pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film [REC]³ (Genesis)

[REC]³ (GENESIS)

Titre original : [rec]³ (genesis)
Réalisé par Paco Plaza
Année : 2012
Pays : Espagne
Durée : 80 min
Note du rédacteur : 6 / 10

L'HISTOIRE

C'est le plus beau jour de leur vie : Koldo et Clara se marient !
Entourés de leur famille et de tous leurs amis, ils célèbrent l'événement dans une somptueuse propriété à la campagne. Mais tandis que la soirée bat son plein, certains invités commencent à montrer les signes d'une étrange maladie.
En quelques instants, une terrifiante vague de violence s'abat sur la fête et le rêve vire au cauchemar... Séparés au milieu de ce chaos, les mariés se lancent alors, au péril de leur vie, dans une quête désespérée pour se retrouver...

LA CRITIQUE

Voilà, c'est le grand jour pour Koldo et Clara ! En présence de leurs proches, le couple s'apprête à s'unir pour le meilleur et pour le pire, sans se douter que la fête est sur le point de basculer dans le chaos le plus total...
Contrairement aux deux premiers opus de la saga, "[REC]³ (GENESIS)" est réalisé en solo par Paco Plaza, alors que l'on retrouve son comparse Jaume Balagueró – qui lui s'attèle à "[REC] APOCALYPSE" – à la production.
Mais il ne s'agit pas là de la seule rupture avec les autres épisodes. Non seulement l'esprit de ce troisième volet est résolument tourné vers la comédie, mais au niveau réalisation, tout ce qui a fait le succès « found footage » de "[REC]" n'en constitue plus qu'une seule partie sur l'ensemble du film. Autrement dit, toute la cérémonie de mariage nous est livrée via les caméras des invités, alors que la suite des évènements est filmée de manière plus traditionnelle.

Immédiatement, "[REC]³ (GENESIS)" s'annonce très second degré, avec une entrée en matière sous la forme d'un menu DVD bien kitsch, composé d'une série de photos retraçant la vie des futurs époux. Un parti pris qui risque fort de décevoir les fans de la première heure, mais qui s'avère plutôt rafraichissant, en particulier après avoir subi les deux films précédents ainsi que leurs remakes américains dans la foulée (quoiqu'"EN QUARANTAINE 2" ne se présente pas exactement comme un remake de "[REC]²")...
Quiconque ayant péniblement enduré une cérémonie de mariage appréciera l'humour avec lequel Paco Plaza alimente le récit : des retrouvailles familiales aux traditionnels découpage de pièce-montée et ouverture de bal par des mariés suintant d'amour l'un pour l'autre, tous les clichés ringards sont bons pour nous amuser !

Une histoire romantique dans un contexte apocalyptique, qui n'est pas sans rappeler "ZOMBIE HONEYMOON", "[REC]³ (GENESIS)" renoue bien sûr avec des attaques d'infectés bien gores, mais davantage dans une ambiance délirante et décomplexée que dans l'atmosphère terrifiante qui caractérisait les autres films de la franchise. Alors que Clara s'arme d'une tronçonneuse, prête à en découdre pour retrouver son bien aimé, Koldo, lui, endosse une armure et s'empare d'un fléau pour aller sauver sa moitié, tel un preux chevalier, tout cela occasionnant bon nombre de situations rocambolesques et sanguinolentes, toujours dans la joie et la bonne humeur.

Si l'origine de l'invasion est ici aisément identifiable dès le début, "[REC]³ (GENESIS)" n'évoque cependant pas les origines du mal promises par le titre. On voit dès lors très mal le lien entre cet opus et ses prédécesseurs (mis à part le dénominateur commun qui fait du film un genre de spin-off plutôt qu'une suite ou une préquelle), alors qu'un certain nombre de possibilités scénaristiques s'offrait à nous. Dommage !

Note de : 6 sur 10
Publiée le
[REC]³ (Genesis)
[REC]³ (Genesis)[REC]³ (Genesis)[REC]³ (Genesis)[REC]³ (Genesis)

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
CannibalorCannibalor - 04/04/2012 à 16:47
# 1

Par où commencer? Ah je sais: MAIS PUTAIN! Quelle idée de laisser les rênes à Paco Plaza! Il flingue son film en y mettant beaucoup d'humour et en partant dans des délires qui n'ont rien à foutre dans un [REC]! Fan des deux premiers que je considère comme les bases de l'horreur "new generation", ce nouveau volet me déçoît sur quasiment tout les points! Mais il faut m'expliquer pourquoi, ô grand diable, pourquoi ce n'est plus en caméra subjective? Pourquoi les contaminés ressemblent maintenant plus aux zombies de Romero qu'aux enragés de Boyle? Et le "héros" qui se déguisent en chevalier? Et tout les clichés des films d'horreur que [REC] 1 et 2 parvenaient à éviter se retrouvent dans celui - là! Par - dessus tout cela, Plaza juge bon de nous coller une histoire d'amour! Seul vrai bon point: le gore. Là - dessus, il ne lésine pas et c'est tant mieux! Raaaaaaaaaah, Balaguero, t'as interêt à me remonter tout ça pour [REC]4! Et faites - moi revenir Manuela Velasco!

Sa note: 5/10
Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
4 + 6 = ?

Cette page a été vue 3565 fois.