pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Root Of All Evil, The

ROOT OF ALL EVIL, THE

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (12) | NEWS | DVDS | VIDEOS
Titre original : Trees 2 : The Root Of All Evil
Réalisé par Michael V. Pleckaitis
Année : 2004
Pays : USA
Note du rédacteur : 5 / 10

L'HISTOIRE

Dans une ville bien tranquille, des campeurs/ chasseurs disparaissent sans laisser de traces. Un scientifique tente d'alerter les autorités compétentes quand à des sapins tueurs mais personne ne semble prêt à le croire. Un garde forestier ayant déjà subit un incident avec des arbres est traumatisé et cherche à faire valider son histoire. De plus en plus d'attaques sont perpétuées sans qu'aucune explication ne soit apportée...

LA CRITIQUE

L'histoire en elle-même est assez originale car il est vrai que les histoires d'arbres tueurs sont assez rares. L'histoire a d'autant plus d'impact que celle-ci se déroule en plein période de Noël et que, de ce fait, les sapins se retrouvent dans toutes les maisons. Cependant, on a vite l'impression que l'on a manqué quelque chose... et pour cause, car ce film est la suite d'un autre nommé "TREES". Tout est tout de même très compréhensible malgré que je n'aie pas vu le premier volet de cette série.
Pour revenir à l'histoire, il y a une pénurie d'arbre de Noël et des hommes en volent dans un endroit privé, entouré de clôtures sans se douter de ce qu'ils vont déclencher.
Le film en lui-même est assez soft puisque l'on ne voit pas très bien les attaques dû à la vision particulière de l'arbre dans la peau (l'écorce ?) duquel on se retrouve à ces moments. On ne distingue alors qu'un ensemble d'ombres et de lumières vertes. Tout ceci est à prendre au minimum au second degré, prêtant plus à rire qu'à trembler, bien que l'on puisse sentir derrière ce côté loufoque un message écologique fort.
L'animation des arbres est assez bonne bien que, là aussi, leur aspect peut prêter plus au sourire qu'au traumatisme, avec leurs quatre pattes rappelant celles des araignées et leurs yeux verts luisants.
Le jeu des acteurs n'est pas mauvais et même convainquant mais la multiplicité des personnages ne permet pas de s'attacher à ceux-ci.
Le rythme général du film est tout de même assez lent avec des longueurs sur des passages qui ne paraissent pas très importants. Le rythme des attaques est lent au début lui aussi mais s'intensifie au fur et à mesure que le film se déroule et du nombre croissant des sapins passant à l'attaque. Le système de flash-back est lui très bon avec des images en noir et blanc accompagnées des commentaires du personnage qui se souvient des fait. De plus, il permet de renseigner le spectateur quand aux événements du premier opus sans que cela devienne lourd et difficile à intégrer.
Les attaques sont entrecoupées de scènes assez drôles comme, par exemple, celle où deux skieurs sont coincés sur un télésiège digne des "BRONZES FONT DU SKI".
Question lumières, elles sont très bien placées de manière à renforcer les ombres des images. Cependant, cela ne rend pas les attaques imprévisibles puisque les yeux des arbres sont eux lumineux.
Sans vous la révéler, la fin est épique et comique, et semble appeler à une suite qui semble déjà prévue avec un des personnages dignes du terminator.

Pour résumer, il ne s'agit pas d'un indispensable de toutes les vidéothèques, mais malgré certaines longueurs, on passe un très bon moment devant ce film, le seul hic étant que, jusqu'à présent, il est réservé aux personnes parlant assez bien anglais.
Note de : 5 sur 10
Publiée le
Root Of All Evil, The
Root Of All Evil, TheRoot Of All Evil, TheRoot Of All Evil, TheRoot Of All Evil, The

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
6 + 3 = ?

Cette page a été vue 3822 fois.