pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Silence Des Ombres, Le

SILENCE DES OMBRES, LE

Titre original : Shelter
Ecrit par Michael Cooney
Année : 2010
Pays : USA
Durée : 112 min
Note du rédacteur : 3 / 10

L'HISTOIRE

La psychiatre Cara Harding est appelée par son père, lui-même psychiatre, pour se pencher sur le cas d'un patient schizophrène. Elle découvre alors que les multiples personnalités de ce dernier sont des victimes de meurtres. Bientôt, des événements bizarres et effrayants s'invitent dans son quotidien...

LA CRITIQUE

Au premier abord, rien ne pousse particulièrement au visionnage du "SILENCE DES OMBRES". La présence de Julianne Moore au casting n'est en rien rassurante vu qu'elle tourne de plus en plus dans des films moyens où elle se trouve confrontée au surnaturel, comme dans "LA MEMOIRE EFFACEE" ou "BLINDNESS".
Malheureusement, le manque d'entrain avant le visionnage va s'avérer justifié : encore un DTV que l'on oubliera bien vite !

Pourtant, l'intrigue de départ maintient notre attention : on se demande qui se cache derrière le mystérieux personnage du patient, très bien interprété par Jonathan Rhys Meyers(vu dans "LES TUDORS" ou "MISSION IMPOSSIBLE 3", qui passe d'une personnalité à l'autre sans en faire trop. Le reste des acteurs se débrouille bien (on aperçoit avec plaisir la mère dans "SIX FEET UNDER", Frances Conroy) et on se prépare donc à suivre une sorte de thriller sans prétention, mais qui se laisse regarder.

Mais l'ennui pointe assez rapidement son nez. En effet, « l'enquête » commence à tourner en rond, et il ne se passe pas grand-chose sinon des événements surnaturels qui touchent les proches de la psychiatre (quelle originalité !).

Ayant perdu tout espoir pour une fin potable, on est néanmoins agacés par l'intrusion d'un fantastique religieux dans cette affaire... Sans compter qu'on a droit au flashback explicatif bien lourd, bien longuet, sous la forme d'un vieux film en couleur sépia !
Au risque de vous spoiler (et pour un film de cette qualité, ce n'est franchement pas un crime), la dernière image fait preuve d'une originalité déprimante : une jeune enfant et son regard... démoniaque !

En résumé, sans ce dénouement fantastique, le film aurait sûrement été un peu moins mauvais. A ne voir que pour les plus patients, ou ceux qui ont vu deux films fantastiques dans leur vie... Et puis histoire de râler encore un peu, le titre en VO, « Shelter » était beaucoup plus pertinent puisqu'il trouvait son explication dans le film... Remarque « Le silence des ombres », c'est long, lourd, on ne peut pas dire qu'on a pas été prévenus...
Note de : 3 sur 10
Publiée le
Silence Des Ombres, Le
Silence Des Ombres, LeSilence Des Ombres, LeSilence Des Ombres, LeSilence Des Ombres, Le

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Sisisimet - 28/02/2011 à 11:11
# 1

Je n'ai ABSOLUMENT rien compris au film !
Et je trouve qu'i ne fait vraiment pas peur !!

Sa note: 5/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 6 = ?

Cette page a été vue 2256 fois.