pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Sound Of Noise

SOUND OF NOISE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS (1) | DVDS | VIDEOS (4)
Titre original : Sound Of Noise
Année : 2010
Pays : Suède | France
Durée : 102 min
Note du rédacteur : 9 / 10

L'HISTOIRE

L'officier de police Amadeus Warnebring est né dans une illustre famille de musiciens. Ironie du sort, il déteste la musique.
Sa vie bascule le jour où un groupe de musiciens déjantés décide d'exécuter une œuvre musicale apocalyptique en utilisant la ville comme instrument de musique...
Il s'engage alors dans sa première enquête policière musicale...

LA CRITIQUE

"SOUND OF NOISE", c'est un peu l'ovni cinématographique de cette fin d'année, et suédois de surcroît !
Le film s'ouvre sur une conductrice qui accélère et embraye en rythme pour accompagner le passager installé à l'arrière de la fourgonnette, qui lui se déchaîne sur... une batterie !
Voilà qui donne le ton, c'est le cas de la dire, car ce sont bel et bien de simples bruits du quotidien, orchestrés par un groupe totalement déjanté, qui constitueront la base d'une œuvre musicale hors du commun.

Ce projet expérimental fou a germé d'un duo de percussionnistes qui décident de donner littéralement vie à une partition intitulée « Music for One Apartment and Six Drummers » et pour cela Sanna et Magnus vont recruter quatre autres batteurs professionnels qui s'ennuient à mourir dans le conformisme de leur quotidien, avec des métiers peu flatteurs pour leur créativité artistique.
Face à ce terrorisme musical et urbain, l'officier Warnebring, sobrement prénommé Amadeus par des parents musiciens, fait de cette enquête une affaire personnelle, lui qui depuis tout petit voue une aversion maladive pour la musique, contrairement à son frère cadet devenu chef d'orchestre reconnu, faisant ainsi la grande fierté de la famille...

A l'origine de "SOUND OF NOISE", il y a Ola Simonsson et Johannes Stjärne Nilsson, deux comparses déjà connus pour leurs courts métrages sélectionnés à Cannes, qui explorent de façon originale le travail du son avec un goût prononcé pour les situations grotesques. Le titre de la partition est d'ailleurs celui d'un court métrage datant de 2001, dont "SOUND OF NOISE" est une sorte d'extension et tout premier long des deux réalisateurs.
A noter également que les acteurs percussionnistes sont de vrais musiciens (qui jouent sous leurs propres noms), tous sauf Sanna Persson, actrice suédoise bien connue localement.
La troupe, qui expérimente toute sorte de sons avec les objets les plus simples du quotidien, a développé un long métrage aux situations routinières relevées d'un l'humour raffiné. Une comédie décalée et brillante dans laquelle la ville constitue le terrain de jeu idéal pour ces contestataires d'un nouveau genre qui, à travers quatre morceaux d'envergure, vont faire de lieux ordinaires de véritables instruments de musique, en laissant pour tout indice à la police un métronome.

La bande son composée par Magnus Börjeson est tout bonnement extraordinaire et les bruits habituellement assimilés à de la pollution sonore deviennent symphonie entre ses mains, associés à des images superbes à l'instar du morceau final. Dommage que l'issue du film dénote un peu avec le ton subversif général, et c'est sans doute le seul bémol...
Note de : 9 sur 10
Publiée le
Sound Of Noise
Sound Of NoiseSound Of NoiseSound Of NoiseSound Of Noise

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 5 = ?

Cette page a été vue 2708 fois.