pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)

REQUIEM, LE CHEVALIER VAMPIRE VOLUMES 1 - 4 (BD)

Divers : Ecrit par / Written by : Pat Mills
Dessiné par / Drawn by : Olivier Ledroit
Traduction par Jacques Collin
Lettrage par / Letters by : Anne Drano
Pour le scénario : 4 / 5
Pour les illustrations : 4.5 / 5
Note du rédacteur : 8.5 / 10

L'HISTOIRE

Après sa mort sur le front russe pendant le Seconde Guerre Mondiale, Heinrich pensait trouver la paix. Au lieu de cela, il se retrouve sur Résurrection, une planète cauchemardesque où le temps recule. Il devient alors Requiem, Chevalier Vampire, et se met à la recherche de Rebecca, son amour perdu. Dans le même temps, il se retrouve plongé dans un conflit cosmique entre des dieux étranges et dont il peut être la clé.

LA CRITIQUE

Voilà une bande dessinée dédiée aux vampires bien loin de l'image « gothique » qui peut être inspirée par le titre et le résumé de l'histoire !

Tout d'abord, parlons des dessins (une des choses les plus importantes dans une BD)... Ah !! Ces dessins !!! Que dire à part qu'ils sont magnifiques ?! Cet univers est froid, biomécanique, avec des coloris gris sombres renforcé par le fait qu'une nuit éternelle semble régner sur Necropolis, la cité vampire la plus importante. L'aspect général de cette ville est digne des magnifiques illustrations de H.R. Giger mais en y mêlant des parties d'architecture gothique. Les intérieurs sont dans le même style mais plutôt colorés de rouge ou de vert sans que tout cela devienne criard.

Les personnages vampires semblent créer une unité tant par leur façon de s'habiller avec des armures noires et rouges que par leurs maquillages blancs et noirs. Cependant, malgré leurs points communs, chaque personnage est facilement reconnaissable chacun ayant tout de même un aspect général différent. Cette population de buveurs de sang est moralement décadente par leur façon de se nourrir ainsi que dans leurs « jeux ». De plus, le contexte politique complexe, qui s'instaure dès le troisième volume, où de nombreux complots se trament contre leur chef, Dracula, renforce ce sentiment de décadence dans les mentalités.

Les ennemis des vampires sont multiples tout au long des volumes. En plus des complots pour le pouvoir, les vampires doivent affronter des zombies, des ghoules pirates, des loups-garous, des dragons... L'aspect de ces créatures est lui aussi merveilleux de beauté, très inspiré car même de la même « race » aucun ne ressemble à un autre. On peut donc noter un très gros travail au niveau des illustrations. Chapeau M. Ledroit ! Vous avez réussi à créer un monde imaginaire mais très vraisemblable ! Quel talent !

Passons au scénario ! Bien qu'au début il semble un peu complexe dû aux règles inversées de celles de notre monde (le temps recule et donc les personnages deviennent de plus en plus jeunes, le mal est le bien et inversement...), le monde créé par pat Mills devient de plus en plus fascinant au fil de la lecture. Les personnages ont eux aussi un esprit complexe, les situations le sont tout autant, l'histoire est originale pour une histoire de vampires, tout cela en restant assez simple à la compréhension... De plus, Mills a réussi à intégrer des personnages très connus assez intelligemment. On y retrouve donc Dracula, la Comtesse Bathory et Aleister Crowley sans que cela gêne le moins du monde !

Les batailles et la politique ne sont pas les seuls aspects de cette histoire. Le fondement de ce scénario repose aussi sur l'histoire d'amour entre un soldat allemand et une jeune juive qui se poursuit dans la mort. Le système de flash-backs pour nous montrer leur histoire passée est subtilement et intelligemment utilisé. Bien que le cliché du serment de s'aimer par delà la mort puisse paraître bizarre aux amateurs d'horreur, cela ne tombe pas dans le gnangnan habituel des histoires d'amours à 2 francs (ou devrais-je dire 2 euros ?!) romancées, malgré les apparitions de certains clichés comme, par exemple, dans le premier volume, la scène où Rebecca meurt en embrassant la photo d'Heinrich !

En bref, une bonne bande dessinée d'horreur qui réussi à mêler plusieurs thèmes et à en donner une image magnifique et sanglante !! Un des « Bests » du moment !

Le seul point noir est que les BDs sont un peu courtes et que les différents volumes sont édités à intervalles très irréguliers.
Note de : 8.5 sur 10
Publiée le
Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)
Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)Requiem, Le Chevalier Vampire Volumes 1 - 4 (BD)

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Sharita Termeer - 07/08/2014 à 09:46
# 3

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Sharita Termeer - 07/08/2014 à 07:05
# 2

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Sharita Termeer - 01/08/2014 à 14:46
# 1

Properly just considered i'd say howdy. Terrific web site Ian.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 2 = ?

Cette page a été vue 15619 fois.