pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Prometheus

PROMETHEUS

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (127) | NEWS (21) | DVDS | VIDEOS (58)
Titre original : Promeheus
Réalisé par Ridley Scott
Année : 2012
Pays : USA
Durée : 124 min
Note du rédacteur : 7 / 10

L'HISTOIRE

Une équipe d'explorateurs découvre un indice sur l'origine de l'humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu'aux recoins les plus sombres de l'univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l'avenir de l'humanité les attend.

LA CRITIQUE

Avec tout le battage médiatique et les innombrables vidéos teaser qui ont circulé sur le net, il semble bien difficile d'échapper au phénomène "PROMETHEUS", préquelle tant attendue d'"ALIEN" pour laquelle Ridley Scott renoue avec un genre qui l'a propulsé au sommet : la Science Fiction.
Plus de 30 ans après le succès d'"ALIEN", le réalisateur de "BLADE RUNNER" (qui aura, lui aussi, bientôt sa propre préquelle) nous concocte un film – à priori – fascinant sur les origines de l'homme, qui n'a plus rien du huis-clos intergalactique oppressant du premier chapitre de la saga.

Le pari est ambitieux, aussi bien parce que "PROMETHEUS" doit succéder à une œuvre considérée comme culte, que compte tenu de son postulat, symbolisé à lui-seul par le nom du vaisseau (qui donne également son titre au film).
La base même du scénario offrait un vivier de perspectives particulièrement attrayantes – dont "ALIEN VS PREDATOR" pouvait laisser entrevoir les prémices – qui à l'instar d'un "2001 L'ODYSSEE DE L'ESPACE" ou d'un "STARGATE", réintroduit la théorie selon laquelle des extraterrestres auraient créé l'homme, comme en témoigneraient un certain nombre de vestiges de diverses civilisations antiques.
Voilà qui pose d'emblée une pléiade de questions existentielles, remettant en cause la science de l'évolution Darwinienne ainsi que les fondements des grandes religions, deux "antithèses" personnifiées à l'écran par le couple que forment Noomi Rapace et Logan Marshall-Green.

Pourtant, avec "PROMETHEUS", on a la désagréable sensation de promesses non tenues, le sentiment constant que le film ne parvient pas à aller au bout de son propos. Alors que certains éléments arrivent un peu comme un cheveu sur la soupe, les bonnes idées se retrouvent trop vulgairement expédiées, tandis que de nombreuses pistes restent malheureusement en suspend, rendant une future suite quasi-nécessaire à la bonne cohérence globale du projet.
Malgré ce triste constat, il faut bien avouer que le film de Ridley Scott constitue un excellent divertissement, visuellement spectaculaire et doté d'effets spéciaux impressionnants (bien qu'une fois encore, la 3D semble largement dispensable).
Devant la caméra, le casting en dit long sur les ambitions de l'entreprise et la qualité d'interprétation des acteurs nous fait presque oublier l'omniprésence de certains d'entre eux au cinéma. Mention spéciale à l'étrange David, incarné par l'excellent Michael Fassbender, qui semble mystérieusement en savoir beaucoup sur ce peuple humanoïde aux statues façon Moaï (un hasard ?) et aux motivations un peu floues.

Mix entre un spin-off et une préquelle, "PROMETHEUS" installe une mythologie nouvelle autour des "Space-Jockey", profitant de l'univers de la franchise "ALIEN" sans pleinement s'y rattacher. Malgré ses indéniables qualités esthétiques et son intrigue captivante (bien qu'inaboutie), on reste inévitablement sur sa faim...
Note de : 7 sur 10
Publiée le
Prometheus
PrometheusPrometheusPrometheusPrometheus

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
samael666samael666 - 20/09/2012 à 21:39
# 5

je devrais me relire avant de poster des messages :))

samael666samael666 - 20/09/2012 à 21:30
# 4

Merde , je vais finir par aimer un film cette année, mais certainement pas celui-ci, quel désappointement .Tous mes proches m'ont dit que c'était proche du navet, bon moi je me suis dit non je vais aimé ça quand même et me faire ma propre idée, les critiques jusqu'alors assez partagées, un peu comme pour Terminator 4 , ça fait deux ans que je l'attends avec impatience.
Mais non j'ai déchanté assez vite lors du visionnement , très bonne idée de départ, alien vraiment cool et tout, la première partie reste quand même intéressante, a part quelques maquillages douteux en particulier celui du vieux Weyland et tout est un peu trop clinquant a mon gout , mais la deuxième moitié du film lors du rembarquement, aïe on tombe vraiment dans une grosse série b de luxe qui tombe parfois dans le ridicule et une fin totalement merdique, pour un réalisateur de ce calibre c'est carrément insultant , attentes peut-être trop élevées pour ma part et je suis pas le seul, reste de très belles images sans plus.

Sa note: 5/10
DEIMOS - 02/08/2012 à 12:25
# 3

J'en attendais beaucoup de ce film et finalement,je suis sortis du ciné avec beaucoup de question en tête et un arrière gout d'inachever!Beaucoup de bla bla pour peu d'action finalement....

CannibalorCannibalor - 06/06/2012 à 14:44
# 2

En effet beaucoup de questions et pas toutes les réponses qu'un fan attend; malheureusement, quelques nouveaux élements qui m'ont déplut (la révélation sur le "space - jockey", je m'en serais bien passé)... Mais un sacré pied devant tant d'action et de bestioles visqueuses! Et n'oublions pas deux scènes absolument géniales au niveau horreur! Je ne spoilerais pas, mais le film vaut quand même le coup selon moi, même s'il n'est pas la bombe que j'attendais!

Sa note: 8/10
Alias - 30/05/2012 à 08:14
# 1

C'est très étrange, tout ça.
Surtout venant de la part d'un type comme Damon Lindelof qui, rappelons-le, a co-écrit Lost, une série qui posait des millions de questions intéressantes... et n'en répondait à aucune.
Les Texans ont l'habitude de dire "Remember Alamo".
Moi, c'est "Remember Lost".
Et aussi "Remember Alias" pour JJ Abrahams.
Il ne participe pas à ce projet, mais c'est lui qui a infecté Lindelof. Il lui a pondu un truc dans la bouche et depuis, Lindelof n'écrit plus que des questions, jamais de réponses.
A fuir. Dans une salle de ciné, on ne vous entend pas hurler de rage devant un film massacré.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
3 + 2 = ?

Cette page a été vue 2723 fois.