pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Sept Jours Du Talion, Les

SEPT JOURS DU TALION, LES

Réalisé par Daniel Grou
Année : 2010
Pays : Canada
Durée : 111 min
Note du rédacteur : 6.5 / 10

L'HISTOIRE

Lorsque sa fillette de six ans est retrouvée assassinée et violée, le chirurgien Bruno Hamel décide d'enlever le coupable et de le séquestrer pendant sept jours dans un chalet isolé. Lui faisant subir de douloureux supplices, Bruno croit pouvoir exorciser la mort de sa fille. Mais face à l'incompréhension de sa femme, qui le prie de tout arrêter, Bruno se réfugie dans la solitude et le silence, et continue de mener à bien son projet. Le policier Hervé Mercure, qui se remet à peine du décès de sa femme, est chargé de mener l'enquête, mais les nombreuses précautions prises par Hamel et l'échéance approchant compliquent les choses.

LA CRITIQUE

Une autre adaptation d'un roman du très doué Patrick Sénécal, après le sympathique "SUR LE SEUIL" et l'excellent "5150 RUE DES ORMES". Cette fois-ci, c'est le réalisateur Daniel Grou, dit « Podz », qui s'y colle.
Pas évident comme challenge, puisque c'est le roman le moins original de l'auteur et qu'on nage déjà depuis quelques temps dans un paquet de productions similaires où la vengeance et la torture sont les fils conducteurs.
Son approche réaliste du sujet, tragique si il en est, est intéressante, même s'il n'a conservé du roman que la substantifique moelle. Tout s'articule autour de ce père qui souffre et qui ne trouve plus de sens à sa vie que dans la vengeance, et applique la fameuse loi du talion: "œil pour œil, dent pour dent".

Sec et brutal, le film ne cède pas pour autant à la complaisance, mais il ne flanche pas non plus lorsqu'il faut montrer la dure réalité, comme cette image du cadavre de la petite fille. Il se dégage une ambiance glaciale tout du long qui sert bien le propos du film, et celui-ci évite le piège de l'attendrissement à outrance. On nous montre le père aussi sadique que celui qu'il condamne, même si ses actes semblent justifiés.
Hélas c'est aussi dans cette froideur que le métrage atteint ses limites. L'empathie ne fonctionne qu'à moitié et faute de réelle originalité on ressent très fort un air de déjà vu et l'ennui se fait un peu ressentir.
Le réalisateur a beau faire son possible pour nous faire vivre cette histoire, hélas on ne la connait que trop bien si on est déjà amateur de ce genre : le film de "vigilante".
Si par contre vous êtes adeptes en général de films plus "grand public", je ne saurais trop vous conseiller de commencer par celui-ci. Il y a des tortures certes, mais l'accent est plus porté sur l'aspect psychologique que sur les débordements hémophiliques et les effets gores, ce qui ceci dit n'en est pas moins insupportable pour certains.

Les acteurs sur qui repose pour beaucoup la crédibilité des personnages sont impeccables.
Mention spéciale à mon chouchou Rémy Girard, dans un rôle de flic torturé lui aussi (mentalement), qui change de son registre habituel : celui de la comédie. On est bien de loin du père de la famille Bougon dans l'excellente série Québécoise éponyme "LES BOUGON: C'EST AUSSI CA LA VIE".
Je sais qu'à "Oh My Gore" on va me dire: "Putain t'as encore réussi à parler des "Bougon", mais je m'en fous, j'adore cette série et toutes les occasions sont bonnes. (Je ne parle pas de la minable version française attention.)
Pour ma part j'aurais préféré l'adaptation d'un autre roman de Sénécal, comme par exemple "Aliss" où l'on retrouve l'un des protagonistes de "5150 RUE DES ORMES" quelques temps plus tard, dans une version déjantée et violente d'Alice au pays des merveilles. Enfin bon, là je rêve sans doute un peu, tant pis.

Au final donc, un film plutôt bien foutu mais qui tombe un peu tard et ne se révèle pas assez original pour sortir du lot. Il plaira surement beaucoup plus à ceux qui ne s'intéressent que sporadiquement à ce type d'histoire. Maintenant à vous de voir... (ou pas.)
Note de : 6.5 sur 10
Publiée le
Sept Jours Du Talion, Les
Sept Jours Du Talion, LesSept Jours Du Talion, LesSept Jours Du Talion, LesSept Jours Du Talion, Les

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Cujo - 08/04/2011 à 21:43
# 2

Je n'aime pas les films Québécois en général, (même étant Québécoise), mais celui là j'ai bien aimé !
Alors que pour ça il mérite déjà un 7.5 et même peut-être 8/10.
et bien sur Claude Legault est toujours aussi bon (et beau hihi)

Sa note: 8/10
samael666 - 07/04/2011 à 18:30
# 1

Podz un réalisateur a surveiller, j'ai bien aimé ce film ,un film qui frappe ce n'est pas peu dire ,6.5 je trouve ça sévère un peu, vue récemment 10 1/2 du même réalisateur est très bon aussi.

Sa note: 8/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 3 = ?

Cette page a été vue 3356 fois.