
Titre original : The Spirit
Réalisé par Frank Miller
Année : 2008
Pays : USA
Durée : 103 min
Note du rédacteur : 2 / 10

L'HISTOIRE

Denny Colt, un ancien flic, revient mystérieusement d'entre les morts. Il est désormais le Spirit, combattant du crime dans les rues obscures de Central City.
Son ennemi juré, Octopus, a un but bien différent : dans sa folle quête d'immortalité, il s'apprête à détruire la ville. Aux quatre coins de la cité, le Spirit traque le tueur. Sur son chemin, le héros masqué croise des femmes, toutes sublimes, qui cherchent à le séduire, l'aimer ou le tuer... Seul son amour de toujours ne le trahira pas : Central City, la ville qui l'a vu naître... deux fois.

LA CRITIQUE

Bouse (bou-z'): nom commun féminin, fiente malodorante de la vache.

A l'heure où la 3D à réinvesti les salles de cinéma, les producteurs seraient bien avisés de remettre au goût du jour le système Odorama, notamment utilisé par John Waters sur "POLYESTER". Cela permettrait au spectateur de juger dès les premières minutes d'un film de sa qualité, d'une façon purement olfactive. Partant, nul doute qu'une salle où l'on projetterait "THE SPIRIT" sentirait le trou dans la couche d'ozone.

La première question qui se pose est : comment Frank Miller, auteur de "300" et "SIN CITY", a pu commettre "THE SPIRIT" ? Unanimement reconnu pour ses qualités graphiques dans le 9e art, le bédéaste réalise un film tout simplement laid, à l'image conceptuelle flottante, son auteur hésitant entre le noir et blanc négatif de "SIN CITY" et "300", la BD même, et le 'réalisme pur' de cinéma. On doit les meilleurs moments du film à la technique utilisée sur les film de Rodriguez et Snyder ; pour le reste, c'est juste un foutoir sans nom, hybride au point de ne rien comprendre des intentions de Miller.

L'intrigue est un ramassis de saynètes reliées vaguement par un fil directeur, nous conduisant à un affrontement basique et bas de gamme entre le Spirit et Octopus (Gabriel Macht et Samuel L. Jackson, jouant comme dans un Tex Avery). Miller pense rehausser ce combat sans intérêt par un grand-guignol qui ne fait qu'ajouter au risible des séquences : voir le combat de catch initial, et le gunfight final. Derrière ce jeu du titi et du gros minet, le Spirit drague tout ce qui a une paire de seins autour de lui.

Pour le coup, Macht est très bien entouré : Eva Mendès et Scarlett Johansson en tête, filmées malheureusement sans la moiteur et le sex appeal qui conviendrait à ces deux icônes du sexe qui cache son nom. Filmer un chemisier grossièrement ouvert par en dessous, au mieux c'est du Russ Meyer, au pire de la vulgarité - et vu la teneur de l'ensemble, on choisira volontiers la deuxième solution.

On s'accroche malgré tout à ces apparitions d'utilité pour maintenir Morphée à distance, car une fois la surprise du désastre passée (il ne faut pas longtemps pour s'en apercevoir), le slapstick, et d'une manière générale, la tonalité second, troisième, millième degré (on nage en eaux troubles, j'vous dis), lasse sensiblement. Dans ce marasme, on s'étonne quand même encore de certaines choses : les clones d'Octopus (lamentables), et surtout, SURTOUT ! cette séquence surréaliste où Sam Jackson, le grand, l'unique, débarque en officier SS pour nous asséner un discours que l'auteur de ses lignes a totalement zappé de son esprit (bien lui en a pris) - mutation de l'étonnement primitif en consternation maximale.

Impossible de cerner les intentions de Miller, comme je l'ai dit, "THE SPIRIT" ne ressemble, certes, à rien de connu, le problème est qu'il ne ressemble 'à rien'. Film insipide, "THE SPIRIT" manque cruellement d'esprit, de rigueur, simplement, de cinématographie.

Mélangez de la bouse à du foin, ça donne du fumier. Pourvu qu'on ne l'utilise pas comme fertilisant sur les champs de navets hollywoodiens !!
Note de : 2 sur 10
Publiée le
Spirit, The
Spirit, TheSpirit, TheSpirit, TheSpirit, TheSpirit, TheSpirit, TheSpirit, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Nic la niqueNic la nique - 11/09/2011 à 14:25
# 1

Je ne comprend pas cette critique, niveau artistique c'est très intéréssant et rafraichissant.

Sa note: 8/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 5 = ?

Cette page a été vue 2296 fois.