pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Revoltés de L'an 2000, Les

REVOLTES DE L'AN 2000, LES

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (16) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Quien Puede Matar A Un Nino ?
Année : 1976
Pays : Espagne
Durée : 106 min
Note du rédacteur : 10 / 10

L'HISTOIRE

Un couple d'anglais, Evelyn et Tom, visite le sud de l'Espagne pour les vacances. On propose alors au couple de faire un tour du côté d'Almanzora, une petite île où Tom avait déjà séjourné voilà de nombreuses années : une bonne initiative puisque Evelyn, enceinte, souhaiterait s'éloigner de la bruyante cité.
En ville, la plage vient de recracher le cadavre d'une jeune femme...un requin ? Peut-être, on ne sait jamais...

Une fois arrivée à bon port, les deux touristes se rendent compte rapidement qu'ils sont quasiment seuls sur l'île : quelques enfants traînent dans les rues, sans aucune surveillance parentale. Leurs intentions semblent incertaines, et le jeune couple va les découvrir...avec effroi !

LA CRITIQUE

Véritable film choc "QUIEN PUEDE MATAR A UN NINO" peut s'avérer comme l'un des films d'horreurs les plus effrayants jamais faits. Et il réussi avec brio à en faire partie.
Ici point de méchants monstres ou assassins pas beaux, mais des enfants, enfants aux visages angéliques mais qui finiront par montrer leurs vraies natures.
Le film est basé sur une question simple : Qui peut tuer un enfant ? Qui pourrait en arriver à faire une telle chose ? Mais le film se base aussi sur la dénonciation en expliquant que les plus nombreuses victimes des guerres, famines etc, étaient les enfants, tout ceci lors du générique du début de 7 minutes très violent, montrant des enfants victimes de la guerre ou des famines avec en musique de fond, des enfants entrain de chanter.
Car dans ce film, les enfants se rebellent en quelques sortes face à "l'adulte", le responsable des guerres, des famines etc...Tout ceci n'est que question de vengeance, mais pour les enfants dans le film, le meurtre devient plus qu'une simple vengeance, il devient un jeu.

Revenons au désormais au film. Beaucoup de films d'horreurs se déroulent de nuit, nuit qui est synonyme de terreur, mais ici non, le film se déroule presque tout long en plein jour, et le film parvient à se montrer flippant, très flippant, chose rare. Ce qui effraie dans ce film, ça n'est pas le suspense, car il y en a peu, mais ce sont les enfants, et surtout l'ambiance.
Le village où se retrouve le couple est désert, il n'y a seulement que les enfants qui les guettent en riant, le sourire aux lèvres et pressés de passer à l'acte...
Le film se termine dans un final d'une rare violence, provoquant une intensité rarement ressentie dans un film, un final aussi beau que cruel.
Note de : 10 sur 10
Publiée le
Revoltés de L'an 2000, Les
Revoltés de L'an 2000, LesRevoltés de L'an 2000, LesRevoltés de L'an 2000, Les

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Aucun commentaire pour l'instant.
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
5 + 2 = ?

Cette page a été vue 1986 fois.