pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Samurai Commando Mission 1549

SAMURAI COMMANDO MISSION 1549

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (14) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Sengoku Jieitai 1549
Réalisé par Masaaki Tezuka
Année : 2005
Pays : Japan
Durée : 88 min
Note du rédacteur : 1 / 10

L'HISTOIRE

L'action se déroule en 2009, où l'essai d'un nouveau bouclier magnétique censé protéger les forces militaires de tous types d'attaques extérieures se solde par la tragique disparition d'une unité militaire. Après investigation, les chercheurs découvrent avoir créé un champ spatio-temporel par lequel ils ont renvoyé l'équipe en plein Japon féodal en 1547. Une seconde équipe de paramilitaires est alors envoyée à la recherche de la première unité pour tenter de les ramener vivants.

LA CRITIQUE

Habituellement plus familier des Kaiju Eiga avec quelques suites de "GODZILLA" réalisées dans les années 2000, Masaaki Tezuka revisite à présent le roman de science-fiction de Ryo Hanmura, "TIMESLIP", qui avait déjà fait l'objet d'une adaptation cinéma en 1979 grâce aux "GUERRIERS DE L'APOCALYPSE" de Saito Mitsumasa.

Plutôt proche du récent et pénible "HEAVEN'S SOLDIERS", cette mauvaise blague du réalisateur japonais à la filmographie peu étoffée est encore pire que son cousin coréen !
Sur les bases d'un scénario extrêmement limité, "SAMURAI COMMANDO" se perd dans un enchevêtrement d'incohérences et de non-sens, que l'on tente de nous faire avaler par l'utilisation d'un jargon ultra technique et des explications pseudo scientifiques peu convaincantes.

Un aspect high tech qui surpasse de loin la réalité des effets spéciaux attribués au film, dans lequel le foisonnement d'images de synthèse représentant la technologie moderne s'intègre assez mal au paysage médiéval. A vouloir trop en faire certaines scènes sombrent même carrément dans le ridicule...
Reste que, si ce côté du film déçoit (surtout avec un budget de 15 millions de dollars à disposition), il faut bien admettre que les costumes sont au contraire plutôt bien travaillés (les armures bien entendu, pas les treillis militaires !), ce qui valu d'ailleurs à "SAMURAI COMMANDO" le prix des meilleurs décors et costumes au festival Asia-Pacific, sans doute le seul qu'il obtiendra jamais...

Si ce quatrième long métrage de Masaaki Tezuka n'épargne effectivement pas le spectateur - si indulgent soit-il - d'un point de vue strictement visuel, c'était sans compter sur la piètre performance de l'équipe d'acteurs, tous très peu crédibles excepté Kyoka Suzuki, l'anti-héros de "ZEBRAMAN", interprétant ici un chef de guerre ambitieux dont le seul but est de changer le cours de l'histoire.
L'on n'assiste malheureusement pas à un choc des époques suffisamment convaincant, les technologies de pointe ne suscitant guerre la curiosité attendue au sein du peuple féodal. La "morale de l'histoire", quant à elle, aurait pu/dû être exploitée avec davantage de profondeur.
Le désir de conquête, la soif de pouvoir... la guerre. Autant de symptômes destructeurs qui traversent les siècles, pour la bonne et simple raison qu'ils font partie intégrante du genre humain.

Un voyage spatio-temporel d'une heure et demie dont on se serait bien passé...
Note de : 1 sur 10
Publiée le
Samurai Commando Mission 1549
Samurai Commando Mission 1549Samurai Commando Mission 1549Samurai Commando Mission 1549Samurai Commando Mission 1549Samurai Commando Mission 1549

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Post-tt - 29/02/2008 à 13:21
# 1

Amateur de ciné asiatique, je ne conseille pas ce film.

Il est long et plat, c'est un enieme remake sur ce sujet et certainement pas le meilleur .

Sa note: 3/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 3 = ?

Cette page a été vue 1768 fois.