pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Rest Stop

REST STOP

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (9) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Rest Stop Dead Ahead
Réalisé par John Shiban
Ecrit par John Shiban
Année : 2007
Pays : USA
Durée : 82 min
Divers : Zone 2
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Un couple de jeunes gens décide de prendre la route pour visiter les recoins de la Californie.
A peine arrivés sur un lieu à priori désert, ils sont pris soudainement d'une pulsion sexuelle foudroyante et se mettent à faire l'amour dans leur voiture...
Une camionnette les guette puis s'en va...
Alors qu'ils décident de faire une halte sur une aire de repos, la jeune fille part aux toilettes...
L'endroit est très sale...
Alors qu'elle revient pour retrouver son petit ami, ce dernier a disparu, ainsi que sa voiture !
Croyant d'abord à une fuite inopinée, la jeune femme va très vite découvrir l'horreur ultime...
Un dangereux sadique rôde dans les parages et torture méticuleusement ses victimes...
Ces dernières ont toutes pour point commun d'avoir fréquenté les lieux de l'aire de repos...
La fille arrivera t-elle à solutionner cette énigme et surtout s'en sortira t-elle en vie ?
Quel est cet étrange psychopathe qui accomplit sans difficulté ses forfaits atroces ?
La police arrivera t-elle à temps afin de stopper cette impunité flagrante et intolérable ?

LA CRITIQUE

Forts du succès de "WOLF CREEK", "HOSTEL" et "LA COLLINE A DES YEUX", les studios Warner s'emparent du concept « tueur en série dégénéré/jeunes innocents en vadrouille » le tout à la sauce « road movie » mâtiné d'angoisse, de gore et de suspense...
Pour cela, "REST STOP" est une réussite indéniable malgré d'énormes zones d'ombre qui subsistent dans son scénario et beaucoup d'incohérences flagrantes pour le spectateur, qui commence à être aguerri à ce genre de productions...
En effet, certains passages du film, même s'ils demeurent particulièrement efficaces et soignés dans leur mise en scène, cachent quand même pas mal d'interrogations et laissent dubitatifs...
Que dire de ce final à la fois grandiloquent mais quand même dur à avaler ?
Je vais vous citer un exemple :
Le policier motard débarque inopinément pour secourir l'héroïne mais je n'ai pas encore compris pourquoi il n'appelait pas du renfort...
De plus, normalement, ses collègues auraient dû être avertis de sa disparition et, par conséquent, donner l'alerte !
"REST STOP" c'est ça en résumé, une magnifique idée de départ avec des effets amorcés vraiment hyper bien foutus mais gâchés par des situations trop impossibles !
C'est d'autant plus dommage que l'actrice principale nous prend à la gorge, avec un rôle très difficile, elle porte le film à bout de bras et croit à son personnage de manière sidérante, elle est exceptionnelle et joue avec ses tripes, ce qui apporte un intérêt évident au métrage...

Les cadrages sont propres, il n'y a rien à dire c'est du très beau boulot...
Idem pour les effets gore et l'ambiance avec la famille des jumeaux et du monstre, même si c'est du déjà vu, le malaise provoqué fonctionne encore !
Un film trop inégal mais sincère dans son propos : "REST STOP" ne révolutionnera pas le genre du fait qu'il se ferme les portes lui-même sur ce qui aurait pu être un modèle du genre.
C'est un peu un "WOLF CREEK" en caricaturé, piochant à droite à gauche les éléments et les codes instaurés par ses homologues...
On aurait aimé plus d'audace, de singularité et moins de conformisme et d'incohérences qui sont inhérentes, et je suis le premier à le déplorer, à cette catégorie de films...
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Rest Stop
Rest StopRest StopRest StopRest StopRest Stop

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Nuada - 07/12/2011 à 17:12
# 3

Juste une remarque qui selon moi fait s'écrouler toute la logique du film :

(ATTENTION SPOILER)

La fille dans le placard qui disparait par la suite, on peut l'interpréter comme un fantôme d'une victime antérieure (1971).

D’ailleurs à la fin le fille elle aussi est un fantôme ce qui laisse en toute évidence présager qu’elle est morte.

Mais le flic ! Pourquoi lui aussi disparait ? Aussi un fantôme ? Juste un délire de la fille ?

Bref totale incompréhension en plus des petites incohérences du film.

Sa note: 5/10
Nic la niqueNic la nique - 11/07/2011 à 02:14
# 2

Non mais alors rien a voir, il va falloir arreter de comparer l'incomparable, de plus les comparaisons ne sont jamais constructives et ne servent a rien.

ce film est plutot dans la lignée des films d'horreurs "classiques" se déroulant dans le desert mais il n en reste pas moins assez réussi.

Pour moi cest OUI ,regardez le ça ne mange pas de pain et ca passe crème.

Sa note: 6/10
cendrillon is deadcendrillon is dead - 22/12/2007 à 02:46
# 1

La vague SAW aura su courtiser nombres de productions, en voici une qui tente de sortir du lot mais retombe très vite sur ses fesses. Filmé comme un manchot qui plus est. Arf... dommage!

Sa note: 4/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
1 + 5 = ?

Cette page a été vue 3940 fois.