pixel
Retour à l'accueil > Critiques >

Critique du film Planète Des Singes : L'Affrontement, La

PLANETE DES SINGES : L'AFFRONTEMENT, LA

FICHE | CRITIQUE(S) | PHOTOS (40) | NEWS (6) | DVDS | VIDEOS (5)
Titre original : Dawn Of The Planet Of The Apes
Réalisé par Matt Reeves
Année : 2014
Pays : USA
Durée : 130 min
Note du rédacteur : 7.5 / 10

L'HISTOIRE

Une nation de plus en plus nombreuse de singes évolués, dirigée par César, est menacée par un groupe d'humains qui a survécu au virus dévastateur qui s'est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui décidera de l'espèce dominante sur Terre.

LA CRITIQUE

Voici enfin le deuxième volet de la franchise préquelle à la saga 70's "LA PLANETE DES SINGES", inspirée du roman de Pierre Boulle, qui débarque trois ans après l'incroyable "LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES".
"LA PLANETE DES SINGES : L'AFFRONTEMENT" débute précisément là où s'achevait son prédécesseur, à savoir sur la propagation d'un virus transmis par un singe de laboratoire sur lequel des scientifiques pratiquaient des expériences... C'est ainsi que nous retrouvons le charismatique César, 10 ans après la destruction quasi-totale de la civilisation humaine par la grippe simienne. Libéré de ses chaînes, il mène à présent une existence paisible au milieu de ses congénères, un groupe de singes retranchés dans la forêt de Muir Woods près de San Francisco, dont il est le chef. Mais cette sérénité va bientôt être ébranlée, puisque comme le suggère si peu subtilement le titre français, une guerre se prépare entre la tribu de César et une poignée de survivants humains, bien déterminés à reconquérir ce qu'il reste du monde.

Alors que le premier volet proposait une réflexion extrêmement pertinente sur la réalité de la condition animale à travers le personnage de César, "LA PLANETE DES SINGES : L'AFFRONTEMENT" imagine de quelle manière les espèces ont évolué – les singes sont plus puissants que jamais, tandis que l'humanité vit peut-être ses derniers instants sur Terre – et dessine les premiers enjeux qui feront des primates le peuple dominant dans un futur encore bien lointain.
Entre les dissensions qui commencent à se faire sentir au sein de chacun des clans et les liens de confiance qui se créent entre certains membres des deux espèces, le conflit qui s'annonce va évidemment soulever un certain nombre d'interrogations sur la nature humaine, dont les singes évolués ont hérité, grâce – ou plutôt à cause – de l'intelligence qui leur a été inoculée par l'homme lui-même. Le personnage du terrifiant Koba, ivre de vengeance, de rage et de pouvoir, illustre d'ailleurs parfaitement les effets pervers de l'évolution de cette race simienne, à l'aube d'une nouvelle ère...

Bien que cet opus s'inscrive dans la continuité logique de "LA PLANETE DES SINGES : LES ORIGINES", le charme n'opère pas avec la même intensité. Tandis que l'on découvrait avec émotion les questionnements d'un singe doté d'une intelligence quasi-humaine et conscient de sa propre existence, "LA PLANETE DES SINGES : L'AFFRONTEMENT" est moins profond, davantage tourné vers l'action et le spectaculaire.
Tourné en 3D et motion capture (Andy Serkis incarne toujours avec brio le personnage de César), le film évolue dans d'impressionnants décors post-apocalyptiques, doté d'effets visuels de plus en plus aboutis techniquement, en particulier du côté des singes, d'un réalisme tout bonnement saisissant !

Au final, cette suite signée Matt Reeves ("CLOVERFIELD", "LAISSE-MOI ENTRER") est un volet de transition réussi, bien qu'un cran en dessous du premier opus et n'échappant malheureusement pas à quelques lieux communs. Vivement le troisième épisode !
Note de : 7.5 sur 10
Publiée le
Planète Des Singes : L'Affrontement, La
Planète Des Singes : L'Affrontement, La Planète Des Singes : L'Affrontement, La Planète Des Singes : L'Affrontement, La Planète Des Singes : L'Affrontement, La Planète Des Singes : L'Affrontement, La Planète Des Singes : L'Affrontement, La Planète Des Singes : L'Affrontement, La

- VOS COMMENTAIRES (ancienne version pour ceux qui n'ont pas de compte Facebook) -

Attention, vous laissez des commentaires sur le film et non sur la critique ou le site.
Tout commentaire injurieux, raciste ou déplacé sera supprimé par la rédaction.
TENEBRAE - 05/11/2014 à 12:59
# 1

C'est la cas de le dire : un manque de profondeur totale. Ce film comme bien d'autres productions ne faillit pas à la règles actuelle. Plus de deux heures au cas ou on douterait de ne pas en avoir pour son argent. Des effets visuels parfaits.
Un réalisme efficcace certes.
Mais alors, infine, des longueurs et inepties scénaristiques qui émaillent le visionnage.
Encore et encore une fois, le public visé sont les teenagers à la sortie du collège. Pas de chance, j'ai déjà plus de deux fois vingt ans! Ciao les OMGore et bien à vous.

Laissez votre commentaire
Nom / Pseudo :
Email :
Site Web :
Commentaire :
2 + 4 = ?

Cette page a été vue 4344 fois.