pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Savage Island

SAVAGE ISLAND

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (13) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS (1)
Réalisé par Jeffery Scott Lando
Ecrit par Kevin Mosley
Année : 2003
Pays : Canada
Durée : 85 min
Divers : Savage Island Website : http://www.visitsavageisland.com
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Steven et Julia viennent rendre visite à la famille de Julia sur l'île "Savage Island". Mais leur week-end tranquille tourne au cauchemar lorsqu'une famille de squatters réclame le bébé du couple pour venger la mort de leur propre enfant...
Et ces derniers n'accepteront pas de réponses négatives !

LA CRITIQUE

Attention, voici un réalisateur à suivre !
Pour son premier film, on ne peut pas dire que le canadien Jeffery Scott Lando avait toutes les cartes en mains pour signer un chef d'œuvre. En effet, avec un budget minime, un tournage d'à peine 13 jours en DV, et un scénario assez basique, "SAVAGE ISLAND" n'était pas vraiment pressenti pour sortir du lot...
Cependant, tour à tour grand prix du Mania Fest 2003, Film Threat Award du meilleur film au Fright-Fest 2003 et meilleur film d'horreur au Shocker Fest de la même année, ce premier jet de Lando joue bel et bien dans la cours des grands !

Au casting de ce film, quelques inconnus mais aussi Don S Davis (Général Hammond dans "STARGATE SG-1", "TWIN PEAKS", "X-FILES") qui joue ici un rôle plutôt inhabituel, qu'il interprète à la perfection.

Sorte de croisement entre "LA COLLINE A DES YEUX" de Wes Craven et "DELIVRANCE" de John Boorman, "SAVAGE ISLAND" tient plus du thriller horrifique que du film d'horreur à proprement parler. A part deux ou trois plans simples mais efficaces, l'histoire se base essentiellement sur les terrifiants desseins de la famille Savage, venue venger le meurtre de leur jeune garçon.
Une montée en puissance d'une étonnante violence débute alors, caractérisée par un enchaînement macabre de meurtres, kidnapping et suicides, pour finir sur un twist étonnant !!!

La qualité de la mise en scène et celle du jeu des acteurs (tous parfaits dans leurs rôles) se voient malheureusement atténuées par des images assez inégales : certaines scènes comportent beaucoup de grains et les plans nocturnes sont beaucoup trop sombres (l'utilisation du noir & blanc aide heureusement à mieux discerner les actions).

Malgré un scénario peu original et un manque de budget flagrant, Jeffery Scott Lando a sans conteste fait de "SAVAGE ISLAND" une référence en la matière ! Que nous concoctera-t-il donc avec un budget plus important ? Une carrière à suivre de très près...
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Savage Island
Savage IslandSavage IslandSavage IslandSavage IslandSavage IslandSavage Island

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 1 = ?

Cette page a été vue 4296 fois.