pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Red Velvet

RED VELVET

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (11) | NEWS | DVDS (1) | VIDEOS
Titre original : Red Velvet
Réalisé par Bruce Dickson
Ecrit par Anthony Burns
Année : 2009
Pays : USA
Durée : 87 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

Aaron et Linda se rencontrent dans une laverie et commencent à faire connaissance. Au cours de la conversation Aaron imagine une histoire ou la sœur de Linda et ses amis qui l'attendent à la campagne pour un week-end de folie, se font massacrer par un tueur fou. Est-ce le début d'une histoire d'amour ? Ou bien le début d'une histoire ou la fiction rejoint la réalité et ou le maniaque assassin est bien réel.

LA CRITIQUE

Quel film difficile à critiquer que celui ci.
Présenté par le marketing comme une comédie d'horreur parodiant les slashers des années 80, celui est en fait bien plus, mais aussi bien moins.
Je m'explique: Le choix de faire du "massacre des jeunes" une histoire racontée par Aaron est à la fois originale et raté. En effet non seulement elle ne commencera pas avant 20 bonnes minutes du métrage, mais les incessants retours aux discussions du couple et la platitude des situations racontées nous font perdre peu à peu tout intérêt. De même les discussions d'Aaron et Linda deviennent vite répétitives et les quelques bonnes vannes sont trop disparates pour vraiment convaincre.
Puis soudain tout change vers la dernière demi heure ou les meurtres bien débiles et très gores orchestrés par un tueur au look rigolo (à défaut de vraiment original) font basculer le film dans le slasher parodique, pour finir soudain dans le plus grand sérieux .
Un mélange hétéroclite intéressant que tout ça, mais qui hélas ne fonctionne pas vraiment.
Pourtant un soin a vraiment été apporté à certains plans qui sont magnifiques, la photo est soignée et les acteurs convaincants dans l'ensemble, quand on leur fournit de bons dialogues.
Henry Thomas le petit gosse du "E.T" de Steven Spielberg s'en sort plutôt bien dans le rôle principal. On retrouve Eric Jungmann de "MONSTER MAN" dans son habituel emploi de pote marrant mais ringard dont il a franchement l'air de se lasser, tout comme nous. Mais surtout on peut voir Forrest J. Ackerman le grand gourou et collectionneur de tout ce qui touche à l'horreur, qui fait une apparition dans son propre rôle. Ce sera la dernière, il décèdera peu après. Run Forrest Run!
Alors dans tout ce mic mac il est bien difficile de faire le tri entre bonnes idées et clichés redondants, ainsi que Action et Meurtres funs vs Dialogues chiants et scènes vides.
Sans doutes une durée plus courte aurait apporté beaucoup à toutes ces bonnes idées qui parfois s'égarent en chemin et minent le rythme de cette tentative intéressante de renouveau du genre.
Du coup elle s'en éloigne trop souvent pour vraiment être une franche parodie, et l'on devine bien souvent la suite des évènements une bonne dizaine de minutes trop tôt pour être un bon thriller.
Le final est particulièrement décevant et peu original comparé au reste et on reste sur un sentiment d'inachevé un peu désagréable.
Toutes proportions gardées ce film reste bien au dessus de la moyenne des petites productions actuelles, et ne serait ce que pour son approche différente, ses meurtres gores cartoonesques et tout le soin qui lui a été apporté, mérite au moins une vision si vous en avez l'occasion.
S'il m'a laissé dubitatif, je pense néanmoins qu'il risque de plaire à certains, qui auront une approche autre que la mienne. Les bonnes critiques reçues sur le net le prouve.
Note de : 6 sur 10
Publiée le
Red Velvet
Red VelvetRed VelvetRed VelvetRed VelvetRed VelvetRed Velvet

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
Sean Fernald - 16/02/2010 à 19:44
# 1

Thank you for watching RED VELVET and taking time to pass along your thoughts. I appreciate the consideration and critique you gave.

Spread the red!

All the best,
Sean Fernald
Producer
RED VELVET

Sa note: 10/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 3 = ?

Cette page a été vue 1925 fois.