pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Sinful

SINFUL

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (12) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Sinful
Réalisé par Tony Marsiglia
Ecrit par Tony Marsiglia
Année : 2006
Pays : USA
Durée : 65 min
Note du rédacteur : 8 / 10

L'HISTOIRE

Une jeune fille prénommée Lilith vit en concubinage avec un de ses amis... Tout a l'air à priori normal si ce n'est que la jeune femme souffre d'une névrose obsédante qui se traduit par le désir violent d'avoir un enfant...
Elle a des visions psychotiques où elle imagine des scénarios macabres et déjantés dans lesquels apparaissent des femmes enceintes qui se font torturer et subir moult misères...
Lors d'un coït poussé à l'extrême avec son partenaire, Lilith perd toute notion de la réalité et devient complètement hystérique !
Elle ira jusqu'à simuler un rendez-vous chez son gynécologue, agressant ce dernier et le forçant verbalement et physiquement, à admettre qu'elle est enceinte ...
Lilith et son compagnon sympathiseront avec leurs voisins, un couple de trentenaires bien rangé et sans histoire, mais lorsqu'elle découvre que sa voisine attend un bébé, Lilith composera alors un plan machiavélique et inexorable qui la mènera dans la démence la plus sordide !
Tout le long de ses délires visuels et imaginatifs, la jeune femme mettra en parallèle de ses troubles obsessionnels, des saynètes de perversion sexuelle, avec notamment, un passage où elle se voit fellationner son beau père !!!
Jusqu'à ce que la réalité la plus renversante prenne le dessus sur la jeune fille car le film nous apporte une fin des plus inattendues...
Jusqu'où peut aboutir les délires d'une jeune femme désirable mais totalement névrosée sexuellement ?
La réponse est dans ce film !

LA CRITIQUE

Le réalisateur Tony Marsiglia nous livre donc ce "SINFUL" (dont le titre original au départ devait être "MINE"), le bougre connait bien le métier et met en scène une oeuvre très travaillée niveau esthétisme, trop peut être...
Cependant, il faut bien reconnaître que son film est une réussite indéniable, tant sur le fond que sur la forme.
Le scénario nous réserve beaucoup de surprises et de passages extrêmement glauques, mais ce, toujours avec une classe et une douceur de velours...
Il y a quelques scènes "gore" mais ce n'est jamais le propos premier et prépondérant du film, qui se situerait plutôt comme un mélodrame.
Misty Mundae crève l'écran et apporte par sa candeur juvénile une dimension inédite et appropriée à son personnage de jeune fille névrosée et désaxée sexuellement ...
Les seconds rôles sont également très impliqués dans le film et apportent leur contribution de manière très sincère et bien étudiée.
"SINFUL" réserve des passages à la limite de la pornographie malsaine dans leur fond, mais cette transgression passe sans problème de par la forme avec laquelle Marsiglia met en image la démence de son héroïne...
Un film d'une qualité constante qui n'a rien à envier au cinéma dit "non-indépendant" et qui mérite le coup d'œil !
Le spectateur lambda tout comme le fan avide de cinéma extrême ne pourra être déçu par "SINFUL", qui reste une excellente production de l'éditeur non moins excellent "Shock O Rama" !
Note de : 8 sur 10
Publiée le
Sinful
SinfulSinfulSinfulSinful

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 2 = ?

Cette page a été vue 1857 fois.